Aller au contenu principal

Journées allaitantes
Une première à Saint-Paulien, les 18 et 19 septembre prochains

Durant deux jours, l’élevage allaitant de notre département sera mis en lumière. Les races Limousine, Aubrac, Charolaise et Salers seront en concours.

Les présidents des syndicats de races accompagnés des membres
et techniciens de la Chambre d’Agriculture et des responsables d’organismes d’élevage partenaires de l’événement.

Les 18 et 19 septembre, la grande halle du Chomeil de St Paulien accueillera les premières journées allaitantes, une manifestation spécifiquement dédiée à l’élevage allaitant de notre département.
Préparé par la Chambre d’Agriculture en collaboration avec les syndicats de races allaitantes et les organismes d’élevage, «ce rendez-vous des éleveurs de bovins allaitants sera bisannuel puisqu’il est organisé en alternance avec les journées laitières» a expliqué Michel Chouvier, président de l’EDE (Etablissement Départemental de l’Elevage) 43.
Philippe Halter, technicien Chambre d’Agriculture, a présenté l’objet de cette manifestation professionnelle mais qui reste par ailleurs ouverte au grand public : «ces journées permettent de mettre en lumière la production allaitante de notre département à partir d’animaux en concours. C’est aussi l’occasion de développer un thème technique à destination des éleveurs allaitants ; cette fois-ci, la Chambre d’Agriculture a décidé d’approfondir la thématique suivante : «Améliorer le produit viande de son troupeau».
Les éleveurs pourront s’informer sur cette thématique tout au long du week-end, que ce soit au gré d’animations, d’interventions ou en consultant les panneaux d’information installés sur place. L’objectif est d’amener les éleveurs à réfléchir sur la façon d’accroître leur revenu à partir de la vente de leurs animaux» indique Philippe Halter.
«Aujourd’hui, notre département exporte une grande majorité de ses animaux en maigre (sous forme de broutards) vers l’Italie. Ce sont donc les italiens qui retirent le dernier revenu de l’élevage. Or, en Haute-Loire des filières qualité sont en place (Fin Gras du Mézenc, Limousine des Monts du Velay, Fleur d’Aubrac…) ; ces dernières permettent de valoriser au mieux les animaux et de s’affranchir de problèmes de débouchés tels que les éleveurs l’ont vécu durant la crise sanitaire de la FCO. Aussi, l’un des objectifs de ces journées allaitantes sera d’encourager les éleveurs à miser sur ces filières.» a expliqué Michel Chouvier. Ce dernier n’a pas manqué de souligner la meilleure tenue des cours des bovins vendus par le biais des filières de qualité de notre département alors que les éleveurs de bovins allaitants souffrent à l’heure actuelle d’une baisse des prix. Les professionnels expliquent cette évolution par l’arrivée de viande importée du Brésil ou d’Argentine sur le marché européen et l’afflux de vaches de réforme laitières et allaitantes sur le marché».

200 animaux en concours


Durant les deux jours, la Limousine, l’Aubrac, la Charolaise et la Salers, les 4 principales races allaitantes du département, seront en concours. A ce jour, 200 animaux, provenant d’une quarantaine d’élevages de Haute-Loire, sont inscrits.
Comme l’a souligné Michel Chouvier,  ces journées techniques sont également ouvertes au grand public généralement très intéressé par le gabarit impressionnant de certains animaux !  Cet événement permettra de faire jour sur l’évolution du troupeau allaitant de Haute-Loire. «Depuis quelques années, les éleveurs allaitants se spécialisent et exploitent des races rustiques typiquement allaitantes. Parallèlement l’augmentation de la taille des troupeaux est nette depuis environ 10 ans. Notre département compte désormais 900 éleveurs de bovins (éleveurs qui possèdent plus de 10 bovins de race allaitante) et, rappelons-le, 2 200 éleveurs laitiers» indiquent Michel Chouvier et Philippe Hallter.

Au programme

Samedi 18 septembre
- 9h à 18h : concours des races Aubrac, Charolaise, Limousine et Salers (Championnat et prix spéciaux)
Dimanche 19 septembre
- 9h à 12h30 : concours des races Aubrac, Charolaise, Limousine et Salers (prix spéciaux)
- 11h30 : vin d’honneur offert par la municipalité de St Paulien
- 14h30 : défilé des animaux et remise des prix
Toute la journée du dimanche :
- exposition de chevaux de trait
Tout le week-end :
- Thème technique : «Améliorer le produit viande de son troupeau»
- Exposants
- Restauration : samedi midi et dimanche midi
- Exposition photos sur l’agriculture de la Hte-Loire vue du ciel.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Un congrès dans le respect des règles sanitaires !
FNSEA : Un « virage historique » pour un « choix responsable »
La deuxième partie de l’Assemblée générale de la FNSEA s’est tenue le jeudi 10 septembre à Villejuif (Val-de-Marne). L’occasion…
Responsables professionnels et élus ont apprécié la visite du Préfet, venu 4 jours après son arrivée.
Nouveau Préfet : Première visite de terrain pour l’agriculture
Le 3 septembre le nouveau Préfet de Haute-Loire Eric Etienne s’est rendu sur le Gaec des Pierres Rouges à Lesbineyre, sur la…
Lucien Mounier a repris la ferme familiale récemment convertie en agriculture biologique.
Une solution pour une installation
À Montfaucon, Lucien Mounier a repris l'exploitation laitière de son père. Une conversion en bio qui a permis son installation.
Julien Raveyre, responsable section bovine de la FDSEA et vice-président des JA Aura.
« Nous sommes la seule profession où l’on fixe le prix pour nous, les vendeurs ! »
Julien Raveyre responsable section bovine Haute Loire et vice-président JA AURA, fait le point sur l’évolution des prix en…
Le Gepva et sa filiale SAS Porcs Velay Auvergne étaient en AG à Coubon le 11 septembre.
GEPVA : Assurer la mise aux normes des élevages et renouveler les générations d'éleveurs
Le Groupement des Eleveurs de Porcs Velay-Auvergne (Gepva) et sa filiale SAS Porc Velay Auvergne (PVA) étaient en assemblée…
Le plan protéines sera doté de 100 millions d’euros avec pour objectif principal de réduire les importations de soja
Plan de relance : Le gouvernement donne la priorité à la conversion écologique
L’agriculture est éligible au plan de relance à hauteur de 1,2 Md d’euros. Il sera principalement affecté à la conversion vers…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne