Aller au contenu principal

Lentille
"Soyons fiers de notre Lentille Verte du Puy et mobilisons-nous tous !"

Le président du groupement des producteurs de Lentille Verte du Puy appelle les producteurs de la zone AOP à semer des lentilles pour la campagne 2021.

Ecimeuse

La crise sanitaire se poursuit et impacte la vie de nos Organisations professionnelles agricoles. C'est le cas du groupement des producteurs de Lentille Verte du Puy qui se réunit généralement en assemblée générale en décembre. En cette période compliquée, le conseil d'administration du groupement a décidé de repousser cette réunion annuelle à une date ultérieure.
Mais avant que les producteurs se mettent à semer leurs Lentilles Vertes du Puy, le président du groupement, Laurent Beraud, a souhaité faire passer quelques messages auprès des producteurs de la zone AOP. Il a en premier lieu évoqué les rendements de la culture en observant leur évolution sur les 20 dernières années. "De 2000 à 2009, le rendement moyen a été de 10,2 quintaux pour un prix de 1 230 €/tonne ; ce qui permet d'obtenir un produit à l'hectare de 1 254 €. De 2010 à 2020, le rendement moyen atteint 7,3 qx pour un prix de 1 800 € et un produit à l'hectare de 1 314 €. En 20 ans, le produit/ha de la Lentille Verte du Puy a nettement augmenté. Or, les producteurs sont parfois nostalgiques du passé et en particulier des années 2000, mais lorsque l'on observe les chiffres, on réalise que l'on a de quoi être satisfait ! Ainsi malgré une baisse des rendements, le produit à l'hectare augmente, du fait de l'augmentation du prix obtenue par le groupement de producteurs et les autres acteurs de la filière. Ces chiffres montrent que la culture de la Lentille Verte du Puy reste intéressante financièrement pour les exploitations".
Au cours de cette dernière campagne 2020, la Lentille Verte du Puy a été concernée par une problématique d'enherbement tardif. Pour aider les producteurs à gérer au mieux les adventices, le groupement a investi dans une écimeuse mise à disposition de l'ensemble des adhérents. "L'écimeuse est intervenue chez une cinquantaine de producteurs sur une surface d'environ 400 ha de lentille. Sans l'intervention de cet outil, les lentilles n'auraient certainement pas pu être récoltées sur ces parcelles" indique Laurent Beraud qui a confirmé la reconduction de ce service pour la campagne 2021. Le groupement invite les producteurs à suivre les préconisations techniques de la filière pour une intervention de l'écimeuse au stade optimum.

Désherbage et analyse de sol

Le groupement reste mobilisé sur la problématique du désherbage au moyen de plusieurs plateformes d'essais conduites par l’ODG. "Deux projets de demandes de dérogation sont en cours d’expertise au sein de l'ANILS (Association nationale interprofessionnelle des légumes secs) ; nous sommes conscients que cette demande est très attendue des producteurs".
Le groupement des producteurs de Lentille Verte du Puy suit de près l'évolution des sols en vue de trouver des explications et des solutions au phénomène de mauvais développement de la lentille sur certaines parcelles. "Des analyses de sols ont montré un excès d'azote dans le sol qui affecte le développement de la plante. Suite à ce constat, des essais ont mis en évidence l'intérêt des couverts végétaux, et en particulier l'avoine, dans la réduction du taux d'azote dans le sol. C'est pourquoi, l'expertise se poursuit avec plusieurs dizaine d'hectares ensemencés en avoine l'automne dernier avant de semer prochainement de la Lentille Verte du Puy".

Un marché favorable

Dans un marché favorable à ce légume sec, le président Laurent Beraud invite les producteurs de Lentille Verte du Puy ainsi que l'ensemble des agriculteurs de la zone AOP à semer des lentilles pour la campagne 2021 : "En France comme à l'exportation, la demande en lentille est en pleine croissance. Grâce à notre appellation, nous bénéficions d'un prix garanti, très satisfaisant et toujours revu à la hausse. C'est pourquoi, malgré les difficultés rencontrées, j'incite les agriculteurs à conserver cette belle culture sur nos exploitations. J'invite tous les agriculteurs de la zone d'appellation à se mobiliser pour continuer à développer notre produit qui reste la vitrine de la Haute-Loire. Soyons en fiers et mobilisons nous tous !". Et de reprendre "la météo a toujours fait des cycles et peut-être que le cycle printemps froid-été sec va finir par s'arrêter pour passer à un cycle plus favorable ! Et puisque, selon les anciens, "gel et neige sont bons pour la Lentille Verte du Puy", on peut peut-être espérer une bonne campagne de lentille cette année !".

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Trois génisse Fin Gras du Mézenc en pâturages.
Fin Gras du Mézenc : une saison 2021 pas comme les autres
La saison 2021 du Fin Gras du Mézenc est ouverte depuis le 1er Février. 1 250 animaux devraient être commercialisés…
Responsables professionnels et parlementaires ont échangé sur la réforme de la PAC le 29 janvier à Cussac.
Conserver les aides couplées et sanctuariser l'ICHN
Le 29 janvier, la FDSEA et les JA ont convié les 4 parlementaires de Haute-Loire sur le Gaec des Cabarets pour évoquer les points…
Bard Julien éleveur à Lorlanges (43)
« Un peu plus de fumier et de lisier, c’est une sécurité financière et agronomique"
À Lorlanges, Julien Bard et ses deux associés croient en la production porcine. Ils témoignent de l’intérêt agronomique de faire…
Vaches à l'abreuvoir
Plan de relance : Quelles sont les mesures ouvertes et les conditions d’éligibilité ?
Le plan de relance défini par l'Etat comporte un programme " Transition agricole, alimentation et forêt " doté d’1,2 milliard d'…
Action syndicale FDSEA/JA contre la grande distribution
Premier avertissement auprès de la grande distribution
Le 25 janvier, des représentants de la FDSEA et des JA de Haute-Loire sont allés à la rencontre de la grande distribution au Puy-…
L'exploitation laitière de Michel Fayolle et son frère André sur la commune de St André de Chalencon.
Montbéliarde : Un temps d'échanges entre éleveurs
Président et technicien de Montbéliarde Elevage se sont rendus sur l'exploitation laitière de Michel Fayolle et son frère André…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne