Aller au contenu principal

St Bonnet le froid : Week-end champignons et gastronomie les 5 et 6 novembre à St Bonnet le Froid

Les 5 et 6 novembre, le village accueille la traditionnelle fête des champignons associée à une foire aux vins et à un marché des produits du terroir. Week-end gastronomique.

Le comité d’animation vous donne rendez-vous les 5 et 6 novembre à St Bonnet le Froid.

St Bonnet le Froid, village de 250 habitants réputé pour sa tradition gastronomique (avec 7 restaurants en activité) s’apprête à recevoir plus de 30 000 visiteurs les 5 et 6 novembre prochains. C’est en effet à cette date que le comité d’animation de St Bonnet le Froid organise sa traditionnelle fête des champignons.Les amateurs de champignons, particuliers et grossistes, ne ratent pas cette occasion d’acheter  des champignons frais ou secs. «Tout ramasseur de champignons peut participer à cette foire pour vendre sa récolte. Sur place, on trouve généralement 99% de cèpes, de la girolle et de la trompette de la mort» explique Thierry Guyot, propriétaire de l’hôtel-restaurant Le Fort du Pré et président du Comité d’animation de la fête. Les champignons qui se vendent à St Bonnet sont issus des forêts environnantes (Haute-Loire, Ar-dèche et Lozère) et sont généra-  lement des bolets edulis, des têtes de nègre et des cèpes de Bordeaux.


De 40 à 120€ le kilo

Le prix des champignons n’est pas fixé à l’avance ; il est fonction de plusieurs facteurs : les quantités ramassées, la qualité (types de champignons et méthodes de séchage) et aussi des prix pratiqués lors de la foire aux champignons de la Chaise Dieu qui a lieu quelques jours avant. «Les prix des champignons secs peuvent varier de 40€ à 120€ le kilo» annonce Thierry Guyot.Outre l’achat de champignons, des animations culinaires seront proposées durant les deux jours. Vous pourrez déguster la soupe aux champignons “champicup” préparée par les chefs du village et le repas champigourmand (servi sous chapiteau chauffé) également concocté par les chefs.Une tarte géante à la châtaigne de 4,16 m de diamètre génèrera 1000 parts à déguster dans la journée du dimanche. Tout au long du week-end, de grands chefs venus de Haute-Loire et d’ailleurs réaliseront des démonstrations de recettes de cuisine sur le thème du champignon. Le champignon s’associant à bien d’autres mets, un marché de produits du terroir permettra aux visiteurs de se ravitailler en fromages, charcuterie, escargots, foie gras de canard, Lentilles Vertes du Puy... Sont également au programme : un concours de la meilleure tarte à la châtaigne (inscription avant le 26 octobre auprès du comité d’animation 04 71 65 64 41)  et un concours artistique pour enfants (5 à 11 ans) “Racontes-moi la forêt fantastique” dans lequel ils doivent créer une oeuvre originale (inscription jusqu’au 25 octobre).En parallèle de cette fête du champignon, la cave Marcon proposera un marché aux vins qui démarrera le vendredi 4 novembre. Une occasion de faire connaissance avec des vins  rares et d’échanger avec une quinzaine de vignerons de la vallée du Rhône, du Roussillon et du sud ouest de la France. En nouveauté cette année, la présence d’ambassadeurs de maisons de whisky.Dans le cadre de ce marché, 6 ateliers de dégustation seront proposées pour découvrir des associations aussi originales que subtiles.Le bus 26 fera également partie de la fête ; ce restaurant gastronomique installé dans un bus panoramique itinérant s’installera dès le jeudi 3 novembre à St Bonnet le Froid. Avis aux amateurs !Durant tout le week-end, 200 forains prendront place dans les rues du village, une exposition mycologique sera en accès libre et un sculpteur sur bois réalisera des oeuvres devant le public. Dimanche, le chef Régis Marcon et Loïc Ballet dédicaceront leurs derniers livres (“Herbes” et “La France des bons produits”).

Véronique Gruber

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Yannick et Frédéric Salgues sont inquiets pour la santé de leur troupeau.
Des vaches perturbées et des éleveurs inquiets… à Mazeyrat d'Allier, l'antenne 4G est visée
À Mazeyrat d'Allier, les associés du Gaec du Coupet sont démunis face à leur troupeau en détresse, victime, selon eux, des…
Vache abondance
SODIAAL et déclassage du lait biologique : à quand la fin de la mascarade ?
JA Aura réagit face à l'annonce de la coopérative laitière Sodiaal sur le prix du lait bio. Tribune….
Les organisateurs de l'événement avec Julien Michel et ses animaux qui participeront à la journée allaitante  à St Paulien.
Journée allaitante, rendez-vous le dimanche 19 septembre à Saint-Paulien
Dimanche 19 septembre, les plus beaux animaux allaitants du département ont rendez-vous à la halle du Chomeil de St Paulien. Une…
Fabrice Bouquet et Anne Rogues, passage de relais à la direction de la FDSEA
Anne Rogues est la nouvelle directrice de la FDSEA
Le directeur Fabrice Bouquet a quitté son poste, le 1er septembre 2021, après 4 années passées à la direction du syndicat…
Paysages du brivadois, Paysas Bas
La profession demande un délai d'un an pour les nouvelles zones vulnérables
FDSEA, JA et Chambre d'Agriculture de Haute-Loire dénoncent une trop rapide mise en application des programmes d'actions pour les…
Troupeau charolais s'abreuve au pré
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !
Le Conseil régional prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Dépôt de dossier jusqu’au 6 octobre
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne