Aller au contenu principal

PAC 2014-2020
Quelles conséquences sur les exploitations ?

Les grandes lignes : au-delà d’une ligne politique claire, François Hollande a tracé, au Sommet de l’élevage, la feuille de la route de la France pour la PAC 2014-2020, n’hésitant pas à entrer dans la technique et les éléments chiffrés. Décryptage.

Quelles conséquences sur les exploitations ?

Retrouvez dans cet article les grandes lignes de la PAC 2014-2020, et pour plus d'informations, voir dans les pages du journal Haute-Loire Paysannne du vendredi 25 octobre.

 

Le calendrier

Des groupes de travail sont en train de travailler sur la mise en œuvre des choix français. Pour Thierry Boulleau, directeur du Sidam, la précision du Président Hollande dans son discours au Sommet de l’élevage est un sérieux atout « qui permet d’éviter qu’on s’éloigne trop dans la mise en œuvre de ce qui a été annoncé ».

Les projets de règlement d’application de la réforme en France devraient être arrêtés au plus tard fin décembre.

 

Sur le premier pilier

Trois aides pour remplacer les DPU :

- La surdotation des 52 premiers hectares

-Le paiement vert représentera 30% de l’enveloppe du premier pilier

-Le droit à paiement de base


La convergence des aides

Augmentation des aides couplées

 

Sur le second pilier

Un budget en hausse

ICHN : un bonus moyen de 4 000 euros par an

Coup de pouce à la modernisation

Les régions, autorités de gestion :

Les Conseils régionaux seront autorités de gestion des aides du deuxième pilier. Pour les mesures environnementales, la bio et le PMBE, des marges de négociation importantes leur sont ainsi données. En revanche, les ICHN restent une mesure nationale et les marges de manœuvre sont encadrées pour l’installation et la gestion des risques.

 

Sophie Chatenet

 


Une nouvelle aide pour les jeunes agriculteurs

 

Selon les volontés du Président de la République, 1% du montant total des aides directes sera alloué spécifiquement aux jeunes agriculteurs. Soit 100 millions d’euros chaque année, au travers du premier pilier (75 millions d’euros) et du deuxième pilier (25 millions d’euros). « Un bon compromis », selon les Jeunes agriculteurs. Les modalités d’attribution de ce nouveau paiement sont encore à définir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Sommet de l'Elevage 2021 : responsables professionnels avec le Ministre Denormandie
Au Sommet de l’élevage, le ministre assure le service après-vente de la loi Egalim 2
Présent mardi au Sommet de l’élevage, Julien Denormandie a participé à une séance de questions-réponses aux côtés de Grégory…
Isabelle Merlin et Ludovic Alvergnas avec leur saucisse sèche primée d'une médaille d'argent.
Une médaille d’argent pour le Gaec Lou’Vergnas
À Laussonne, dans le village du Montet, Ludovic Alvergnas et Isabelle Merlin élèvent des bovins viande et des porcs, et assurent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne