Aller au contenu principal

Portes ouvertes : Du 16 au 27 mars, c'est la quinzaine de la bio en Haute-Loire !

Quatre visites de fermes, une formation et une journée sur la conversion en ovins viande : un programme riche et varié.

Chez Anne-Marie Januel productrice de veaux gras à Ste Sigolène, vous apprendrez à soigner les animaux via des méthodes alternatives.

Depuis trois ans, dans le cadre de la quinzaine de la Bio, Haute-Loire Biologique organise des visites de fermes en mars. Ces fermes appartiennent au réseau régional des fermes de démonstration développé par les groupements de producteurs bio Auvergnats.
Cette année l'ouverture des fermes de démonstration se déroulera entre le 16 et le 27 mars. Cette quinzaine de la bio invite les producteurs conventionnels et bio, porteurs de projets, jeunes en formations, opérateurs économiques, techni-
ciens… à échanger autour du mode de production bio. Vous pourrez y découvrir des techniques innovantes, des modes de conduites différents et des producteurs heureux de partager leur expérience de la bio.

Quatre fermes ouvertes
Dans le département, quatre fermes accueilleront du public. La quinzaine débutera le lundi 16 mars, chez Patrice Bay, éleveur d'Aubracs au Brignon, également producteur de céréales (blé, seigle) et lentilles. L'originalité de sa ferme repose sur la présence d'un atelier de découpe à la ferme, de cellules de stockage pour les céréales vendues à Celnat et la production d'animaux finis très bien valorisés. Patrice expliquera la démarche qui l'a mené à se tourner vers le mode de production bio en rappelant l'historique de cette ferme.
Le lendemain (17 mars), la quinzaine se poursuivra chez Anne-Marie Januel, productrice de veaux gras à Ste-Sigolène. Anne-Marie possède des connaissances et compétences en matière de soins alternatifs aux animaux (homéopathie, aromathérapie, et méthodes naturelles, argiles...), qu’elle présentera lors de la visite.
La deuxième semaine, le rendez-vous sera chez Patrice et Christiane Rassat à la Chaise-Dieu, le 24 mars. Le couple produit du lait vendu à Sodiaal, ainsi que des confitures et du jus de pommes. La ferme possède une bonne autonomie alimentaire. L’éleveur expliquera comment on peut produire du lait bio sans cultiver de maïs notamment par la mise en place du sèchage en grange.
Enfin la quinzaine se terminera par la visite de la ferme maraîchère d'Edouard Mortier à Aubazat, le 25 mars. Edouard produit une trentaine d'espèces différentes de légumes sur 1,2 ha de terres et 750 m² de serres avec des contraintes de reliefs, climat et texture de sol importantes. Edouard emploie des techniques innovantes en matière de fertilisation et désherbage à découvrir lors de cette visite.

Formation et journée conversion
L'ouverture des fermes de démonstration s'accompagne d'autres évènements. Haute-Loire Bio animera une formation sur l'autonomie protéique en élevage de ruminants au Puy-en-Velay les 19 et 20 mars. Michel Desmidt expert technique régional AB en autonomie des élevages dans le Limousin, interviendra lors de cette formation. Seront abordés les objectifs et les leviers pour parvenir à l'autonomie alimentaire ; les solutions pour améliorer son autonomie protéique (réflexion sur l'assolement, la rotation, conduites de différentes cultures, prairies multi-espèces...). Une simulation économique permettra d'évaluer l'impact de la recherche d'autonomie en protéine sur la ferme d'un participant. 
Haute-Loire Biologique organisera également une journée conversion «ovin viande bio» en partenariat avec la Chambre d'Agriculture de Haute-Loire, au Mazet-st-Voy le 26 mars. La journée débutera par la présentation de la filière, puis l'intervention des opérateurs économiques. Ensuite, un intervenant de l'INRA exposera  les résultats d'une étude technico-économique comparant systèmes biologiques et conventionnels. L'après-midi sera consacrée à la présentation des résultats d'une simulation de conversion. 
Nous vous attendons nombreux lors de cette quinzaine afin d'échanger autour de la bio !


Haute-Loire Biologique

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Sommet de l'Elevage 2021 : responsables professionnels avec le Ministre Denormandie
Au Sommet de l’élevage, le ministre assure le service après-vente de la loi Egalim 2
Présent mardi au Sommet de l’élevage, Julien Denormandie a participé à une séance de questions-réponses aux côtés de Grégory…
Isabelle Merlin et Ludovic Alvergnas avec leur saucisse sèche primée d'une médaille d'argent.
Une médaille d’argent pour le Gaec Lou’Vergnas
À Laussonne, dans le village du Montet, Ludovic Alvergnas et Isabelle Merlin élèvent des bovins viande et des porcs, et assurent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne