Aller au contenu principal

Projet
Une légumerie va ouvrir ses portes à Yssingeaux

Une légumerie sort de terre à Yssingeaux avec pour objectif de transformer les légumes pour les conserver et diversifier l'approvisionnement local.

Le directeur du CFPPA Frédéric Reymondon et Emmanuel Coste co-président de l'association Au Fil de l'Eau heureux de voir aboutir leur projet de légumerie.

Une légumerie en atelier partagé va ouvrir ses portes dans quelques semaines au Lycée Agricole d'Yssingeaux. Ce projet est né d'une collaboration entre le Lycée, l'association d'insertion “Au Fil de l'Eau“ (lire encadré) et la Chambre d'Agriculture, suite à une réflexion dans le cadre d'un Projet Alimentaire Territorial conduit au niveau du Pays de la Jeune Loire ; projet répondant au souhait d'assurer une meilleure alimentation pour tous, à travers le manger local et le bio.
Au fil des discussions et des rencontres sur ce secteur de l'est du département, il est apparu que plusieurs idées et besoins convergeaient. Ainsi, les élus ont constaté une offre insuffisante de légumes et fruits pour répondre à une potentielle demande de la part des collectivités locales. Par ailleurs, l'association Au Fil de l'Eau qui fait du maraîchage, se heurte à des problèmes d'invendus en pleine période de production, et de conservation de ses produits. Elle doit alors se rendre dans le Rhône ou en Ardèche pour transformer ses légumes en conserves (soupes, coulis, ratatouille).
Dans le même temps, le Lycée agricole d'Yssingeaux qui a déjà mis en place un atelier de découpe et transformation de viande, dispose de locaux loués au Conseil régional, et voit là l'occasion de poursuivre dans cette même voie dans le cadre de sa "mission d'animation du territoire" comme le souligne le directeur du CFPPA, Frédéric Reymondon.


Convention tripartite
Chemin faisant, l'idée mûrit et c'est ainsi qu'une convention est signée entre le Lycée et Au Fil de l'Eau, et la Chambre d'Agriculture pour ouvrir l'atelier à d'autres producteurs. En effet, "les fermes sur l'est du département sont des petites et moyennes structures souvent familiales et se prêtent donc à une éventuelle diversification, dont le maraîchage" explique Emmanuel Coste co-président de Au Fil de l'Eau.
À travers ce projet, les responsables répondent donc à un besoin mais peuvent également susciter des vocations en maraîchage ou permettre à des producteurs d'aller plus loin dans la transformation de leurs produits.
Cet atelier va permettre de préserver des légumes avec des solutions de conserve ou de transformer en 4ème gamme pour alimenter les collectivités (exemple : légumes coupés en rondelles ou frites et mis sous vide). Il est ouvert à tous les producteurs en bio ou en conventionnel. Ces derniers sont invités à se faire connaître pour établir un calendrier afin de planifier l'utilisation des locaux.


Ouverture prochainement
La légumerie implantée sur le site du CFPPA d'Yssingeaux, est à ce jour en travaux, avec l'installation de tous les équipements nécessaires (éplucheuse, autoclave, four, piano de cuisine…). Ces installations financées pour partie par le Lycée et l'association Au Fil de l'Eau ont bénéficié de subventions dans le cadre du Plan de Relance à hauteur de 60 à 70 %. L'association a embauché un chef d'atelier qui travaillera en appui avec une personne ressource du Lycée qui gère par ailleurs l'atelier viande, qui encadreront une équipe de personnes en insertion. Mais la légumerie fonctionnera aussi en atelier partagé accessible à tous ceux qui en feront la demande. L'association travaille actuellement sur les coûts d'utilisation des différents matériels pour établir un barème sur lequel chacun pourra contractualiser. Le directeur du Lycée Romain Bertrand souligne que "ce partenariat est gagnant pour tous, y compris pour le territoire".
C'est parti, le projet est en phase d'arrivée. Mais pour compléter le tableau, Michel Peyrard ancien agriculteur élu du Pays de la Jeune Loire espère que "des agriculteurs rejoindront la démarche en  s'installant en maraîchage ou en développant une activité de diversification. Des places sont à prendre…" L'atelier est adapté pour les légumes, les fruits ou encore les plantes médicinales. Le GIE des Fruits Rouges des Monts du Velay est d'ailleurs intéressé pour utiliser les installations pour des confitures ou autres préparations.
La Chambre d'Agriculture, partenaire, est là pour accompagner ces projets et pour proposer des formations.
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Agriculteurs, candidats et élus locaux ont participé en nombre à ce temps d'échange au Gaec de la Petite Croix
Le grand oral de trois candidates
Le 27 mai, la FDSEA et les JA de Haute-Loire ont rencontré les candidats de la 1ère circonscription sur le Gaec de la Petite…
Les anciens exploitants ont participé en nombre à l'assemblée générale de la section.
Les anciens exploitants toujours mobilisés !
Le 7 juin, les membres de la Section Départementale des Anciens Exploitants de la FDSEA de Haute-Loire (SDAE 43) se sont réunis à…
Yannick Salgues avec Nathan et les représentants de la FDSEA et des JA tout près de l'antenne relais que l'on aperçoit à gauche.
L'avertissement de la FDSEA et des JA
Alors que la justice a ordonné la suspension provisoire de l'antenne relais, 17 jours après elle était encore en fonctionnement.…
Le Fin Gras du Mézenc a attiré les foules de visiteurs ce dimanche à St Front.
Affluence autour du Fin Gras du Mézenc à Saint-Front
La fin de la saison de commercialisation de l'AOP Fin Gras du Mézenc a été célébrée en beauté le dimanche 5 juin à Saint-Front.…
Les 7 candidats qui ont répondu à l’invitation de la FDSEA et des JA le 3 juin à Saugues.
Problématiques agricoles : les candidats de la 2ème circonscription à l'épreuve
Le 3 juin c'était au tour des candidats de la 2ème circonscription de présenter leurs programmes et ambitions pour l'agriculture…
Le 26 janvier dernier, à l'appel de la FRSEA Auvergne Rhône-Alpes, la mobilisation s'est organisée à  Clermont-Ferrand en soutien aux producteurs de Coopal dont les contrats de productions sont bafoués  par leur opérateur SLVA, filiale de Terra Lacta.
SLVA joue la montre, 300 producteurs de lait menacés
De nouveaux rebondissements dans l'affaire qui oppose la coopérative laitière des Monts d’Auvergne à Coopal.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne