Aller au contenu principal

Viandes
Les viandes de qualité ont fait leur show au Lac du Bouchet

Jeudi 5 août le Tour Gourmand Lacs & Terroirs s'est arrêté au lac du Bouchet. Éleveurs, bouchers et cuisiniers ont fait honneur aux viandes de qualité de notre département.

Les éleveurs de Haute-Loire en compagnie du boucher Mickaël Chabanon devant le food-Truck d'Interbev.

Le Tour Gourmand Lacs & Terroirs, l'événement organisé par Auvergne Rhône-Alpes Gourmand en partenariat avec les interprofessions des filières agro-alimentaires de la région Auvergne Rhône-Alpes, s'est installé le temps d'une journée, le 5 août, juste au dessus de la plage du lac du Bouchet.
La météo plutôt fraîche ce jour-là n'a pas découragé les nombreux promeneurs et vacanciers venus découvrir ce site volcanique réputé. Durant toute la journée, l'équipe d'Interbev, l'Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes, à bord de son food truck, a pris soin de susciter les échanges avec les consommateurs attirés par des animations ludiques et pédagogiques du Tour Gourmand Lacs et terroirs.

7 éleveurs mobilisés au Lac du Bouchet

L'animateur et le cuisinier d'Interbev proposaient une découverte des viandes de qualité (bœuf, veau, agneau, porc) produites localement au travers de la dégustation de bouchées flexitariennes très alléchantes qui associaient la viande à des fruits et légumes. Des bouchées aux notes sucrées-salées et inspirées de cuisines asiatique et sud-américaine... très appréciées par les visiteurs. Une fois les bouchées gracieusement offertes à la dégustation, il était temps pour l'animateur d'interagir avec le public à propos de leurs connaissances sur la viande (races, élevage, l'environnement, la place de la viande dans l'équilibre alimentaire, la façon de les cuisinier...) et de faire intervenir les 7 éleveurs de Haute-Loire présents au cours de cette journée.
Emmanuel Jouve, Julien Raveyre, Julien Michel pour les éleveurs allaitants, Olivier Bernard, Aurélien Teyssier et Véronique Roux pour les éleveurs ovins et Maurice Imbert pour les porcs étaient là pour parler de leur métier, de leurs pratiques et de leurs savoir-faire. Ils étaient aussi là pour rétablir certaines vérités : "Il ne faut pas croire qu'en France, on a des élevages industriels. Nos élevages sont familiaux et se transmettent de génération en génération. Et nous sommes là pour le dire !" ont indiqué Emmanuel Jouve et Olivier Bernard. Oui, les éleveurs prennent soin des animaux qu'ils élèvent : "On aime que nos animaux soient bien. Ainsi, lorsqu'il fait trop chaud, j'ouvre les portes de ma bergerie... notre intention n'est pas de les maltraiter..." ajoute Olivier Bernard.
Les éleveurs étaient là aussi pour rappeler tout l'intérêt de consommer local "pour le bien de l'environnement et le bien-être animal".
"Il y a quelques années, j'ai reçu sur mon exploitation la visite du président de la Région. Ce dernier était accompagné par un ministre espagnol qui a témoigné des conséquences induites par la disparition de l'élevage dans sa région ; la forêt avait gagné le territoire, les incendies se multipliaient et coûtaient très cher..." indique Emmanuel Jouve. En tant que président de la section bovine de la FDSEA, Julien Raveyre était fier de constater la présence en nombre des éleveurs et des filières au lac du Bouchet ce 5 août. "Le Tour Gourmand Lacs & Terroirs est une bonne manière d'assurer la promotion de la viande et d'encourager la consommation de proximité".

Chaque maillon de la filière est important

Mickael Chabanon artisan boucher à St Privat d'Allier et MOF était là lui aussi pour parler de son métier et de la viande qu'il commande auprès des producteurs locaux : "Je suis là pour faire le lien entre les éleveurs et les consommateurs et pour montrer que chaque maillon de la filière est important". à proximité du Food Truck d'Interbev, d'autres interprofessions proposaient des animations : Interfel, le CRIEL (Centre Régional Interprofessionnel de l'Économie Laitière) et les fromages AOP d'Auvergne. L'ADAPRA (Association pour le Développement de l'Aquaculture et de la Pêche professionnelle en Rhône Alpes), Interporc et le Comité Vin n'ayant pas pu assurer de présence au Bouchet étaient également partenaire de l'événement.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Nicolas et Lise Russier avec Florent Gagne, conseiller énergies renouvelables à la Chambre d'agriculture (à gauche sur la photo).
Pas de bâtiment sans panneaux photovoltaïques !
Au Gaec Salers et Bol d'Air, l'énergie photovoltaïque tient une place très importante. Deux centrales (100 kWc et 190 kWc) sont…
Ici en compagnie de Maurice Imbert, Jérôme Ambert élève 300 brebis sur 70 ha et commercialise ses agneaux  au marché de Saugues.
2 brebis et 1 agneau dévorés : le loup a laissé des traces à St Jean de Nay
Le loup a encore frappé, cette fois-ci sur la commune de St Jean de Nay, en plein cœur du département. L'éleveur, totalement…
Les différents ateliers ont capté l'attention des visiteurs venus nombreux.
La prairie et l'autonomie fourragère au centre de la journée Innov'Action
À Lapte au Gaec Les Aulanais, une centaine d'agriculteurs et de nombreux étudiants ont participé à une journée technique autour…
Sécheresse et application de la loi Ega : le ministre attendu de pied ferme au Sommet
Alors que la décapitalisation du cheptel s’accélère dans des proportions inquiétantes, les éleveurs du berceau des races à viande…
La table ronde était animée par l'agence Excepto, société qui édite votre journal la Haute-Loire Paysanne.
Congrès FNO : "La contractualisation donne des perspectives d'avenir à notre métier"
Cinq intervenants ont débattu sur l'application, en filière ovine, de la contractualisation rendue obligatoire par la loi Egalim…
Louis Merle avec son taureau Montrésor qui défilera bientôt à Cournon.
L'élevage Merle en pleins préparatifs du National Charolais à Cournon
A St Maurice de Lignon, les associés du Gaec Élevage Merle se préparent à participer au concours national Charolais organisé dans…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne