Aller au contenu principal

Installation
Un stage très formateur

Jérémy Chaussinand a choisi de réaliser son stage à l'installation au Service de Remplacement. Une expérience très enrichissante.

Jérémy Chaussinand est installé depuis janvier 2021.

Jérémy Chaussinand, bientôt 24 ans s'est installé le 1er janvier 2021 sur le Gaec Le bleu du Lac avec sa mère et sa tante au Bouchet St Nicolas. Les 3 associés élèvent 55 vaches laitières (320 000 L de lait livrés à Sodiaal) et entre 35 et 40 génisses sur une SAU de 135 ha (25 ha de cultures -orge, blé, triticale, seigle, méteil-, 4 ha de lentilles, 40 ha de prairies temporaires et 70 ha de prairies permanentes).
Après son BTS ACSE par alternance effectué sur l'exploitation familiale, Jérémy ne disposait pas de suffisamment de surface pour intégrer le Gaec. Il est alors devenu salarié du Gaec en attendant de trouver du terrain disponible. Le jeune homme en a profité pour débuter son parcours à l'installation et c'est en discutant avec deux collègues qui travaillaient au Service de Remplacement (SR) et en s'informant auprès du PAI (Point accueil installation) de la Chambre d'agriculture qu'il a découvert la possibilité de faire un stage à l'installation au sein de cette structure. "J'avais le choix entre un stage dans une exploitation, qui se limitait à la découverte d'une seule structure et sans rémunération et intégrer le SR où le stage était rémunéré. J'ai opté pour ce deuxième choix et j'ai même attaqué 15 jours avant pour effectuer la tonte des brebis sur une exploitation à Saugues et j'ai rallongé mon stage sur 4 mois car tout se passait bien et c'était très intéressant pour moi".

Découverte de 8 exploitations
Au final, au lieu de deux mois (à mi-temps), Jérémy Chaussinand a fait 4 mois de stage de février à mai 2020 au sein du SR. Un stage qui a été pour lui très enrichissant sur le plan professionnel puisqu'il est intervenu sur 8 exploitations laitières (en lien avec son projet d'installation). "Sur 4 fermes, j'ai entièrement remplacé le chef d'exploitation. C'était donc multi-tâches : traite, mélangeuse, paillage des vaches, clôtures de parcelles, entretien du matériel... Il fallait être autonome voire décisionnaire selon les cas... Je suis également intervenu sur d'autres exploitations pour des activités ponctuelles comme la tonte... C'était donc un stage très formateur ! Je trouve très important de voir de nouvelles façons de travailler car cela permet forcément de s'améliorer. Lorsqu'on voit comment le travail se passe ailleurs, c'est beaucoup plus facile de gérer chez soi ensuite...".
Grâce à ce stage, le jeune éleveur a eu l'occasion de voir différentes salles de traite et a pu comparer les pratiques en matière de pâtures, d'alimentation du cheptel et d'aménagement des bâtiments. Des d'expériences qui l'ont aidé à faire ses choix lors de son installation. "Ainsi pour notre projet de construction de salle de traite encore en cours, je me suis aperçu qu'une  2x7 était réalisable...» Et en matière de changement climatique : "j'ai vu les variétés et les mélanges qui fonctionnaient bien, c'est notamment le cas du foin de Luzerne...". "Le stage à l'installation a été une expérience très positive. C'est agréable lorsque tout le monde (agriculteur, SR et agent) y met du sien" ajoute-t-il.
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

L'Association Chien de Troupeau 43 présente son événement estival : la finale nationale de chiens de troupeaux sur bovins le 14 août à Chaspuzac.
21 duos maîtres-chiens en compétition le 14 août à Loudes
Les meilleurs duos maîtres - chiens de France s'affronteront à Chaspuzac sur le site de l'aérodrome de Loudes le dimanche 14 août…
Culture dérobée : avoine.
Semis des dérobées d’automne : attendons la pluie !
Pour compenser une partie des déficits fourragers, on peut envisager le semis de dérobées mais si, et seulement si, il pleut…
Sécheresse sur maïs.
Un constat accablant, une situation inquiétante
Une délégation de la Direction départementale des Territoires s'est rendue sur le terrain pour dresser un bilan intermédiaire de…
Tonne à eau dans un pâturage.
FDSEA et JA sont sur le front…
FDSEA et JA suivent la situation au jour le jour et interviennent auprès de l'administration pour trouver des solutions.
Maïs à floraison impacté par la sécheresse.
Les maïs mal fécondés doivent être ensilés
Manque de pluie et températures élevées confrontent de nombreuses parcelles de maïs au stress hydrique et thermique. Les…
Présentation La Route de la Lentille 2022
54 attelages ont rendez-vous ce week-end à St Christophe sur la Route de la Lentille

La 7ème édition de la Route de la Lentille empruntera les chemins du Plateau du Devès, les 5, 6 et 7 août.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne