Aller au contenu principal

Montbéliarde
Un concours national très attendu au Sommet de l’élevage

Pour la première fois de son histoire, la race montbéliarde disputera son concours national dans le cadre prestigieux du Sommet de l’élevage. 240 animaux sont attendus.

«Du lait de qualité pour les éleveurs qui transforment, des caractères fonctionnels pour ceux qui ont un raisonnement économique, de la morphologie pour les férus de concours participant à la promotion de la race : il y en a pour tous les goûts avec la montbéliarde». Les acteurs de la race comptent bien profiter du 22ème Sommet de l’élevage pour mettre en avant les aptitudes de la seconde laitière de France en termes d’effectifs derrière la Prim’Holstein. Pour son 17ème concours national, la montbéliarde s’est offert un écrin de choix : la Grande Halle d’Auvergne et son Sommet de l’élevage. Une belle récompense pour les promoteurs de la race, comme Jean-Michel Cussac, éleveur à Alleuze dans le Cantal et président de la commission «concours français et à l’étranger» à l’OS montbéliard : «Nous étions candidats pour organiser un concours national au Sommet depuis sept, huit ans. Le turn-over entre les races a fait que nous avons dû attendre notre tour». Parmi les 240 animaux en compétition en 2013, beaucoup viendront d’Auvergne, troisième région en termes d’effectifs derrière la Franche-Comté et Rhône-Alpes. Outre les différents concours de section, la montbéliarde sera mise en avant à travers des visites d’élevage et des journées à thème.

(...)

 

Sophie Giraud-Chatenet

 


Retrouvez la suite de l'article dans la Haute-Loire Paysanne du vendredi 20 septembre 2013.

 


A St Pal en Chalencon, les associés du Gaec du Pivert se préparent à participer au National Montbéliard dans le cadre du Sommet de l’Elevage à Cournon :

Jean-Claude et Alain Rolly élèvent un troupeau de 60 Montbéliardes et 80 génisses à Chaturanges sur la commune de St Pal en Chalencon. Ces passionnés de génétique sont des habitués des concours et dans quelques jours, ils participeront au concours national de la race Montbéliarde qui se déroulera cette année à Cournon pour le Sommet de l’Elevage, du 2 au 4 octobre.
Jean-Claude Rolly a attrapé le virus des concours depuis son installation en 1989. «Mon tout premier concours était un comice agricole organisé à St Pal en 1990; j’avais présenté 2 ou 3 vaches et j’avais remporté le championnat jeune» se souvient-il. Depuis, Jean-Claude et Alain,  venu rejoindre son frère sur l’exploitation familiale en 1997, n’ont jamais cessé de participer aux concours, que ce soit à l’échelle du département comme de la France.
Les comices locaux, la Miss Montbéliarde, le Sommet de l’Elevage, le Salon International de l’Agriculture,  le concours national Montbéliard..., le Gaec du Pivert a toujours une ou plusieurs candidates sur les rangs !

(...)

 

Véronique Gruber

 

Retrouvez la suite du témoignage dans la Haute-Loire Paysanne du vendredi 20 septembre 2013.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Fabienne Demars devant son compteur Linky.
Contrat d'électricité : grosse frayeur au Gaec des Bouines !
En novembre, les associés du Gaec des Bouines ont appris avec stupéfaction que leur tarif allait augmenter de 300% alors qu'ils…
La présidente Virginie Garnier se félicite de la "bonne santé de la coopérative".
Avec Xpresso, la coopérative XR Repro développe un nouveau service pour ses adhérents
La coopérative de reproduction et génétique XR Repro, tient ses assemblées générales de sections. La première avait lieu le 18…
Du Sarrasin comme diversification des exploitations.
De nouvelles cultures pour diversifier le revenu des exploitations agricoles
Les productions végétales offrent des possibilités de diversification intéressantes aux agriculteurs de notre département et en…
Un dépistage départemental (exploitations laitières et allaitantes) est actuellement en cours (en parallèle des prophylaxies annuelles obligatoires). 90 000€ seront consacrés par le GDS43 à ce dépistage.
Dans le Brivadois, un éleveur laitier a été lourdement touché par la besnoitiose bovine
La besnoitiose bovine, maladie parasitaire spécifique des bovins, émergente en France et en Europe, commence à faire des victimes…
Grâce aux 25 meilleures années, les anciens exploitants pourront  compter sur plus de 100€ supplémentaires par mois.
Calcul de la retraite sur les 25 meilleures années, ce qui va changer pour les futurs retraités
Début décembre 2022, l’Assemblée nationale a adopté la proposition de Loi visant à calculer la retraite des non-salariés…
Les associés du Gaec de la Fontaine du Loup élèvent 550 brebis BMC sur 130 ha de SAU et ont un atelier  de volaille Ardévol de 400 m2.
"L'activité agricole est diversifiée et très riche humainement et physiquement"
A 42 ans, Véronique Roux a déjà vécu plusieurs vies professionnelles. Après une belle carrière dans le salariat, c’est désormais…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne