Aller au contenu principal

XR Repro
XR Repro, une coopérative en plein développement et au service de l'élevage

Bernard Chalendard préside ses dernières assemblées de sections en tant que président de XR repro, sous la formule webinaire comme la situation actuelle l'exige.

XR Repro : le Président Bernard Chalendard ici au côté du directeur Julien Segalen

C'est une coopérative active, solide financièrement, résolument tournée vers l'avenir qui a été présentée aux adhérents XR Repro du secteur Plateau Sud jeudi 14 janvier par webinaire, à l'occasion de la traditionnelle assemblée de section. Les autres rendez-vous se sont déroulés ou se dérouleront de la même manière au cours de ce mois de janvier.
"La coopérative est le prolongement de vos exploitations, a souligné le président Bernard Chalendard en préambule, et en cette année très spéciale de crise sanitaire, elle a su s'adapter pour répondre aux besoins des éleveurs et a poursuivi le développement de ses services". 2019-2020 a été la période de "finalisation de l'harmonisation des tarifs de la coopérative", et affiche une hausse du chiffre d'affaires de 3,6% avec un développement significatif de certains secteurs innovants comme le génotypage (8 000 soit +15%). Le résultat de l'exercice se solde à l'équilibre. Le président annonce une redistribution du résultat de la coopérative pour récompenser les éleveurs qui utilisent le plus les différents services.
Malgré la crise sanitaire qui a eu un impact sur l'activité, la direction explique notamment cette situation économique par une maîtrise des charges de structure et la baisse des frais de déplacements et de formations, en regard à une activité contenue. D'ores et déjà, la coop souhaite reporter les formations sur 2021, les jugeant indispensables en particulier sur la sécurité et la manipulation des animaux.

Génotypage, semences sexées et croisement

Pour revenir sur les activités de XR Repro, on note une baisse du nombre d'Inséminations animales depuis plusieurs années. Cette année, on compte 238 870 IA totales soit -3,25% pour un nombre d'élevages adhérents de 5 733, en baisse lui aussi de -3%. En caprins, on compte 358 élevages (-9,4%). En terme de suivi de reproduction, la coopérative compte 25% de ses éleveurs engagés dans les programmes Performa (Perf'all et Perf'Assur) ce qui représente plus de 50 % de l'activité de la coop.
Passons à XR Créa, la partie génétique assurée par XR Repro. Le nombre de génotypages (8 000) a fortement progressé l'an dernier avec un taux de pénétration à 5,4%. La coopérative s'attend à une forte augmentation de l'activité génotypage sur la campagne à venir. XR Repro est la première coop en France pour l'utilisation de la semence sexée femelle en races laitières avec plus de 35 000 doses posées par an, soit 40% des doses en montbéliarde et 25% en prim'holstein. Et cette activité continue à progresser. C'est aussi une des premières coop de France en croisement. XR Repro note que ses "éleveurs se sont bien appropriés ces modes de sélection en utilisant le génotypage, la semence sexée et le croisement, accompagnés par les Xperts". Un éleveur témoigne d'ailleurs qu'il est "indispensable aujourd'hui de travailler avec tous les outils à notre service" pour optimiser le développement des élevages.
Enfin, l'activité appro (Optima) a aussi vu son chiffre d'affaires augmenter légèrement avec +0,8%, et ce grâce à la hausse des ventes de la marque Génial.
Comme le montrent les chiffres de cette dernière année, et les progressions enregistrées, XR Repro continue sa progression en s'appuyant sur les valeurs mises en avant lors de sa création il y a 5 ans : proximité, dynamisme, confiance, innovation. Le président a ainsi souligné le travail de ses équipes "investies". Il a aussi relevé l'adaptation dont la coopérative a su faire preuve, notamment en cette année un peu difficile, et sa volonté d'aller de l'avant en proposant de nouvelles actions pour mieux servir les éleveurs. Enfin, il soulignait la confiance qui s'est établie au fil des ans entre les Xperts et les éleveurs, socle sur lequel la coopérative peut s'appuyer. Alors qu'il s'apprête à laisser les rênes, Bernard Chalendard a souhaité que la coopérative "continue à évoluer avec tous, conseil d'administration, équipe, et éleveurs“.

 

Bernard Chalendard quitte la présidence

Président de XR Repro depuis 5 ans, Bernard Chalendard a annoncé en fin de réunion, son souhait de passer la main. Une nouvelle équipe sera en place d'ici mars 2021 lors de l'Assemblée générale.
Il laisse une coopérative en "excellente santé financière", avec un "conseil d'administration très engagé et un bureau très actif". Il souligne toute sa "confiance dans la nouvelle équipe capable d'amener un nouvel élan".
Soulignant le côté "enrichissant et passionnant" d'une telle responsabilité, même "relativement lourde", il incite les éleveurs à être actifs au sein de XR Repro à tous les niveaux pour lui permettre d'évoluer encore au service de l'élevage.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Trois génisse Fin Gras du Mézenc en pâturages.
Fin Gras du Mézenc : une saison 2021 pas comme les autres
La saison 2021 du Fin Gras du Mézenc est ouverte depuis le 1er Février. 1 250 animaux devraient être commercialisés…
Responsables professionnels et parlementaires ont échangé sur la réforme de la PAC le 29 janvier à Cussac.
Conserver les aides couplées et sanctuariser l'ICHN
Le 29 janvier, la FDSEA et les JA ont convié les 4 parlementaires de Haute-Loire sur le Gaec des Cabarets pour évoquer les points…
Bard Julien éleveur à Lorlanges (43)
« Un peu plus de fumier et de lisier, c’est une sécurité financière et agronomique"
À Lorlanges, Julien Bard et ses deux associés croient en la production porcine. Ils témoignent de l’intérêt agronomique de faire…
Vaches à l'abreuvoir
Plan de relance : Quelles sont les mesures ouvertes et les conditions d’éligibilité ?
Le plan de relance défini par l'Etat comporte un programme " Transition agricole, alimentation et forêt " doté d’1,2 milliard d'…
Action syndicale FDSEA/JA contre la grande distribution
Premier avertissement auprès de la grande distribution
Le 25 janvier, des représentants de la FDSEA et des JA de Haute-Loire sont allés à la rencontre de la grande distribution au Puy-…
L'exploitation laitière de Michel Fayolle et son frère André sur la commune de St André de Chalencon.
Montbéliarde : Un temps d'échanges entre éleveurs
Président et technicien de Montbéliarde Elevage se sont rendus sur l'exploitation laitière de Michel Fayolle et son frère André…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne