Aller au contenu principal

Mézenc-Gerbier
Rencontres autour des filières "en devenir"

Favoriser l'installation et la transmissibilité des exploitations, telle est l'ambition du programme expérimental lancé sur le territoire du Mézenc-Gerbier, entre Haute-Loire et Ardèche, par les Chambres d'Agriculture des deux département et l'ADASEA de l'Ardèche en collaboration avec les JA Massif-Central.

«Dans le secteur du Mézenc-Gerbier, tout le monde n’arrivera pas à s’installer en vaches allaitantes avec les surperficies nécessaires» explique Jean-Paul Bertrand chef de projet à la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire. Pour contrer cette difficulté liée au foncier qui constitue un véritable frein à l’installation, les Chambres d’Agriculture de Haute-Loire et d’Ardèche ainsi que l’ADASEA de l’Ardèche ont lancé un programme expérimental de mobilisation sur ce territoire.
Financé par la DATAR Massif-Central en collaboration avec les JA Massif-Central, cette opération consiste à communiquer sur les productions agricoles qui peuvent être développées dans ce secteur de montagne et qui procurent un revenu intéressant à l’hectare. Sélectionnées sur des critères de débouchés, d’adaptabilité au territoire et sur la possibilité de constituer des groupes d’agriculteurs, les filières de productions sont au nombre de quatre : le Fin Gras du Mézenc, les fruits rouges des Monts du Velay, les pommes de terre et cultures légumières et les Veaux des Monts du Velay-Forez.
Pour aider les agriculteurs ou futurs installés à concrétiser leur projet dans le massif Mézenc-Gerbier, les acteurs de ce programme organisent plusieurs journées de rencontres collectives du 30 août au 27 septembre. Au programme de ces  rencontres «s’installer et transmettre sur le massif Mézenc-Gerbier» : des visites de fermes, des témoignages et échanges d’expériences, des informations sur la viabilité globale de ces activités ainsi que sur les débouchés commerciaux potentiels, et une mise en relation cédants-repreneurs.

Du 30 août au 27 septembre

Les rencontres démarrent le mardi 30 août avec la production de fruits rouges sur le site du siège social du GIE et chez un producteur de
St Jeures.
Mardi 6 septembre,  la culture de la pomme de terre et les cultures légumières seront à l’honneur avec la visite de deux exploitations agricoles l’une en Ardèche et l’autre en Haute-Loire.
Le mardi 27 septembre, il sera question des Veaux des Monts du Velay-Forez autour de deux exploitations différentes l’une orientée en lait et l’autre en viande. «Nous invitons les producteurs de broutards du Mézenc qui s’interrogent sur l’avenir de leur système à se rendre en particulier sur l’EARL d’Entraygues en Ardèche, l’exploitation orientée en production viande» souligne Jean-Paul Bertrand.
Concernant la 4e filière de production, le Fin Gras du Mézenc, aucune journée porte ouverte n’est prévue, de nombreuses visites ayant déjà eu lieu précédemment. «Toutefois, lorsque des projets d’installation avec vaches allaitantes se présenteront, les éleveurs recevront la visite systématique du conseiller installation et du technicien du Fin Gras du Mézenc. L’objectif étant de convaincre le maximum d’éleveurs du secteur à produire du Fin Gras du Mézenc» indique Jean-Paul Bertrand.
«Ce programme expérimental vise à favoriser l’installation sur le Mézenc-Gerbier, en installant de façon viable sur un minimum d’hectares. C’est aussi un moyen de remobiliser certains exploitants en phase de transmission qui ont tendance à décourager leurs descendants pour la reprise de leur ferme» conclut-il.

Pour qui ?

Ces rencontres autour des filières agricoles «en devenir» s’adressent aux porteurs d’un projet agricole et rural sur le Massif, aux futurs retraités réfléchissant à la transmission de leur activité et aux agriculteurs souhaitant mieux valoriser le potentiel de leur structure.
Ce programme expérimental comprend un volet communication à travers plusieurs rencontres sur le terrain, un accompagnement technique individualisé pour les porteurs de projet intéressés par l’une des quatre filières ainsi qu’un accès aux financements existants.
En 2012, le programme s’orientera sur la diversification non agricole toujours sur ce même secteur.

• Mardi 30 août : la production de fruits rouges et le GIE des producteurs des Monts du Velay.
13h30 : au siège social du GIE, Pouzols à St Jeures. Visite de l’exploitation de Alain Sabot à St Jeures.
• Mardi 6 septembre : la culture de la pomme de terre bio et la marque Gerzenc.
9h30 : visite de l’exploitation de Pierre Chanéac, ferme de Suchasson, Sagnes-et-Goudoulet (07).
14h : visite de l’exploitation d’Alain Vidal, Chanteloube, à Chaudeyrolles.
• Mardi 27 septembre : la production de Veaux des Monts du Velay-Forez.
10h : Visite de l’exploitation de Gabriel Gagne, Les Astiers à Laussonne.
14h : Visite de l’EARL d’Antraygues à Antraygues à La Rochette (07).
La participation à ces journées est libre et sans inscription.
Pour tout renseignement, contactez la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire au 04 71 77 65 43.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Rendez vous en Terrain JA au Gaec de Ste Croix à St Just Malmont pour l'installation de Adrien Riocreux.
Rendez-vous en terrain JA sur une exploitation mixte, chèvres et vaches, tournée vers l'avenir
Dans le cadre de leurs Rendez-vous en Terrain JA, les Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire ont mis en avant l'installation d'Adrien…
Eric pauchon, Denis Chirouze et Adeline Mialon du GIE Fruits rouges des Monts du Velay.
Petits fruits cherchent producteurs
La filière Fruits rouges des Monts du Velay continue à se développer avec plus de 1 125 tonnes de fruits commercialisés en 2020.
Laine de BMC et de Noire du Velay.
Tricolor, un collectif pour développer une filière lainière à haute valeur ajoutée
Alors que la filière lainière est en difficultés depuis plusieurs années, un collectif “Tricolor“ est en cours de création pour…
Robot distributeur d'alimentation sur vaches laitières au Gaec de Ste Croix à St Just Malmont.
Le robot distributeur d'alimentation, un ouvrier à temps plein
Au Gaec de Ste Croix à St Just Malmont, les associés ont opté pour une alimentation robotisée plutôt qu'un robot de traite.
Exploitation cunicole de M. et Mme Porte à Valprivas.
Un élevage de lapins à reprendre
Avant de partir en retraite, Jean-Michel et Christine Porte souhaitent transmettre leur élevage de lapins, un atelier de la…
Yannick Fialip, président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire et administrateur FNSEA
Réorienter l'aide sociale vers l'alimentation
Interview de Yannick Fialip, président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire et administrateur FNSEA
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne