Aller au contenu principal

À l’instar des Jicky, Garance, Futée, Lucky… l’élevage altiligérien a brillé au Sommet

Les éleveurs altiligériens font le bilan des prix remportés au Sommet de l’élevage, et la moisson est toujours belle.

Cette année, la Haute-Loire a brillé à Cournon et notamment avec la Salers et le titre de Championne  du concours national de Jicky pour la deuxième année.

Le Sommet de l’élevage a refermé ses portes vendredi dernier après 3 belles journées dédiées à l’élevage. Tous les animaux qui avaient fait le déplacement pour participer aux concours ont retrouvé leur étable. Il est l’heure d’afficher les résultats et de placarder les trophées sur les portes des bâtiments.Cette année encore, la Haute-Loire a su briller avec des animaux de qualité se hissant sur les plus hautes marches. Félicitations à tous les éleveurs qui ont amené un ou plusieurs animaux pour se mesurer à l’excellence de leur race et montrer une très belle image de l’élevage bovin altiligérien.Race par race, revenons sur le palmarès de nos éleveurs.


Jicky Championne Star

En Salers, l’égérie du Salon, Jicky, issue de l’élevage de Franck Terrasse à Présailles, n’a pas fait que de la figuration sur l’affiche du Sommet. Championne adulte lors du concours national 2017 à Vichy, elle est remontée sur la plus haute marche du podium cette année à Cournon confirmant ainsi sa place. Jicky s’offre donc un premier prix de section et le titre de Championne adulte pour la deuxième année consécutive. Son statut de star n’est pas usurpé, loin s’en faut !Le Gaec Élevage Merle, lui aussi habitué des concours, rentre avec un beau deuxième Prix de section pour Nelson un taureau Charolais de 18 mois. Pour cette même race, le Gaec Chambon-Paulet a lui obtenu une belle troisième place pour Napoléon 43.

Garance, Championne Adulte Abondance

En Abondance, 6 élevages de Haute-Loire étaient présents avec 11 vaches. Et le moins que l’on puisse dire c’est que tous ces animaux ont brillé. 3 prix spéciaux et 10 vaches sur 11 sur les podiums, un palmarès des plus prestigieux. (NDLR : au jour du bouclage, nous n’avions pas de photos dans cette race).Les éleveurs altiligériens rentrent avec pas moins de 4 premiers prix de section pour Espérance de Richard Tholance, Isère du Gaec la Moutonnade  et Garance et Lisoune de Emmanuel Page. De même, on compte 4 deuxièmes prix de section pour Bleuet et Lozèrienne de Sébastien Rambaud, Libellule du Gaec la Combelle et Lavande de Richard Tholance. Enfin, Hadriana du Gaec la Combelle et Lisbonne du Gaec du Rouchan se classent à une belle troisième place.Et la moisson continue avec 3 Prix spéciaux : Espérance de Richard Tholance est sacrée Meilleure laitière ; Isère du Gaec la Moutonnade remporte le prix de Meilleure Mamelle adulte, et Garance de Emmanuel Page est la Championne adulte 2018. Un grand Bravo à tous ces éleveurs.

Eryanroc Lucky Championne jeune Prim’Holstein

Très belle performance de l’élevage Cornayre de Paulhaguet avec Eryanroc Lucky qui termine championne jeune et meilleur mamelle jeune de ce concours. Cette jeune vache impressionnante dans son format, possède également une mamelle de très grande qualité avec de solides attaches et présentant peu de volume. L’année dernière, cette jeune vache avait déjà terminé 1ère de section et réserve championne espoir. Le titre de grande championne revient à Salinoise Discrète du Gaec Dupuy et Noël Damon du Cantal.Cette année, 6 animaux du département ont participé au concours. Si les autres vaches ne sont pas montées sur le podium, aucune n’a vraiment démérité. À signaler une fois de plus la très bonne ambiance au sein de l’équipe. Merci encore à Stéphane Plantin pour l’excellent clippage des animaux.

En Montbéliarde,le Gaec Castanet toujours

C’est désormais habituel. Les éleveurs de Montbéliardes de Haute-Loire ne reviennent jamais les mains vides du Sommet. À l’image du Gaec Castanet qui rafle les titres de Meilleure Mamelle Jeune avec L’Élite, la Réserve Prix de Championnat Jeune avec Icibelle et la Réserve Prix de Championnat Seniors avec Fétiche. N’oublions pas Jelly EJ du Gaec Jammes qui remporte le prix de Meilleur Taux protéïque. On dénombre par ailleurs 3 premiers prix, tous pour le Gaec Castanet avec Linoise, L’Élite et Icibelle. Lavande et Goodluck du Gaec du Pivert, Ivoine du Gaec des Rocs et Fétiche du Gaec Castanet montent sur la deuxième marche du podium. Et on complète avec 5 troisièmes prix pour Milady et Lunedemiel du Gaec du Pivert, Littlestar du Gaec des Rocs, Jelly EJ du Gaec Jammes, et Iris du Gaec Élevage Négron. mais c’est l’ensemble des éleveurs altiligériens qu’il faut féliciter puisque la Haute-Loire remporte le Challenge interdépartemental devant le Cantal et la Loire. Chapeau à nos éleveurs.

Futée une Tarentaise pleine de ressources

Carton plein pour le Gaec Quayrel-Sabatier habitué des po-diums en race Tarentaise. Futée s’est brillament faite remarquée et remporte un premier prix de section, le titre de Meilleure Mamelle adulte et le Prix spécial Rentabilité. De quoi rendre ses propriétaires très fiers. Notons aussi le troisième Prix attribué à Lavande du même élevage.

Au travers de ce palmarès édifiant, c’est tout l’élevage de Haute-Loire qui est à l’honneur, dans chacune des races. Et c’est l’investissement d’éleveurs passionnés et fiers de leurs animaux qui est récompensé. Alors bravo à tous ceux qui ont emmené des animaux à Cournon et à tous les partenaires de l’élevage qui contribuent aussi à l’émergence de l’excellence.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Stocker de l'eau pour s'adapter au changement climatique
Le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip, détaille les objectifs du protocole départemental signé…
"L'objectif affiché par le syndicalisme majoritaire est de relancer l'attractivité du bail rural auprès  des propriétaires".
Statut du fermage : une réforme sur la table
Décryptage Après de nombreuses années de négociation -et parfois d'enlisement- les discussions entre les sections des fermiers (…
La famille Russier, à droite, aux côtés de Isabelle Valentin Députée et Denise Souvignet présidente de l'ADAF.
Réglementation trop restrictive pour l'accueil d'enfants à la ferme 
La présidente de l'ADAF a invité la députée altiligérienne Isabelle Valentin sur l'exploitation de Lise Russier au Mazet-St-Voy,…
Bâtiment d'élevage avec silo d'aliments.
La situation commence à se tendre dans les exploitations
 Depuis septembre 2020, les agriculteurs assistent à une véritable envolée de leurs charges. Le point sur la situation avec…
Thierry Cubizolles Président de la FDSEA et Anne Rogues, directrice.
Quelle FDSEA pour demain ?
FDSEA Le 27 octobre, le conseil d'administration de la FDSEA de Haute-Loire a fait un point sur les dossiers agricoles d'…
Jean-Julien Deygas, président de Haute-Loire Conseil Elevage
"Les AG, des moments très importants pour nos associations" 
Élevage Jeudi 4 novembre au Bouchet-St-Nicolas, se tiendront les assemblées générales de Haute-Loire Conseil Élevage et Haute-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne