Aller au contenu principal

Sommet de l’Élevage : Des animaux, des produits agricoles, des OPA, des hommes et des femmes…

La Haute-Loire sera cette année encore présente au Sommet de l’Élevage du 1er au 3 octobre prochains avec tout ce qui représente son agriculture.

Le Sommet de l’Élevage est une véritable vitrine professionnelle de notre agriculture.

Comptes rendus des concours,  événements, conférences en semaine 41 sur papier et sur le web.

 

La 23e édition du Sommet de l’Élevage à Cournon d’Auvergne dans le Puy-de-Dôme, ouvre ses portes la semaine prochaine du 1er au 3 octobre. Grand rendez-vous professionnel qui draîne chaque année plus de 80 000 personnes et accueille 1 250 exposants, ce salon est désormais un incontournable pour le monde de l’élevage et plus largement pour le monde agricole.
C’est une belle occasion pour le département de se mettre en avant et pour les organisations professionnelles d’aller à la rencontre des agriculteurs. Comme chaque année, la Haute-Loire aura sa place et les agriculteurs altiligériens sont attendus nombreux sur les stands de leurs OPA ou sous les chapiteaux qui abritent les 2 000 animaux inscrits cette année.
Votre journal, La Haute-Loire Paysanne sera bien évidemment présent sur le stand de son groupe national Réussir et régional Pamac (Presse Agricole du Massif-Central) au coeur du Hall 1. N’hésitez pas à vous arrêter Allée C Stand 102…


Le syndicalisme a lui aussi une place importante sous le chapiteau central. La FNSEA et les JA ont un stand (Hall1 AlléeD Stand126 {FRSEA}) tenu par les responsables professionnels et les adminsitratifs des structures départementales et régionales. C’est l’occasion pour eux de recevoir leurs adhérents et de faire passer des messages auprès des élus qui se déplacent au Sommet et notamment le Ministre de l’Agriculture attendu de pied ferme (voir communiqué en page 6). Cette année, l’ambiance est plutôt tendue avec les dossiers cruciaux qui font aujourd’hui l’actualité. Gageons que Stéphane Le Foll ne reculera pas… et viendra bien pour entendre les revendications des agriculteurs du Massif-Central.
De nombreuses autres OPA seront également présentes sur le Sommet. Sur leur propre stand, sur un stand régional, à l’occasion d’une conférence… les agriculteurs de Haute-Loire sont invités à aller à la rencontre de leurs institutions : Chambre d’Agriculture, MSA Auvergne, SR43 (Service de Remplacement), GDS (Groupement de Défense Sanitaire), FDGEDON (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles), APIV (Association des Producteurs Indépendants de Viande), CERFRANCE Haute-Loire…
Nous n’oublierons pas bien sûr de citer les éleveurs qui ont l’honneur d’exposer un ou plusieurs animaux dans les différentes races de bovins, ovins ou équins, ni les nombreux producteurs fermiers qui proposent leurs produits au concours des Fermiers d’Or.
Cette année encore, la Haute-Loire veut faire parler d’elle au Sommet. Elle ne manque ni d’arguments, ni de volonté.


Suzanne Marion

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Julien Gérenton devant son troupeau de brebis
Julien Gérenton est heureux : ses brebis, blanches ou noires, sont
Julien Gérenton, installé à St Vincent, vient de réceptionner son troupeau de brebis Blanches du Massif central  qui arrivent du…
Fille et poulet
JA et FDSEA claquent la porte de la CDOA
Lors de la dernière CDOA, mercredi 21 octobre, les représentants JA et FDSEA de Haute-Loire, ont exprimé leur mécontentement et…
Petit veau dans une case paillée
2020 : une année catastrophique
Les cours des petits veaux de lait s'effondrent depuis déjà plusieurs années. Le point avec les opérateurs de la filière en Haute…
jeune garçon à la traite d'une montbéliarde
Affaires qui marchent cherchent repreneurs
Les chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent pour favoriser le renouvellement des générations en agriculture…
Brebis BMC en bergerie
La filière ovine recrute
Faire naître de nouvelles vocations d’éleveurs ovins est la colonne vertébrale du programme Inn’ovin initié par l’interprofession…
Forêt de résineux Haute-Loire
Aléas climatiques : assurez vos forêts
À partir du 16 novembre, les propriétaires forestiers membres du réseau Fransylva pourront assurer leurs parcelles contre les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne