Aller au contenu principal

Sécheresse
Un constat accablant, une situation inquiétante

Une délégation de la Direction départementale des Territoires s'est rendue sur le terrain pour dresser un bilan intermédiaire de la situation de sécheresse sur le département.

Sécheresse sur maïs.

À la demande des JA et de la FDSEA, une délégation de la DDT, dont Jean-Pierre Chaput, Directeur du service agricole, s’est dernièrement rendue sur 10 exploitations du département pour dresser un bilan intermédiaire des récoltes.

Du bilan fourrager de la 1ère coupe à la santé des maïs en passant par le rendement des céréales, tous les éleveurs présents ont pu annoncer à l’administration la situation de leur exploitation. À la quasi-unanimité la deuxième coupe est inexistante et beaucoup d’élevages sont passés à la ration d’hiver depuis fin mai, début juin. Du jamais vu !

Des projets qui ne se concrétisent pas, des installations repoussées, une forte décapitalisation des élevages… sont les principales conséquences de cette sécheresse. L’achat de fourrage est inévitable mais les prix élevés inquiètent la centaine d’agriculteurs rencontrés sur ces deux journées.

De 50 à 70% de pertes

Les secteurs les plus touchés, à l’heure actuelle sont la vallée de la Loire, les Gorges de l’Allier et le Plateau Volcanique, avec environ 70% de pertes, mais l’ensemble du département avoisine les 50%.

La saison de pousse de l’herbe n’étant pas terminée, il n’est pas possible d’établir des bilans fourragers définitifs et de déposer un dossier sécheresse au CNGRA, mais il est évident qu’une deuxième tournée sécheresse aura lieu au début de l’automne sur d’autres exploitations toujours réparties sur le département. L’administration souhaite avoir une trentaine de bilans fourragers pour l’élaboration du dossier.

Lors de la tournée sécheresse du mardi 12 juillet, l’administration a également pu constater les dégâts de grêle à Lantriac qui sont comparables aux dégâts des différents orages de grêles qui se sont abattus sur le département ces derniers mois.

Le constat est accablant, plusieurs petites mesures peuvent être mises en place pour aider au mieux les agriculteurs financièrement ; la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs travaillent pour obtenir l’ensemble de ces mesures à l'attention des agriculteurs de Haute-Loire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Deux robots de traite dernière génération ont été installés au Gaec des Calards.
Une journée professionnelle autour de l'installation de deux robots de traite
  Une journée professionnelle centrée sur le robot de traite s'est déroulée mercredi 2 novembre à St Paulien, organisée par Eurea…
Le sous-préfet d'Yssingeaux prend connaissance des dossiers sur une exploitation à Tence
Le 10 novembre, la FDSEA et les JA de Haute-Loire ont invité le sous-préfet d'Yssingeaux sur l'exploitation de Yvon Charra à…
Des prix du lait qui ne sont pas à la hauteur des charges des producteurs
 Les membres de la section lait de la FDSEA et du groupe lait JA se sont réunis le 25 novembre pour échanger sur les dossiers du…
Zoom sur le PSN, le budget et les acquis
 A partir de 2023, une nouvelle réforme de la Politique Agricole Commune entrera en vigueur après plusieurs années de négociation…
Le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip et le directeur Christian Buffière.
Une préoccupante spirale à l'inflation
 Réunis en session le 28 octobre dernier, les élus ont évoqué les grands dossiers du moment au premier rang desquels la…
Plus que jamais, Haute-Loire Conseil Élevage veut apporter un conseil de proximité
 Haute-Loire Conseil Élevage tenait son assemblée générale jeudi 3 novembre à Saugues en même temps que le Syndicat des Éleveurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne