Aller au contenu principal

«Les relations entre les éleveurs et nos Xperts s’en sont trouvées réellement renforcées»

Depuis le début du confinement, la coopérative XR Repro a continué à assurer ses services auprès de ses adhérents. Le directeur de la coopérative, Julien Segalen, fait le point sur l’impact de la crise sanitaire.

Dès l’entrée en période de confinement, le 17 mars dernier, quelles décisions ont été prises à l’échelle de votre coopérative ?
Julien Segalen : Face à cette crise due au Covid-19, nous avons identifié deux principaux objectifs. Le premier consistait à être présent auprès de nos éleveurs adhérents. En effet, notre devoir était de continuer à assurer notre service auprès des éleveurs pour que ces derniers puissent continuer à vivre de leur métier.
Le deuxième objectif consistait à garantir la sécurité sanitaire des éleveurs et de nos salariés.
Nous avions anticipé cette période de confinement en organisant une commission entre éleveurs et salariés au cours de laquelle nous avions décidé des dispositifs à mettre en place. Les services jugés prioritaires ont été assurés tandis que d’autres services ont été stoppés.
Quant au back office, nous avons opté pour du télétravail dès le début du confinement. Une organisation qui s’est avérée efficace et qui se poursuivra au moins jusqu’à la fin du mois de mai.

Comment avez-vous gardé le lien avec les éleveurs ?
Julien Segalen : Nous avons pris soin de communiquer auprès d’eux, notamment pour rappeler les mesures sanitaires -gestes barrières- règles de distanciation, par mail, par SMS et via facebook mais également en affichant des documents dans les voitures de nos Xperts.
Nos salariés ont été dotés de gel hydroalcoolique et de masques et briefés sur les mesures à tenir.
Je voudrais par ailleurs souligner le fort engagement des salariés de notre coopérative ; c’est une chance et une véritable culture d’entreprise et le reflet d’une entreprise saine.


Les activités de XR Repro ont-elles été impactées par la crise sanitaire du Covid-19 ?
Julien Segalen : Certains de nos services ont été stoppés pendant le confinement ; il s’agit par exemple des plans d’accouplement, du génotypage, du pointage... Et à ce jour, nous n’avons encore pas pu totalement évaluer l’impact de cet arrêt d’activité. 
En tout cas, nous nous sommes aperçus que les salariés d’XR Repro faisaient partie des rares intervenants à se rendre dans les exploitations durant le confinement ! D’ailleurs, les relations entre les éleveurs et nos Xperts s’en sont trouvées réellement renforcées. C’est un point positif pour le futur développement de nos services.


Tous les éleveurs ont-ils été d’accord pour vous recevoir en plein épisode de crise sanitaire ?
Julien Segalen : Oui dans la très grande majorité car les gestes barrières et la distanciation étaient respectés. L’Xpert peut même intervenir seul sur l’exploitation, à partir du moment où les vaches sont bien attachées et que le numéro de chaque animal est bien lisible.
On pourrait même ajouter que le confinement n’a pas eu que des effets négatifs puisque les éleveurs ont été amenés à faire davantage d’efforts en matière de contention animale en vue de fa-ciliter l’intervention des Xperts.
Mais il est vrai que certains d’entre eux nous ont demandé de ne pas passer, notamment pour des chantiers d’IA caprines, qu’ils jugeaient trop risqués par rapport au Covid-19. Nous avons bien sûr respecté leur souhait.


Avec le déconfinement progressif que nous vivons à l’heure actuelle, quel changement pour
l’organisation chez XR Repro ?
Julien Segalen : Nous poursuivons avec la même organisation jusqu’à la fin du mois de mai.
Toutefois, nous proposons à nouveau la totalité de nos services depuis le 11 mai.
Nos salariés continuent à appliquer les gestes barrières et la distanciation et ils font très attention au respect de ce protocole.
Au final, XR Repro a réussi à s’adapter à ce nouveau contexte difficile et je pense que certaines habitudes prises pendant le confinement resteront d’actualité, aussi bien du côté des éleveurs que des Xperts.


XR Repro a su innover pendant le confinement, notamment en proposant un jeu à ses adhérents ?
Julien Segalen : Oui, cette idée est venue d’une commission qui visait à établir une stratégie de communication pendant la crise du Covid-19.
Le jeu organisé sur Facebook consistait à reconnaître des Xperts masqués et en intervention dans les exploitations agricoles. 6 posts, 1 Xpert masqué pour chacun des 6 territoires de la coopérative, ont été faits… Un jeu qui a visiblement plu aux internautes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Génisses limousines mangeant du foin au cornadis.
Mesure alimentation animale du plan de résilience : préparez-vous !
L’ouverture du téléservice permettant de demander la mesure « alimentation animale » pourrait débuter à partir de la 2ème…
Les éleveurs constatent un regain d'activité chez les vautours et les corbeaux autour des exploitations. Ici Cédric Lin avec son troupeau de Bizet.
L'agnelage : période critique en présence de vautours et de corbeaux
Les agnelages de printemps attirent les vautours et les corbeaux dans les pâturages. Deux exploitations de Haute-Loire déplorent…
Les fruits et légumes restent des produits clés sur  le marché bio, notamment en magasins spécialisés  et dans la région AuRA.
Les bons résultats des Fruits rouges des Monts du Velay
Regroupant des producteurs de Haute-Loire et d’Ardèche, le GIE Fruits rouges des Monts du Velay affiche de bons résultats sur la…
Annonce légale
Une annonce légale à diffuser ?
Vous souhaitez diffuser une annonce légale dans le département de la Haute-Loire, déposez-la directement sur la Haute Loire…
Étienne Liautaud et Laurent Beraud.
Étienne Liautaud remplace Laurent Beraud à la présidence du groupement
Le groupement des producteurs de Lentilles Vertes du Puy s'est réuni le 6 mai à St Christophe/Dolaison. À l'ordre du jour : bilan…
Narcisse, de Richard Tholance est championne laitière Abondance.
Narcisse, Nikita et Myosotis, les grandes championnes laitières
Le week-end dernier, 23 et 24 avril, la 7ème édition des Journées Laitières de Haute-Loire, organisée par la Chambre d…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne