Aller au contenu principal

Vers un minimum retraite

François Fillon a annoncé une revalorisation des petites pensions des agriculteurs, avec l'instauration d'un minimum retraite. Cette modification du régime de retraite agricole prendra effet entre 2009 et 2011.

François Fillon a annoncé le 9 septembre à Rennes, en présence de Michel Barnier, une revalorisation des petites pensions des agriculteurs avec l'instauration d'un minimum retraite. Le premier ministre a indiqué que cette mesure devrait garantir un montant minimum de retraite à tous les non-salariés agricoles justifiant de 17 ans et demi d'activité. Elle ne sera pas soumise aux conditions du minimum vieillesse.
Serait mis fin également aux dispositions suivantes :
- minoration de 4% par année manquante qui s’applique aux revalorisations des pensions des agriculteurs ayant pris leur retraite avant 2002 ;
- seuil d’accès aux revalorisations imposé aux veuves ;
- nécessité de disposer d’une durée de cotisation de 22 ans et demi pour bénéficier de ces revalorisations.
Enfin, les veuves pourraient obtenir la réversion de la retraite complémentaire obligatoire, acquise à titre gratuit par leur conjoint.
Cette modification du régime de retraite agricole prendra effet entre 2009 et 2011.

Le Droit à l’Information
Dans le cadre du Droit à l'Information en matière de retraite, les assurés agricoles vont recevoir, à partir de la semaine prochaine et jusqu'à la fin du mois de novembre 2008, leur RIS ou leur EIG, ou les deux à la fois.
De quoi s'agit-il ? Il suffit de développer les sigles pour comprendre qu'on parle de carrières et d'estimation de retraites.
Le RIS : Relevé Individuel de Situation est un récapitulatif des droits obtenus dans les différents régimes de retraite auxquels l'assuré a cotisé.
Le EIG : Estimation Indicative Globale est une estimation du montant de sa retraite à différents âges (l'âge minimum de départ en retraite, l'âge auquel il est possible d'obtenir un taux plein et enfin, à 65 ans).
Cette vaste opération d'information a commencé l'année dernière et touche cette année les personnes nées en 1958 et 1963 pour le relevé individuel de situation (RIS), ainsi que les personnes nées en 1950 et 1951 pour l'estimation indicative globale de leur prochaine retraite (EIG).
Cette année, sur l'ensemble du territoire, plus de 3 millions de personnes vont recevoir cette information dont 14 % d'assurés MSA.
L'année prochaine, en 2009, ce sont les générations 1959, 1964 et 1969 qui recevront le RIS et celles de 1952 et 1953, l'EIG. D'ici 2010, tous les actifs de 35 à 50 ans pour le RIS et de 55 à 60 ans pour l'EIG recevront ces informations.
Cet envoi sera ensuite renouvelé tous les 5 ans avant le départ en retraite.
Etre bien informés, avoir tous les éléments en main pour décider de son départ en retraite, tels sont les objectifs de ces dispositions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Eric pauchon, Denis Chirouze et Adeline Mialon du GIE Fruits rouges des Monts du Velay.
Petits fruits cherchent producteurs
La filière Fruits rouges des Monts du Velay continue à se développer avec plus de 1 125 tonnes de fruits commercialisés en 2020.
Exploitation cunicole de M. et Mme Porte à Valprivas.
Un élevage de lapins à reprendre
Avant de partir en retraite, Jean-Michel et Christine Porte souhaitent transmettre leur élevage de lapins, un atelier de la…
Haie pour protéger des vents.
Des haies pour protéger les cultures des vents dominants
À Espalem, le Gaec de la Méridienne a récemment implanté 500 mètres linéaires de haie aux espèces diversifiées. Témoignage.
Bard Julien éleveur à Lorlanges (43)
« Un peu plus de fumier et de lisier, c’est une sécurité financière et agronomique"
À Lorlanges, Julien Bard et ses deux associés croient en la production porcine. Ils témoignent de l’intérêt agronomique de faire…
Action syndicale FDSEA/JA contre la grande distribution
Premier avertissement auprès de la grande distribution
Le 25 janvier, des représentants de la FDSEA et des JA de Haute-Loire sont allés à la rencontre de la grande distribution au Puy-…
De gauche à droite : Thierry Bouchet, Pierre-Yves Comby et Emmanuel Duban de Cerfrance Haute-Loire.
Pierre-Yves Comby, nouveau directeur de Cerfrance Haute-Loire
Pierre-Yves Comby vient remplacer Emmanuel Duban au poste de directeur de l'association de gestion et de comptabilité.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne