Aller au contenu principal

Zones vulnérables
Nouvelle délimitation de la zone vulnérable nitrates effective au 1er septembre 2021

Zones vulnérables Les exploitants concernés sont invités à des réunions d’information organisées par la DDT et la Chambre d’agriculture, les 18 et 21 octobre prochains.

Le nouveau zonage concerne 21 communes du Brivadois : 14 en totalité et 7 partiellement.

La directive " nitrates " du 21 décembre 2011 vise, dans l’Union Européenne, à réduire la pollution des eaux provoquée par les nitrates à partir de sources agricoles et à prévenir toute nouvelle pollution de ce type. Elle prévoit la révision régulière des zones vulnérables aux pollutions par les nitrates d’origine agricole, et la définition de programmes d’actions applicables sur les zones vulnérables.
Suite à la révision engagée en 2020, la Préfète coordonnatrice du bassin Loire-Bretagne a arrêté le 30 août 2021 un nouveau zonage (cf carte jointe). Le zonage concerne 21 communes du Brivadois : 14 en totalité et 7 partiellement.
Toute exploitation ayant une partie de ses terres ou un bâtiment d’élevage dans une commune ou portion de commune classée, doit appliquer les programmes d’actions. Dans les communes nouvellement classées en 2021, les mesures s’appliquent dès le 1er septembre 2021.
Les modalités à respecter en zones vulnérables aux nitrates pour la campagne 2021-2022 viennent de paraître avec la publication le 30 août des arrêtés préfectoraux de région.
Des fiches synthétiques par mesure sont disponibles en consultant le site internet de la préfecture de Haute-Loire rubrique agriculture (http://www.haute-loire.gouv.fr/zones-vulnerables-en-haute-loire-r1086.html).

8 mesures à respecter

Pour rappel, les 8 mesures à respecter pour les agriculteurs exploitants des parcelles et/ou ayant des bâtiments d’élevage en zone vulnérable sont les suivantes :
1. période minimale d'interdiction d'épandage,
2. prescriptions relatives au stockage des effluents d'élevage,
3. limitation de l'épandage pour l'équilibre de la fertilisation azotée,
4. établissement du plan de fumure et du cahier d'enregistrement,
5. limitation de la quantité d'azote contenue dans les effluents,
6. conditions d'épandage,
7. couverture végétale pour limiter les fuites d'azote au cours des périodes pluvieuses,
8. couverture végétale permanente le long de certains cours d'eau, section de cours d'eau et plan d'eau de plus de 10 ha.

Réunions d’information

Les exploitants concernés seront invités à des réunions d’information organisées par la Direction Départementale de l'Agriculture et la Chambre d’agriculture :
- lundi 18 octobre de 14h à 16h30 à la Chambre d'agriculture de Brioude,
- jeudi 21 octobre de 10h à 12h30 à la salle polyvalente d'Espalem.
Enfin, chaque exploitation nouvellement concernée va recevoir un courrier et un document permettant d’obtenir une dérogation jusqu’au 1er septembre 2023 pour la réalisation des travaux de mise aux normes des capacités de stockage des effluents d’élevage.
 

Communiqué de la Préfecture

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Rencontre entre les représentants de l’État et les agriculteurs sur le Gaec du Bois Redon.
Échanges constructifs entre les agriculteurs et le Préfet sur le Gaec du Bois Redon
Le Préfet de Haute-Loire Éric Étienne était en visite le 12 octobre à Saint Beauzire sur le Gaec du Bois Redon. Au menu des…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Isabelle Merlin et Ludovic Alvergnas avec leur saucisse sèche primée d'une médaille d'argent.
Une médaille d’argent pour le Gaec Lou’Vergnas
À Laussonne, dans le village du Montet, Ludovic Alvergnas et Isabelle Merlin élèvent des bovins viande et des porcs, et assurent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne