Aller au contenu principal

Sommet de l’élevage... le rendez-vous approche !

Encore quelques jours avant l’ouverture des portes de la 26ème édition sur le savoir-faire français en matière de production animale et de génétique.

La race Limousine est à l’honneur cette année à travers le National Limousin.

Année après année, le Sommet de l’élevage s’impose comme la vitrine économique, génétique, politique et professionnelle des spécificités de l’agriculture dans le Massif central. Et l’édition 2017 du 4 au 6 octobre ne déroge pas à la règle... Plus de 88 000 visiteurs du monde entier sont attendus, 2 000 animaux sont inscrits et près de 1 500 exposants seront présents.
Côté concours, le Sommet place cette année la Limousine sur le devant de la scène avec les 400 meilleurs spécimens de la race en concours national. Et pour la première fois, il accueillera également le concours de deux races internationales : la Blanc Bleu Belge et la Hereford, une race rustique venue de l’autre côté de la Manche et réputée pour ses qualités bouchères.
Sur le pôle ovins de plus de 2 000 m2, la promotion de l’élevage sera bien sûr au rendez-vous aux côtés des concours des races herbagères et le challenge «les Rustiques d’or». «Nous souhaitons faire de ce pôle un lieu privilégié de démonstration de la modernité et du dynamisme de notre filière» explique Michèle Boudoin, présidente de la FNO.
La filière équine renforce sa présence au Sommet avec l’accueil de plus de 300 animaux et la conduite des concours des races Percheron, Ardennais, Comtois et Breton. Les 9 races de trait français seront  au rendez-vous des visiteurs qui pourront aussi découvrir les races Cheval d’Auvergne et Auxois.
Enfin une quarantaine de colloques et conférences traitant des thèmes phares de l’actualité agricole se succèderont au coeur du Centre de Conférences de la Grande Halle d’Auvergne durant les 3 jours du salon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Yannick et Frédéric Salgues sont inquiets pour la santé de leur troupeau.
Des vaches perturbées et des éleveurs inquiets… à Mazeyrat d'Allier, l'antenne 4G est visée
À Mazeyrat d'Allier, les associés du Gaec du Coupet sont démunis face à leur troupeau en détresse, victime, selon eux, des…
Vache abondance
SODIAAL et déclassage du lait biologique : à quand la fin de la mascarade ?
JA Aura réagit face à l'annonce de la coopérative laitière Sodiaal sur le prix du lait bio. Tribune….
Fabrice Bouquet et Anne Rogues, passage de relais à la direction de la FDSEA
Anne Rogues est la nouvelle directrice de la FDSEA
Le directeur Fabrice Bouquet a quitté son poste, le 1er septembre 2021, après 4 années passées à la direction du syndicat…
Les organisateurs de l'événement avec Julien Michel et ses animaux qui participeront à la journée allaitante  à St Paulien.
Journée allaitante, rendez-vous le dimanche 19 septembre à Saint-Paulien
Dimanche 19 septembre, les plus beaux animaux allaitants du département ont rendez-vous à la halle du Chomeil de St Paulien. Une…
Paysages du brivadois, Paysas Bas
La profession demande un délai d'un an pour les nouvelles zones vulnérables
FDSEA, JA et Chambre d'Agriculture de Haute-Loire dénoncent une trop rapide mise en application des programmes d'actions pour les…
Troupeau charolais s'abreuve au pré
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !
Le Conseil régional prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Dépôt de dossier jusqu’au 6 octobre
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne