Aller au contenu principal

Yssingeaux
Une chaîne porcine flambant neuve

Les nouvelles installations de l'abattoir de la Jeune Loire ont été inaugurées le 28 octobre dernier. Un investissement de plus de 1 million d'euros réalisé dans le cadre du plan France Relance.

La décoration de la directrice Marie-Josée Pelletier s'est déroulée lors de l'inauguration des travaux de l'abattoir.

Le 28 octobre, les récents travaux de l'abattoir d'Yssingeaux étaient inaugurés en présence de l'ensemble des salariés de la Semad (société mixte qui gère l'abattoir) et de nombreuses personnalités du département :
les sénateurs, Olivier Cigolotti et Laurent Duplomb, la députée Isabelle Valentin, les élus de la communauté de communes des Sucs, les représentants du Département et de la Région et de l'État (Préfet Étienne et le sous-Préfet Bonicel) et de l'administration (services vétérinaires).
L'occasion pour la directrice, Marie-Josée Pelletier, de montrer le résultat de cet investissement qui s'élève à 1 million d'euros et qui a bénéficié d'une subvention à hauteur de 40% de la part de l'état dans le cadre du Plan France Relance. La grande majorité des travaux a concerné la chaîne porcine avec la mise en place de nouveaux équipements : un box de contention avec étourdissement 3 points, un tapis de saignée, une rotocuve, une épileuse flambeuse, une nouvelle passerelle, un lève panne (pour enlever rapidement et efficacement la couche de graisse des cochons) et une barre à cliquet. L'investissement a permis d'équiper l'atelier de découpe d'une thermoformeuse, pour l'emballage sous vide de la viande découpée, et d'installer une nouvelle passerelle pour le hall d'abattage des bovins. Autant de nouveaux équipements "qui améliorent la qualité du travail des salariés ainsi que leurs conditions de travail" expliquera la directrice de l'abattoir.

3356 tonnes de viande en 2021
L'abattoir toutes espèces (porcins, ovins, caprins, bovins) emploie 17 salariés tandis que l'atelier de découpe, géré par la Socaby, fonctionne avec 4 salariés. En 2021, l'abattoir d'Yssingeaux a traité 3356 tonnes de viande contre 3250 tonnes en 2020. Notons que la réalisation de ces travaux a nécessité l'arrêt de la chaîne des porcs durant un mois, de fin mai à fin juin 2022 ; période durant laquelle, les cochons ont été abattus à l'abattoir de Polignac.
Cette inauguration fut également l'occasion de faire honneur au travail accompli par la directrice Marie-Josée Pelletier avec la remise de la médaille du Mérite Agricole. C'est le sénateur Duplomb qui était chargé de lui remettre cette distinction à la demande du
Ministre de l'Agriculture Julien
Denormandie, lors de son passage en Haute-Loire il y a 1 an. Très touchée par cette décoration, la responsable de l'abattoir a tenu à partager cette médaille avec l'ensemble des salariés car "c'est bien grâce à leur investissement quotidien que les travaux ont pu se faire".
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Deux robots de traite dernière génération ont été installés au Gaec des Calards.
Une journée professionnelle autour de l'installation de deux robots de traite
  Une journée professionnelle centrée sur le robot de traite s'est déroulée mercredi 2 novembre à St Paulien, organisée par Eurea…
Le sous-préfet d'Yssingeaux prend connaissance des dossiers sur une exploitation à Tence
Le 10 novembre, la FDSEA et les JA de Haute-Loire ont invité le sous-préfet d'Yssingeaux sur l'exploitation de Yvon Charra à…
Des prix du lait qui ne sont pas à la hauteur des charges des producteurs
 Les membres de la section lait de la FDSEA et du groupe lait JA se sont réunis le 25 novembre pour échanger sur les dossiers du…
Zoom sur le PSN, le budget et les acquis
 A partir de 2023, une nouvelle réforme de la Politique Agricole Commune entrera en vigueur après plusieurs années de négociation…
Le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip et le directeur Christian Buffière.
Une préoccupante spirale à l'inflation
 Réunis en session le 28 octobre dernier, les élus ont évoqué les grands dossiers du moment au premier rang desquels la…
Plus que jamais, Haute-Loire Conseil Élevage veut apporter un conseil de proximité
 Haute-Loire Conseil Élevage tenait son assemblée générale jeudi 3 novembre à Saugues en même temps que le Syndicat des Éleveurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne