Aller au contenu principal

Lentille Verte du Puy
Sécuriser les rendements et renforcer l’intérêt économique de la Lentille Verte du Puy

L’assemblée générale du groupement des producteurs de Lentille Verte du Puy du 13 décembre a permis de faire un point complet sur la culture et la filière.

Le groupement des producteurs de Lentilles Vertes du Puy a encouragé les producteurs à semer des lentilles.

«2013 est l’année où l’on a inversé la tendance baissière des emblavements depuis 2009. En effet cette année, les déclarations de semis ont augmenté d’environ 150 ha» a expliqué Laurent Beraud, président du groupement des producteurs de Lentilles Vertes du Puy réunis en assemblée générale le 13 décembre au Brignon.
Cette année environ 700 producteurs, dont 505 adhèrent au groupement, ont cultivé de la Lentille Verte du Puy sur une surface totale de 3 470 ha. Malgré des conditions météorologiques difficiles du printemps, le rendement moyen de l’année 2013 s’élève à 8,5 qx/ha (voir carte des rendements ci-dessous).
Le groupement des producteurs, qui suit de près toutes les avancées techniques réalisées autour de la culture, a consacré une large place aux travaux conduits en 2013 par la commission technique de l’ODG.
Franck Rocher, président de cette commission et Bernard Daudet en charge du suivi technique de la Lentille Verte du Puy au sein de l’ODG, ont présenté les différentes missions de la commission technique qui se traduisent en 5 objectifs de travail : la performance technique et économique, le traitement des semences, la création variétale, la recherche de nouvelles spécialités pour le désherbage, les méthodes alternatives aux traitements phytosanitaires.
En matière de performance technique, un guide a été édité sur la culture de la Lentille Verte du Puy au printemps 2013 ; «distribué à l’ensemble des producteurs, ce document a été apprécié» signale Bernard Daudet.
Sur le plan des performances économiques, la commission a poursuivi son travail d’analyse et de comparaison des marges brutes de Lentilles Vertes du Puy avec les cultures de Ray Grass, de maïs et de blé.

Une culture qui génère une marge brute intéressante
Verdict : une Lentille Verte du Puy dont le rendement moyen s’élève à 9 qx/ha (moyenne des 10 dernières années) génère une marge brute de 1033 e. «Pour obtenir une marge équivalente en Ray Grass, il faut produire 17 tonnes de matière sèche (or, lorsque l’on atteint 8T de MS c’est déjà une performance !). En maïs, il faudrait produire 13 T de MS (une production qui peut être obtenue sur maïs irrigué) et en blé, il nous faut un rendement de 77 qx de blé pour obtenir une marge identique à une lentille à 9 qx/ha» a indiqué Bernard Daudet.
Tous ces comparatifs ont montré aux producteurs que la Lentille Verte du Puy à 9 qx/ha reste une culture très intéressante qu’il ne faut pas laisser tomber.

(...)

Véronique Gruber

 

La suite de l'article est à lire dans la Haute-Loire Paysanne du vendredi 20 décembre 2013.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

"Prune" une primipare du Gaec de Challiergues candidate à Miss Montbéliarde 2021
Pour l'élection de Miss Montbéliarde 2021, ce sont les juges qui se déplacent
L'édition 2021 vient de se dérouler sous une forme inédite mais néanmoins plébiscitée par les éleveurs et les juges, heureux de…
A Vlaprivas, le Gaec des Arrys.
Au Gaec des Arrys, l'apprenti fait partie intégrante de l'équipe
À Valprivas, les associés du Gaec des Arrys travaillent avec Florent Clémenson, un apprenti de 21 ans en BTS ACSE. Une expérience…
Le nouveau bureau de la FDSEA de Haute-Loire élu le 11 mai 2021.
Le duo Thierry Cubizolles / Philippe Chatain reconduit à la tête de la FDSEA
Le 11 mai, la FDSEA de Haute-Loire tenait un conseil d'administration électif. La nouvelle équipe se place dans la continuité du…
Miss Montbéliarde 2021 Occitanie du Gaec Elevage Negron à Bains
"Occitanie" élue Miss Montbéliarde 2021
49 vaches, et donc 49 élevages, ont participé à l'édition 2021 de Miss Montbéliarde 43 sous une forme inédite mais néanmoins…
Emeric Duclaux du pertuis, installé en fruits rouges.
Une exploitation clés en main pour Emeric
En janvier 2021, Émeric Duclaux a repris une exploitation spécialisée en fruits rouges à Riouffreyt (Le Pertuis). Une belle…
Vaches aubracs couchées dans un prés
L'aubrac passe le cap des 25 000 bovins en 2020 en Haute-Loire
Anthony Cussac, président du Syndicat aubracs revient sur l'évolution de la race en Haute-Loire et sur le rôle du syndicat au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne