Aller au contenu principal

Céréales
Présence ponctuelle de l’ergot des céréales

Toxique pour l’homme et les animaux, l’ergot est présent sur le département.

Sclérote d’ergot sur triticale, Haute-Loire

Cette année comme en 2012, l’ergot du seigle (Claviceps purpurea) est présent ponctuellement en Haute-Loire à l’instar de nombreux départements français.
Producteur d’alcaloïdes toxiques pour l’homme et les animaux, l’ergot peut contaminer toutes les céréales à paille.
Mais il existe un gradient de sensibilité ; ainsi le seigle est plus exposé au risque d’ergot que le blé ou le triticale.
Reconnaissable par sa forme en corne noire (sclérote), l’ergot est favorisé par la présence de graminées en bordure de champ, des conditions climatiques froides et humides à floraison et la présence d’insectes (pucerons) à ce stade. Les fortes précipitations du printemps ont donc pu favoriser son apparition sur nos céréales, quelle que soit l’altitude.
Les méthodes de lutte ne sont que préventives : utilisation de semences exemptes de sclérotes (triage), travail du sol (enfouissement par labour des résidus de récolte infestée), destruction des graminées (vulpin, RG), rotation des cultures.
Il faut également rappeler que la présence d’ergot est réglementée : teneur inférieure à 0,5 g/kg en alimentation humaine (règlement européen 687/2008) et inférieure à 1 g/kg en alimentation animale (directive européenne 2002/32 transcrite par l’arrêté français du 10 janvier 1981 modifié).
En cas de présence accrue dans votre récolte, il est donc déconseillé de faire manger le grain en l’état par vos animaux ou de ressemer ce lot dans le cadre de semence fermière.


Emmanuel Gsell - Chambre d’Agriculture

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

"Prune" une primipare du Gaec de Challiergues candidate à Miss Montbéliarde 2021
Pour l'élection de Miss Montbéliarde 2021, ce sont les juges qui se déplacent
L'édition 2021 vient de se dérouler sous une forme inédite mais néanmoins plébiscitée par les éleveurs et les juges, heureux de…
A Vlaprivas, le Gaec des Arrys.
Au Gaec des Arrys, l'apprenti fait partie intégrante de l'équipe
À Valprivas, les associés du Gaec des Arrys travaillent avec Florent Clémenson, un apprenti de 21 ans en BTS ACSE. Une expérience…
Le nouveau bureau de la FDSEA de Haute-Loire élu le 11 mai 2021.
Le duo Thierry Cubizolles / Philippe Chatain reconduit à la tête de la FDSEA
Le 11 mai, la FDSEA de Haute-Loire tenait un conseil d'administration électif. La nouvelle équipe se place dans la continuité du…
Miss Montbéliarde 2021 Occitanie du Gaec Elevage Negron à Bains
"Occitanie" élue Miss Montbéliarde 2021
49 vaches, et donc 49 élevages, ont participé à l'édition 2021 de Miss Montbéliarde 43 sous une forme inédite mais néanmoins…
Emeric Duclaux du pertuis, installé en fruits rouges.
Une exploitation clés en main pour Emeric
En janvier 2021, Émeric Duclaux a repris une exploitation spécialisée en fruits rouges à Riouffreyt (Le Pertuis). Une belle…
Vaches aubracs couchées dans un prés
L'aubrac passe le cap des 25 000 bovins en 2020 en Haute-Loire
Anthony Cussac, président du Syndicat aubracs revient sur l'évolution de la race en Haute-Loire et sur le rôle du syndicat au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne