Aller au contenu principal

Transmission : La transmission de son exploitation se prépare plusieurs années à l’avance

Dans le cadre du mois de la transmission, la Chambre d’agriculture de Haute-Loire a organisé trois rencontres collectives auxquelles 50 agriculteurs/trices ont participé.

À St Paulien, des agriculteurs(trices) proches de la retraite venus s’informer sur la transmission.

Comme chaque année, novembre était le mois de la transmission en Auvergne. Dans notre département, cet évènement s’est décliné autour de 3 réunions collectives destinées aux agriculteurs proches de la retraite et qui seront amenés à transmettre leur exploitation dans quelques années.


50 exploitants venus s’informer

Organisées par le service Transmission-Installation de la Chambre d’agriculture, ces temps d’échanges se déroulaient le 15 novembre à Brioude, le 17 no-vembre à Yssingeaux et le 22 no-vembre à Saint-Paulien. Au total, ce sont 50 exploitants(tes) agricoles qui sont venus faire le point sur la transmission de leur entreprise. Dans chacune des réunions, les intervenants ont apporté des informations juridique, fiscale et pratique qui seront bien utiles aux futurs cédants.Michèle Chapaveire et Stéphanie Barral de la MSA Auvergne ont fait un point sur la retraite (dispositif et évolution en cours, cumul emploi retraite, démarches pour cesser son activité...).Corinne Roux, du service juridique de la Chambre d’agriculture, est intervenue sur le CFE (Centre de formalités des entreprises), les statuts du fermage, les types de baux, la succession, la donation... Quant à Eric Avinain de Cerfrance Haute-Loire, il a détaillé la partie transmission de l’exploitation (je transmets quoi et comment ?) et a livré les clés pour évaluer son exploitation à son juste prix pour mieux la transmettre. Il est également intervenu sur la cessation d’activité et la régularisation de la TVA, la fiscalité (régime micro BA ; régime réel ; plus-value).


Départ massif à la retraite

«Ces dernières années, on comptabilise de nombreux départs à la retraite dans les fermes altiligériennes, ce qui s’explique par deux phénomènes : le papy boom et la conjoncture économique difficile, qui de surcroît rend les repreneurs encore plus rares» explique Josiane Méjean du service Transmission-Installation.

Anticipez votre transmission

Dans ce contexte, cette dernière préconise d’anticiper sa transmission au moins 5 ans à l’avance surtout dans le cas d’une transmission hors cadre familial. Si vous vous approchez de la re-traite, prenez contact avec ce service spécialisé de la chambre d’agriculture qui assure aussi des permanences mensuelles sur rendez-vous à Saugues, Brioude, Yssingeaux, St Paulien et Costaros.

Véronique Gruber

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Nicolas et Lise Russier avec Florent Gagne, conseiller énergies renouvelables à la Chambre d'agriculture (à gauche sur la photo).
Pas de bâtiment sans panneaux photovoltaïques !
Au Gaec Salers et Bol d'Air, l'énergie photovoltaïque tient une place très importante. Deux centrales (100 kWc et 190 kWc) sont…
Ici en compagnie de Maurice Imbert, Jérôme Ambert élève 300 brebis sur 70 ha et commercialise ses agneaux  au marché de Saugues.
2 brebis et 1 agneau dévorés : le loup a laissé des traces à St Jean de Nay
Le loup a encore frappé, cette fois-ci sur la commune de St Jean de Nay, en plein cœur du département. L'éleveur, totalement…
Les différents ateliers ont capté l'attention des visiteurs venus nombreux.
La prairie et l'autonomie fourragère au centre de la journée Innov'Action
À Lapte au Gaec Les Aulanais, une centaine d'agriculteurs et de nombreux étudiants ont participé à une journée technique autour…
Sécheresse et application de la loi Ega : le ministre attendu de pied ferme au Sommet
Alors que la décapitalisation du cheptel s’accélère dans des proportions inquiétantes, les éleveurs du berceau des races à viande…
La table ronde était animée par l'agence Excepto, société qui édite votre journal la Haute-Loire Paysanne.
Congrès FNO : "La contractualisation donne des perspectives d'avenir à notre métier"
Cinq intervenants ont débattu sur l'application, en filière ovine, de la contractualisation rendue obligatoire par la loi Egalim…
Louis Merle avec son taureau Montrésor qui défilera bientôt à Cournon.
L'élevage Merle en pleins préparatifs du National Charolais à Cournon
A St Maurice de Lignon, les associés du Gaec Élevage Merle se préparent à participer au concours national Charolais organisé dans…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne