Aller au contenu principal

Passion, Massey miniatures

Samedi 6 et dimanche 7 mai, à Lempdes-sur-Allagnon, l’exposition annuelle de miniatures agricoles fera la part belle au Massey, thème de son challenge «Trophée des Volcans».

Dans une dépendance de sa maison, Robert Barthomeuf, jeune retraité, s’est créé son univers, un espace de jeu où il peut librement laisser libre cours à sa passion : les miniatures agricoles. C’est une véritable exploitation avec ses bâtiments, ses petites vaches, ses prairies et ses labours, et surtout des tracteurs attelés à du matériel de fenaison, du travail du sol, de transport, des ensileuses et autres machines, que ce collectionneur a mis en scène.
Dès l’entrée dans la pièce, j’ai été bluffée… et je me suis retrouvée 40 ans en arrière plongée dans l’univers de mon grand frère et mes cousins qui, avec les moyens de leur enfance, avaient eux aussi bâti une stabulation sur le modèle de la ferme familiale.

220 tracteurs et outils
Oui, Robert Barthomeuf, fils d’agriculteur, s’est en quelque sorte, installé en agriculture dans le monde de la miniature pour retrouver le métier qu’il aurait aimé faire alors que la vie l’a conduit sur d’autres chemins ; au service de l’Équipement, il a été conducteur d’engins (éparage, déneigement…) et dans une entreprise de travaux agricoles chauffeur de moissonneuse. Depuis très longtemps, il a commencé à collectionner les petits tracteurs miniatures, des modèles qu’il a connus chez ses parents ou dans les exploitations voisines. Ses premiers modèles, sont ceux de ses enfants devenus grands… Ils les a précieusement gardés, et bientôt de nombreuses autres pièces sont venues remplir les étagères ou s’exposer sur la plate-forme dédiée à la reconstitution d’une ferme du secteur avec de l’élevage et des cultures. Combien de pièces ? Robert Barthomeuf a du mal à dire un chiffre ; quelque 220 tracteurs et outils divers constituent sa collection, tous à l’échelle 1/32. Cette passion, Robert avait un peu de mal à en parler au début presque un peu honteux d’être resté dans le monde du jouet. Pourtant, après avoir échangé par internet et surtout à l’occasion d’une exposition européenne à Chartres avec d’autres collectionneurs comme lui, il s’est laissé porter par cette addiction. Addiction mesurée toutefois, car Robert Barthomeuf n’achète pas à tout va. «On ne trouve rien en dessous de 50 euros», précise-t-il. Dans les expos, auprès de revendeurs, il fait son marché. Parfois, il fabrique lui-même des outils qu’il ne trouve pas sur le marché, et s’efforce de rester le plus fidèle possible au modèle grandeur nature. En revenant d’une expo, il avait remarqué les bottes de paille et foin au prix de 3 euros l’unité. De là lui est venue l’idée de réaliser lui même ses bottes de fourrages. Après plusieurs essais, il a mis au point une petite machine de bois pour créer des grosses bottes carrées de 4 cm de long environ plus vraies que nature, et il prête son outil à ses amis de l’association Auvergnagri.

Un faible pour Massey…
Robert Barthomeuf a un faible pour le Massey Fergusson. Peut-être parce qu’il y en avait un sur la ferme familiale ? Alors pas étonnant que dans son atelier-expo, on retrouve un grand nombre de modèles de tracteurs et autres machines de cette marque. Et aux murs, voire accrochés aux poutres sous le toit, on peut voir des affiches anciennes ou des calendriers aux couleurs de la marque américaine, arborant des modèles anciens de tracteurs
Robert Barthomeuf prépare le rendez-vous des 6 et 7 mai à Lempdes sur Allagnon sa commune. Il a, pour cela réalisé un beau diaporama sur le thème «Massey en folie» pour participer au Challenge Trophée des Volcans.

Exposition à Lempdes-sur-Allagnon

Pour la 5ème année, les collectionneurs de miniatures agricoles donnent rendez-vous à leurs fans et à tous ceux qui s’intéressent au matériel agricole, pour leur exposition annuelle. Elle aura lieu samedi 6 mai de 14h à 22h30 et dimanche 7 mai de 9h à 17h (entrée 1 €) à la salle des fêtes de Lempdes.
Outre les miniatures, des matériels anciens seront également exposés.
Ce week-end est organisé par l’Association de Miniatures Agricoles Auvergnagri présidée par Fabien Henry de Siaugues (43), et qui compte une vingtaine d’adhérents de Haute-Loire, du Puy-de-Dôme, du Cantal, de l’Aveyron et de la Lozère.
Contact : auvergnagri@yahoo.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Rencontre entre les représentants de l’État et les agriculteurs sur le Gaec du Bois Redon.
Échanges constructifs entre les agriculteurs et le Préfet sur le Gaec du Bois Redon
Le Préfet de Haute-Loire Éric Étienne était en visite le 12 octobre à Saint Beauzire sur le Gaec du Bois Redon. Au menu des…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Sommet de l'Elevage 2021 : responsables professionnels avec le Ministre Denormandie
Au Sommet de l’élevage, le ministre assure le service après-vente de la loi Egalim 2
Présent mardi au Sommet de l’élevage, Julien Denormandie a participé à une séance de questions-réponses aux côtés de Grégory…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne