Aller au contenu principal

Concours
Les foules se déplacent pour admirer la belle aux yeux noirs

220 animaux Aubrac étaient en concours à Saugues le week-end dernier. Une compétition inter-régionale de très haut niveau pour cette race allaitante des grands espaces.

Samedi et dimanche dernier, l'Aubrac, cette belle vache aux yeux cernés de noir, était à l'honneur à Saugues. 220 animaux provenant des départements berceau de la race et hors berceau ont rejoint cette petite ville de la Margeride pour participer au concours inter-régional Aubrac.
Cette manifestation agricole organisée par le syndicat des éleveurs Aubrac de Haute-Loire avec l'aide des services de la Chambre d'Agriculture de Haute-Loire, s'est déroulée sur deux journées ; la première, très professionnelle, a permis de départager les 220 animaux répartis en 27 sections.
Pour trier et noter toutes ces belles Aubracs, les organisateurs avaient fait appel à 6 juges de l'Aveyron : Jean-Pierre Besson, Jean-Michel Vayssettes, Alexandre Peyrac, Daniel Catays, Didier Teilhol et Michel Bessiere. Ces experts du berceau de la race Aubrac ont méticuleusement observé chaque animal en vue d'apprécier leur facilité de déplacement, leur tenue de dos et leur morphologie.

Des Aubracs altiligériennes de qualité
Les éleveurs lozériens sortent grands gagnants de ce concours ; ils remportent en effet le titre de meilleur animal avec Usange du Gaec Brunel, le prix de championnat mâle avec Froment de l'Earl Laurens, le prix championnat femelle avec Usange et bien d'autres prix ! Les Aubracs de Haute-Loire n'ont pas laissé les juges insensibles puisqu'elles ont remporté les trois premières places du prix de groupe hors berceau. (voir les résultats en page 06)
A l'issue du concours, le juge Jean-Pierre Besson nous a livrés ses impressions : «C'est un très beau concours. Tout était fait pour mettre en valeur cette belle race.   Il y a de très beaux animaux. J'ai été juge il y a 10 ans lors de la première édition de ce concours à Saugues et plus récemment à St Paulien lors des journées allaitantes, et je constate une très grosse évolution de la race Aubrac en Haute-Loire. Je note une plus grande implication des éleveurs de Haute-Loire et des départements limitrophes ; De plus, les animaux présentés correspondent vraiment au standard de la race».
Du côté des organisateurs, Emmanuel Jouve, président du syndicat Aubrac, a apprécié l'ambiance très conviviale qui régnait entre éleveurs et avec les spectateurs. Durant deux jours, les éleveurs ont eu le temps d'échanger sur leurs pratiques, de comparer le niveau génétique de leurs élevages et de faire des connaissances !
Michel Chouvier, président de l'EDE, a salué le travail de sélection qui a été fait sur cette race dans notre département : «l'Aubrac est devenue une magnifique race à viande».
Plus de 170 repas ont été servis samedi soir, lors de la soirée des éleveurs à Saugues. Le lendemain, la journée étant davantage ouverte au grand public, ce sont 350 personnes qui ont mangé sur place.
Dimanche, l'Aubrac a attiré les foules venues admirer et applaudir les premiers prix de sections qui ont défilé en musique durant tout l'après-midi.

 

Véronique Gruber

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Marlène Begon responsable de la contrée des saveurs, un drive fermier à Brioude
La Contrée des Saveurs, un drive local pour rendre les produits locaux accessibles à tous
 A Saint Just Près Brioude, Marlène Begon propose un drive local pour rendre les produits locaux accessibles à tous. Rencontre.  
Lucas Bayard avec Michel Brustel, le frère de Brigitte, installé à St George d'Aurac..
Une installation-transmission précipitée à Mourgeat, sur la ferme des Brustel
Lucas Bayard s'est installé plus tôt que prévu sur une ferme de son village dont l'exploitante est subitement tombée malade en…
Pour l'occasion, Béatrice Rousset avait préparé de délicieuses pâtisseries à base de lait et de beurre Mont Lait.
Fermes ouvertes Mont Lait les 18 juillet et 8 août
7 exploitations agricoles adhérentes à la démarche Mont Lait se préparent à ouvrir leurs portes les 18 juillet et 8 août. Une…
Une agricultrice et un agriculteur avec une vache limousine
Le Point Accueil Installation Transmission, un guide sur le chemin de l'installation
Un service commun Installation-Transmission, à la Chambre d'agriculture, propose un accompagnement des porteurs de projets comme…
Philippe et Andrée Massardier devant leur gîte en compagnie d'Aurélie Sarda de la Chambre d'agriculture.
Philippe et Andrée agriculteurs et hôtes à Riotord
À Riotord, Philippe Massardier agriculteur et son épouse Andrée se sont lancés dans l'hébergement en ouvrant un gîte à la ferme…
Vaches laitières au pâturage
Le Conseil supérieur d’orientation précise le PSN
Réuni la veille du 14 juillet, le Conseil supérieur d’orientation et de coordination de l'économie agricole et alimentaire (CSO)…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne