Aller au contenu principal

Viande bovine
Tous les indicateurs de coûts de production augmentent : éleveurs, exigez le juste prix !

Comme le prévoit la loi Ega, les éleveurs doivent exiger d’être payés aux coûts de production, selon les indicateurs interprofessionnels qui viennent d’être mis à jour. Détails.

Les indicateurs interprofessionnels de coûts de production augmentent dans toutes les catégories,

L’IPAMPA viande bovine, sur le mois de mai 2022, vient de sortir. Sans surprise, en raison de l’explosion des charges, son indice progresse à 135,1 points (contre 133,7 points à fin avril).
De plus, sur le mois de mai 2022, en complément de l’IPAMPA, la partie rémunération éleveur est revalorisée sur la base de l’indexation du SMIC (+2,65%).
Mécaniquement, les indicateurs interprofessionnels de coûts de production augmentent dans toutes les catégories, y compris pour les broutards dont la commercialisation doit obligatoirement faire l’objet d’un contrat depuis le 1er juillet dernier.
 

Il a dit

Bruno Dufayet : « La sécheresse dans la plaine
du Pô a bon dos ! »
« La sécheresse dans le Nord de l'Italie ne justifie en aucun cas une pression à la baisse sur les cours du broutard », s'est agacé vendredi dernier Bruno Dufayet, président de la Fédération nationale bovine après que des éleveurs ont relayé que des négociants avaient déjà fait leur cet argument. « Si la sécheresse en Italie doit avoir un impact, c'est sur la nourriture des animaux donc potentiellement sur le volume d'animaux importés. On veut encore nous faire croire qu'en baissant le prix du broutard, ils vont faire rentrer un million de broutards ». Et d'ajouter : « Bizarrement, ces cinq dernières années, je n'ai jamais entendu les opérateurs français s'inquiéter de la sécheresse en France... ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Deux robots de traite dernière génération ont été installés au Gaec des Calards.
Une journée professionnelle autour de l'installation de deux robots de traite
  Une journée professionnelle centrée sur le robot de traite s'est déroulée mercredi 2 novembre à St Paulien, organisée par Eurea…
Le sous-préfet d'Yssingeaux prend connaissance des dossiers sur une exploitation à Tence
Le 10 novembre, la FDSEA et les JA de Haute-Loire ont invité le sous-préfet d'Yssingeaux sur l'exploitation de Yvon Charra à…
Des prix du lait qui ne sont pas à la hauteur des charges des producteurs
 Les membres de la section lait de la FDSEA et du groupe lait JA se sont réunis le 25 novembre pour échanger sur les dossiers du…
Zoom sur le PSN, le budget et les acquis
 A partir de 2023, une nouvelle réforme de la Politique Agricole Commune entrera en vigueur après plusieurs années de négociation…
Le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip et le directeur Christian Buffière.
Une préoccupante spirale à l'inflation
 Réunis en session le 28 octobre dernier, les élus ont évoqué les grands dossiers du moment au premier rang desquels la…
Plus que jamais, Haute-Loire Conseil Élevage veut apporter un conseil de proximité
 Haute-Loire Conseil Élevage tenait son assemblée générale jeudi 3 novembre à Saugues en même temps que le Syndicat des Éleveurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne