Aller au contenu principal

JA Aura
SODIAAL et déclassage du lait biologique : à quand la fin de la mascarade ?

JA Aura réagit face à l'annonce de la coopérative laitière Sodiaal sur le prix du lait bio. Tribune….

Vache abondance

« Par son courrier daté du 23 juillet 2021, la coopérative Sodiaal annonce à ses coopérateurs la mise en place d’un dispositif conjoncturel de règlement des apports en lait biologique pour une durée d’un an. Dans les faits, 10 % du volume de lait produit par les producteurs biologiques sera orienté sur la filière non OGM, avec pour conséquence une perte estimée à 150 €/ 1000 L pour les exploitations. Dans ce contexte météorologique favorable à la pousse de l’herbe, les éleveurs ont fait leur part du travail pour produire un lait biologique de qualité mais une fois encore, la coopérative n’assure pas sa part du contrat. Ces annonces envoient un message peu enthousiaste dans le monde agricole. Outre le prix des matières premières de la construction, qui font bondir le prix des bâtiments, l’exigence d’achat d’aliment bio (dont la réglementation imposera un achat uniquement européen en 2021 et uniquement français en 2022) va entraîner une hausse des charges sur les exploitations.
À quand une construction du prix respectant les coûts de production ? La tendance aux installations en lait diminue, est-ce que votre ambition est d’importer du lait bio étranger dans les décennies à venir ? Par ailleurs, depuis quand, les éleveurs, premiers de cordée, doivent subir les erreurs stratégiques d’une seule coopérative qui ne les associent plus dans les prises de décisions ? Les conseils de section et de régions sont censés être des instances permettant à chaque coopérateur, de pouvoir s’exprimer. Depuis trop longtemps, les coopérateurs ont l’impression que les décisions sont déjà prises avant les réunions. Ce courrier en est encore une preuve flagrante, puisque le sujet n’a pas été abordé avec les coopérateurs. Qui est décisionnaire chez Sodiaal ? Est-ce toujours les mêmes valeurs ou est-elle devenue une entreprise privée ?
Les Jeunes Agriculteurs Auvergne-Rhône-Alpes demande à la coopérative Sodiaal de prendre ses responsabilités et de revenir sur sa décision. Les conversions en agriculture biologique que Sodiaal a initié il y a 2 ou 3 ans auraient dû leur donner une tendance qui aurait pu éviter cette situation. De plus, en réponse aux attentes des consommateurs ainsi qu’aux objectifs politiques français et européen sur le développement de l'agriculture biologique (green deal, 25% de SAU d’AB d’ici 2030 en UE), la filière biologique est plus que prometteuse ! »
Communiqué de Jeunes Agriculteurs AuRA

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

L'Association Chien de Troupeau 43 présente son événement estival : la finale nationale de chiens de troupeaux sur bovins le 14 août à Chaspuzac.
21 duos maîtres-chiens en compétition le 14 août à Loudes
Les meilleurs duos maîtres - chiens de France s'affronteront à Chaspuzac sur le site de l'aérodrome de Loudes le dimanche 14 août…
Culture dérobée : avoine.
Semis des dérobées d’automne : attendons la pluie !
Pour compenser une partie des déficits fourragers, on peut envisager le semis de dérobées mais si, et seulement si, il pleut…
Sécheresse sur maïs.
Un constat accablant, une situation inquiétante
Une délégation de la Direction départementale des Territoires s'est rendue sur le terrain pour dresser un bilan intermédiaire de…
Tonne à eau dans un pâturage.
FDSEA et JA sont sur le front…
FDSEA et JA suivent la situation au jour le jour et interviennent auprès de l'administration pour trouver des solutions.
Maïs à floraison impacté par la sécheresse.
Les maïs mal fécondés doivent être ensilés
Manque de pluie et températures élevées confrontent de nombreuses parcelles de maïs au stress hydrique et thermique. Les…
Présentation La Route de la Lentille 2022
54 attelages ont rendez-vous ce week-end à St Christophe sur la Route de la Lentille

La 7ème édition de la Route de la Lentille empruntera les chemins du Plateau du Devès, les 5, 6 et 7 août.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne