Aller au contenu principal

Vaches laitières : Détecter les anomalies pendant la traite avec l’intervention «lactocorder»

Depuis 2 ans, Haute-Loire Conseil Elevage propose à ses adhérents la réalisation d’un audit complet de la traite. A Léotoing, un Gaec a fait appel à ce service.

Les conseillers de Haute-Loire Conseil Elevage, Wilfrid Leydier et Cyril Bonnefoi, et Christian Chauchat, du Gaec de Farreyrrolles, observent les résultats d’analyse de la traite.

Parce que la traite est un moment stratégique pour une exploitation laitière, Haute-Loire Conseil Elevage (CEL43) propose depuis deux ans le service «Lacto Traite» ; une prestation qui vise à analyser la traite, de la préparation des vaches jusqu’au lavage de la machine à traire.

Un outil : le lactocorder
Pour réaliser ces analyses, les conseillers en élevage de CEL43 s’appuient sur un outil indispensable : le lactocorder.
«Le lactocorder nous permet de voir la façon dont la vache donne son lait en fonction de la préparation de cette dernière par l’éleveur et de la machine à traire» explique Wilfrid Leydier, conseiller en élevage lait de Haute-Loire Conseil Elevage. Concrètement, le lactocorder est un compteur à lait électronique portatif, à installer sur chacun des postes de traite, qui permet d’obtenir une quantité de lait éjecté par vache, et qui génère une courbe en fonction du débit de lait (en kg/minute) et du temps de la traite. Le lactocorder fournit de précieux renseignements sur le lavage de la machine à traire : «l’analyse se fait sur la température de l’eau, la quantité d’eau et de produit de lavage, ainsi que la turbulence. Cette analyse donne une courbe de lavage» explique le conseiller.
Le service Lacto Traite permet de détecter plusieurs défauts ou erreurs à éviter, comme la bimodalité ou la surtraite ou bien en matière de lavage, une quantité d’eau chaude insuffisante dans le circuit, une température de l’eau inadaptée...

Détecter les défauts à éviter et à corriger
La courbe d’éjection du lait peut en effet révéler une bimodalité, c’est à dire lorsque la vache donne son lait en 2 phases (lait citernal et lait alvéolaire) ; une situation qu’il faut éviter car cela martyrise le trayon et le sphincter de la vache pendant la traite ; la bimodalité est par ailleurs source de mammites.
Or, «la bimodalité peut être évitée en préparant la vache par le nettoyage et la stimulation de la mamelle ; la préparation de la vache est une étape décisive et déterminante pour la traite ! » insistent les conseillers de CEL43.
Le Lactocorder peut détecter des problèmes de surtraite, qui interviennent à moins de 200 g de débit pendant plus d’1 minute. Or, un problème de surtraite induit les mêmes conséquences que la bimodalité.
«La courbe d’éjection du lait fournit le débit maximum des vaches ; une donnée intéressante pour l’éleveur et qui permet de l’orienter dans ses choix de sélection» indique Wilfrid Leydier.
L’analyse de la courbe de lavage  peut, elle aussi, révéler des dysfonctionnements ou défauts à corriger. Elle peut traduire un problème au niveau de la quantité d’eau ou bien de la température de l’eau. «La courbe permet de voir si les postes de traite sont tous alimentés en eau de la même façon et si l’on dispose de la quantité d’eau suffisante pour laver la machine à traire.
En matière de température, il s’agit de vérifier si l’eau est bien à 65°C au départ et à 35°C à l’arrivée (en fin de lavage)» explique Wilfrid Leydier. Or, un lavage mal fait peut nuire à la qualité du lait et à la santé de la mamelle. Lorsqu’un défaut est détecté, il revient ensuite à l’éleveur de le corriger.
A ce jour, une soixantaine d’exploitations agricoles du département a opté pour «Lacto Traite» dont le Gaec de Farreyrolles, sur la commune de Léotoing.


Véronique Gruber

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Sommet de l'Elevage 2021 : responsables professionnels avec le Ministre Denormandie
Au Sommet de l’élevage, le ministre assure le service après-vente de la loi Egalim 2
Présent mardi au Sommet de l’élevage, Julien Denormandie a participé à une séance de questions-réponses aux côtés de Grégory…
Isabelle Merlin et Ludovic Alvergnas avec leur saucisse sèche primée d'une médaille d'argent.
Une médaille d’argent pour le Gaec Lou’Vergnas
À Laussonne, dans le village du Montet, Ludovic Alvergnas et Isabelle Merlin élèvent des bovins viande et des porcs, et assurent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne