Aller au contenu principal

Maïs : Le coup de chaud de cette fin août précipite la récolte des maïs

Dans les zones les plus basses du département les chantiers de récole ont débuté, il faut surveillez les parcelles pour ensiler au bon stade.

Les plantes se déssèchent, il est temps de récolter.

Jusqu’au début du mois d’août l’alternance de chaleur et de précipitations avait permis une croissance optimale du maïs. Le retard en maturité du mois de mai a été rattrapé en juin et juillet.  Début août on se retrouvait avec des maïs de très bons gabarits, très bien fécondés avec un excellent potentiel en rendement et en qualité.La période de sécheresse que nous connaissons depuis trois, voire cinq semaines pour certaines zones, est en train d’altérer les belles promesses envisagées un mois plus tôt. Dans les zones les plus basses du département, principalement les vallées de la Loire et de l’Allier, les plantes sont fortement desséchées. Dans les parcelles les plus touchées il ne reste plus que deux ou trois feuilles vertes et il est temps de récolter si on veut garantir la conservation et l’appétence du fourrage. Dans ces zones le grain est en général proche de la maturité et la qualité de l’ensilage devrait demeurer correcte.


Conseils

Hacher fin et bien tasser, ce sont les règles d’or pour conserver un ensilage très sec. Le recours à un conservateur acide est également souhaitable si on dépasse les 35 % de MS avec une forte proportion de feuilles grillées.Pour des maïs desséchés sur pied mais dont le grain est encore laiteux, il faudra hacher fin mais serrer au minimum les éclateurs pour éviter la perte des jus d‘amidon.Au-delà de 800 m d’altitude, les situations sont très variables. Les maïs précoces semés avant le 15 mai avancent en maturité mais les feuilles sont encore vertes et il faut attendre que le grain soit suffisamment  mûr (1/3 vitreux, 1/3 pâteux, 1/3 laiteux) avant d’ensiler. Pour les semis tardifs derrière prairie ensilée, les plantes souffrent davantage, le grain est trop peu formé pour mûrir et s’il ne pleut pas dans la semaine à venir il sera préférable de récolter.Il faut compter sur le risque de précipitations annoncé pour cette fin de semaine pour prolonger les maïs, sinon il faudra être vigilant et bien surveiller les parcelles pour récolter au bon stade.

Réalisé par la Chambre d’Agriculture 43 : P. Tyssandier – P. Mounier.

Programme Régional Autonomie fourrage Avec le concours du Casdar et des fonds Européens. Bulletin et fiches techniques à consulter dès le lundi soir sur www.haute-loire.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Julien Gérenton devant son troupeau de brebis
Julien Gérenton est heureux : ses brebis, blanches ou noires, sont
Julien Gérenton, installé à St Vincent, vient de réceptionner son troupeau de brebis Blanches du Massif central  qui arrivent du…
Fille et poulet
JA et FDSEA claquent la porte de la CDOA
Lors de la dernière CDOA, mercredi 21 octobre, les représentants JA et FDSEA de Haute-Loire, ont exprimé leur mécontentement et…
Petit veau dans une case paillée
2020 : une année catastrophique
Les cours des petits veaux de lait s'effondrent depuis déjà plusieurs années. Le point avec les opérateurs de la filière en Haute…
jeune garçon à la traite d'une montbéliarde
Affaires qui marchent cherchent repreneurs
Les chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent pour favoriser le renouvellement des générations en agriculture…
Brebis BMC en bergerie
La filière ovine recrute
Faire naître de nouvelles vocations d’éleveurs ovins est la colonne vertébrale du programme Inn’ovin initié par l’interprofession…
Forêt de résineux Haute-Loire
Aléas climatiques : assurez vos forêts
À partir du 16 novembre, les propriétaires forestiers membres du réseau Fransylva pourront assurer leurs parcelles contre les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne