Aller au contenu principal

Zoom sur les 13 variétés de maïs testées à St Paulien

La parcelle d'essais installée à Orcenac, St Paulien, et conduite par la Chambre d'Agriculture de Haute-Loire et l'Association Céréales Montagne, était ouverte à la visite le 14 septembre dernier. Notons les premiers enseignements avant d'avoir d'ici quelques semaines l'ensemble des résultats..

Jean Molines a présenté les tous premiers résultats de l’essai.

Le 14 septembre, la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire proposait une visite des essais conduits sur maïs fourrager sur une parcelle du Gaec du Pérouet à Orcenac (commune de St Paulien).
Jean Molines, ingénieur de développement à Arvalis-Institut du Végétal et expert référent maïs sur Rhones-Alpes-Auvergne, a présenté les objectifs et les premiers enseignements de ces essais.
A côté des essais céréales récoltés il y a déjà quelques semaines et dont les résultats ont été communiqués dans la Haute-Loire Paysanne du 3 septembre, la Chambre d’Agriculture et l’Association Céréales Montagne avaient semé 13 variétés de maïs (PR 39T83 ; Musixx ; Torres ; Anjou 258 ; Annabelle ; LG 3277 ; Sensation ; Coxximo ; Rebbel ; Koloris ; LG 3190 ; Ronaldinio ; Sphinxx).
«Nous avons semé les meilleures variétés inscrites ces dernières années sur le catalogue français. Une réflexion a été conduite sur la date de semis et sur le choix des précocités ; deux éléments incontournables sur lesquels les éleveurs doivent jouer, en particulier dans des zones situées en limite de culture du maïs comme à Orcenac» explique Jean Molines.
Les 13 variétés, classées en catégories «précoce» ou «très précoce», ont été semées à deux dates différentes (le 21 avril et le 21 mai derniers).
«L’objectif est de trouver la ou les variétés les mieux adaptées à ce territoire d’altitude (800 m d’altitude). Il s’agit de trouver  le bon compromis entre précocité et rendement car en général, plus une variété est précoce, moins le potentiel de rendement est élevé. Et inversement, une variété trop tardive n’atteindra pas la maturité souhaitée (qui permet d’obtenir 30% de matière sèche pour le maïs ensilage).
A l’occasion de cette visite, Jean Molines a livré les tous premiers résultats sur le comportement des variétés. Toutefois, les conclusions définitives assorties de chiffres précis en matière de productivité, de précocité et de valeur énergétique vous seront communiqués une fois la récolte des maïs réalisée, soit à la fin du mois de septembre.
Sur ces essais, les techniciens ont également testé l’efficacité de différentes méthodes de désherbage (du désherbage 100% mécanique au désherbage 100% chimique en passant par un désherbage  complémentaire (50% chimique et 50% par binage). Les conclusions de cette étude seront également livrées dans les semaines qui viennent.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Agriculteurs, candidats et élus locaux ont participé en nombre à ce temps d'échange au Gaec de la Petite Croix
Le grand oral de trois candidates
Le 27 mai, la FDSEA et les JA de Haute-Loire ont rencontré les candidats de la 1ère circonscription sur le Gaec de la Petite…
Les anciens exploitants ont participé en nombre à l'assemblée générale de la section.
Les anciens exploitants toujours mobilisés !
Le 7 juin, les membres de la Section Départementale des Anciens Exploitants de la FDSEA de Haute-Loire (SDAE 43) se sont réunis à…
Yannick Salgues avec Nathan et les représentants de la FDSEA et des JA tout près de l'antenne relais que l'on aperçoit à gauche.
L'avertissement de la FDSEA et des JA
Alors que la justice a ordonné la suspension provisoire de l'antenne relais, 17 jours après elle était encore en fonctionnement.…
Le Fin Gras du Mézenc a attiré les foules de visiteurs ce dimanche à St Front.
Affluence autour du Fin Gras du Mézenc à Saint-Front
La fin de la saison de commercialisation de l'AOP Fin Gras du Mézenc a été célébrée en beauté le dimanche 5 juin à Saint-Front.…
Les 7 candidats qui ont répondu à l’invitation de la FDSEA et des JA le 3 juin à Saugues.
Problématiques agricoles : les candidats de la 2ème circonscription à l'épreuve
Le 3 juin c'était au tour des candidats de la 2ème circonscription de présenter leurs programmes et ambitions pour l'agriculture…
Le 26 janvier dernier, à l'appel de la FRSEA Auvergne Rhône-Alpes, la mobilisation s'est organisée à  Clermont-Ferrand en soutien aux producteurs de Coopal dont les contrats de productions sont bafoués  par leur opérateur SLVA, filiale de Terra Lacta.
SLVA joue la montre, 300 producteurs de lait menacés
De nouveaux rebondissements dans l'affaire qui oppose la coopérative laitière des Monts d’Auvergne à Coopal.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne