Aller au contenu principal

Sécurité
Tracteurs sans cabine : attention danger !

Le Président de la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip, communique sur les dangers de l’utilisation de tracteurs sans cabine.

Tracteur sans arceau ou cabine de sécurité

Yannick Fialip, pourquoi souhaitez-vous communiquer sur le sujet des tracteurs sans cabine ?

En 2020, il y a eu un certain nombre d’accidents mortels, liés à des renversements de tracteurs anciens non équipés d'arceau de sécurité. Ce type de tracteurs est utilisé par des professionnels ou par des particuliers pour des activités de jardinage ou de bûcheronnage. D'ailleurs, les accidents sont en grande majorité survenus dans le cadre d’activités privées ; je tenais donc à en informer l’ensemble de la population concernée.

Quel message souhaitez-vous délivrer à la population agricole du département ?

La profession rappelle l'obligation d'équiper tous les tracteurs à minima d'un arceau de sécurité ou d'une cabine renforcé ; ainsi en cas de retournement du tracteur, ces équipements permettent de protéger le conducteur.
Nous demandons aux agriculteurs, mais aussi aux particuliers, d'installer le plus rapidement possible sur leurs tracteurs ces éléments de sécurité en se rapprochant si nécessaire de leurs prestataires motoculture ou concessionnaires tracteurs.

Ne craignez-vous pas que cette contrainte soit mal vécue par les utilisateurs ?

Je peux comprendre que cet investissement puisse être perçu comme une contrainte, mais sur ce point j’ai la crainte que les pouvoirs publics prennent des décisions beaucoup plus drastiques.
De plus, il est de notre devoir de prévenir les accidents en informant et réinformant l’ensemble des utilisateurs de tracteurs non conformes à la réglementation.
Le tracteur a permis de réduire la pénibilité des travaux dans les champs comme dans les jardins et a grandement facilité le transport des marchandises, mais n’oublions pas que cela reste une machine qui, mal maîtrisée, peut s'avérer très dangereuse.

 

Un risque sous-estimé

Si les tracteurs neufs sont depuis longtemps équipés de cabines de sécurité, le parc de tracteurs ne disposant d’aucune protection contre le renversement est encore important. Ces matériels sont dangereux à plus d’un titre.
Dans le monde agricole, près d’un accident mortel sur deux est lié au renversement d’un tracteur. Ce risque est bien souvent sous-estimé, voire oublié alors que bon nombre de tracteurs sans arceau de sécurité continuent à être utilisés régulièrement sur nos exploitations. De plus, la loi impose à tous les tracteurs présents sur une exploitation d’être équipés d’une structure de protection anti-retournement, quels que soient leur ancienneté et leurs utilisateurs, et cela depuis le 1er janvier 2010. Le fait que les tracteurs concernés soient principalement utilisés dans des cours de ferme ou des bâtiments ne dispense pas de ne pas négliger la sécurité. Le risque existe partout, même en terrain plat. Une ornière ou un obstacle mal placé peuvent suffire. Enfin, en cas d’accident, votre assureur peut invoquer la non-conformité du matériel et refuser de prendre en charge le sinistre.
JJ Barbier, conseiller machinisme, Chambre d’Agriculture

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Yannick et Frédéric Salgues sont inquiets pour la santé de leur troupeau.
Des vaches perturbées et des éleveurs inquiets… à Mazeyrat d'Allier, l'antenne 4G est visée
À Mazeyrat d'Allier, les associés du Gaec du Coupet sont démunis face à leur troupeau en détresse, victime, selon eux, des…
Vache abondance
SODIAAL et déclassage du lait biologique : à quand la fin de la mascarade ?
JA Aura réagit face à l'annonce de la coopérative laitière Sodiaal sur le prix du lait bio. Tribune….
Fabrice Bouquet et Anne Rogues, passage de relais à la direction de la FDSEA
Anne Rogues est la nouvelle directrice de la FDSEA
Le directeur Fabrice Bouquet a quitté son poste, le 1er septembre 2021, après 4 années passées à la direction du syndicat…
Les organisateurs de l'événement avec Julien Michel et ses animaux qui participeront à la journée allaitante  à St Paulien.
Journée allaitante, rendez-vous le dimanche 19 septembre à Saint-Paulien
Dimanche 19 septembre, les plus beaux animaux allaitants du département ont rendez-vous à la halle du Chomeil de St Paulien. Une…
Paysages du brivadois, Paysas Bas
La profession demande un délai d'un an pour les nouvelles zones vulnérables
FDSEA, JA et Chambre d'Agriculture de Haute-Loire dénoncent une trop rapide mise en application des programmes d'actions pour les…
Troupeau charolais s'abreuve au pré
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !
Le Conseil régional prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Dépôt de dossier jusqu’au 6 octobre
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne