Aller au contenu principal

Veaux : Un atelier veaux de boucherie en intégration avec Vitagro à Cayres

Le bâtiment «veaux de boucherie» de Franck Exbrayat, jeune éleveur installé depuis 2014 à Cayres, était inauguré le 6 novembre, en attendant l’arrivée imminente des pensionnaires.

De nombreux éleveurs sont venus visiter le nouveau bâtiment béton-bois de 1 090 m2.

Le 6 novembre, Franck Exbrayat, jeune éleveur installé hors cadre familial en juillet 2014 inaugurait son bâtiment flambant neuf qui sera bientôt occupé par 300 veaux.  Gêné par un manque de surface, cet éleveur de vaches allaitantes (15 Aubracs) a opté pour un atelier de veaux de boucherie en intégration dont l’activité démarrera dans quelques jours. C’est avec Vitagro, la filiale veau du groupe Sicarev, que  Franck Exbrayat a décidé de se lancer dans l’aventure.à l’occasion de l’inauguration de ce nouvel atelier, les responsables de Vitagro, Denis Wach et Rémi Debauchez, ont expliqué  le fonctionnement de cet unité en intégration : «L’intégration correspond à un partenariat entre Vitagro et l’éleveur ; ce dernier met à disposition l’outil : le bâtiment équipé, l’énergie et la main d’oeuvre. Tandis que Vitagro prend en charge la mise en place des veaux, l’aliment, le suivi technique et administratif ainsi que les produits vétérinaires».La charge de travail de l’atelier de Franck Exbrayat a été évaluée à 4h30 par jour en moyenne (2 buvées quotidiennes, distribution d’aliments fibreux et soins), auxquelles il faut ajouter quelques travaux ponctuels (démarrage des veaux, vaccination, déparasitage, prise de sang) et un vide sanitaire de 3 semaines par an qui nécessite une semaine complète de nettoyage.


36 000 € par an comme revenu prévisionnel

Côté rémunération, l’éleveur en intégration bénéficie d’une «convention installation» de 16 bandes, un contrat qui garantit un prix minimum pour ses veaux pendant 8 années. Compte tenu de l’investissement réalisé (bâtiment de 320 000 e HT dont 210 500 e financés par un emprunt), du chiffre d‘affaires, de la marge brute..., la filière Vitagro évalue le revenu annuel (hors MSA) de cet atelier à 36 000 e par an. L’élevage de Franck Exbrayat est le premier élevage en intégration mis en place par Vitagro en Haute-Loire ; les responsables de la filiale entendent développer la production de veaux de boucherie sur ce territoire comme dans le reste de l’Auvergne, Rhône-Alpes et Bourgogne, avec un objectif de 10 000 places supplémentaires d’ici 5 ans.Rémi Debauchez a attiré l’attention des nombreux participants à cette inauguration sur la modernisation des élevages de veaux qui disposent désormais de systèmes tels que la distribution de l’alimentation à l’auge, la distribution au pistolet automatique, le stockage du lait en vrac silo ou encore la préparation automatique du lait.


Véronique Gruber

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Rendez vous en Terrain JA au Gaec de Ste Croix à St Just Malmont pour l'installation de Adrien Riocreux.
Rendez-vous en terrain JA sur une exploitation mixte, chèvres et vaches, tournée vers l'avenir
Dans le cadre de leurs Rendez-vous en Terrain JA, les Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire ont mis en avant l'installation d'Adrien…
Eric pauchon, Denis Chirouze et Adeline Mialon du GIE Fruits rouges des Monts du Velay.
Petits fruits cherchent producteurs
La filière Fruits rouges des Monts du Velay continue à se développer avec plus de 1 125 tonnes de fruits commercialisés en 2020.
Laine de BMC et de Noire du Velay.
Tricolor, un collectif pour développer une filière lainière à haute valeur ajoutée
Alors que la filière lainière est en difficultés depuis plusieurs années, un collectif “Tricolor“ est en cours de création pour…
Robot distributeur d'alimentation sur vaches laitières au Gaec de Ste Croix à St Just Malmont.
Le robot distributeur d'alimentation, un ouvrier à temps plein
Au Gaec de Ste Croix à St Just Malmont, les associés ont opté pour une alimentation robotisée plutôt qu'un robot de traite.
Exploitation cunicole de M. et Mme Porte à Valprivas.
Un élevage de lapins à reprendre
Avant de partir en retraite, Jean-Michel et Christine Porte souhaitent transmettre leur élevage de lapins, un atelier de la…
Yannick Fialip, président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire et administrateur FNSEA
Réorienter l'aide sociale vers l'alimentation
Interview de Yannick Fialip, président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire et administrateur FNSEA
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne