Aller au contenu principal

Sanitaire : Maîtriser les risques sanitaires liés aux fourrages conservés

Dans cette période de récolte, le GDS revient sur les pratiques à respecter pour éviter les problèmes de conservation et les risques sanitaires reliés.

Les mycoses sont régulièrement en cause dans les avortements.

Les moisissures sont à l’origine de troubles de santé dans les troupeaux. Les ruminants sont  relativement résistants aux infections par les champignons. En effet, le rumen est un filtre assez efficace de ces microorganismes. Néanmoins, certains troubles de santé liés à la consommation de fourrages mal conservés sont clairement identifiés. Les moisissures peuvent être directement à l’origine de ces problèmes ou générer des substances appelées mycotoxines qui ont des effets néfastes sur la santé des animaux.
Ces moisissures se développent dans les denrées lors de mauvaises conditions de conservation. Les fourrages conservés par voie humide (ensilage et enrubannage) sont les plus à risque mais les foins ou les céréales avec des taux de matière sèche insuffisants peuvent aussi être en cause.

Avortements en série : champignons en cause
En Haute-Loire, lors de série d’avortements (2 à 3 avortements en 1 mois), les champignons sont responsables dans 30 % des cas. Ils sont même la première cause infectieuse d’avortement (70 % des avortements d’origine infectieuse) devant la Fièvre Q (25 % des avortements d’origine infectieuse).
La provenance de ces champignons ne fait aucun doute. Il s’agit de moisissures qui se développent dans les fourrages et qui sont ingérées par les animaux. Ils passent la barrière placentaire et provoquent l’avortement.

Autres troubles observés
Les mycotoxines favorisent aussi les rétentions placentaires. Certaines engendrent des boiteries, des troubles vasculaires et ont un effet négatif sur le système immunitaire.
La présence de moisissures est un témoin qui doit alerter l’éleveur car ces champignons  peuvent être accompagnés d’autres germes pathogènes (Listéria, coliformes). De plus, la présence de moisissures est associée à la multiplication de levures. Ces levures n’ont pas un effet pathogène majeur, par contre elle dégrade la qualité nutritive du fourrage et donc pénalise la production laitière.


Julien Bachellerie - GDS43

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Rencontre entre les représentants de l’État et les agriculteurs sur le Gaec du Bois Redon.
Échanges constructifs entre les agriculteurs et le Préfet sur le Gaec du Bois Redon
Le Préfet de Haute-Loire Éric Étienne était en visite le 12 octobre à Saint Beauzire sur le Gaec du Bois Redon. Au menu des…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Sommet de l'Elevage 2021 : responsables professionnels avec le Ministre Denormandie
Au Sommet de l’élevage, le ministre assure le service après-vente de la loi Egalim 2
Présent mardi au Sommet de l’élevage, Julien Denormandie a participé à une séance de questions-réponses aux côtés de Grégory…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne