Aller au contenu principal

Sommet de l'élevage
Les Espoirs pour la Haute-Loire, les Jeunes pour le Rhône et les Adultes pour le Cantal

 Le concours interrégional a réuni 112 vaches sur le ring du Sommet de l'élevage, qui ont fait le show et mis en avant la qualité des élevages de la région.

Le concours interrégional Montbéliarde est toujours très attendu par les éleveurs qui ont fait le déplacement au Sommet avec l'élite de leur étable. Et le show a été assuré devant un public enthousiaste et passionné qui a largement applaudi les éleveurs et leurs animaux. Le juge Gaetan Laprevote venu de Haute-Saône et son ringman Benjamin Meilhoc du Cantal ont su faire vivre ce concours de grande qualité, qui a vu 3 départements se partager le gâteau : la Haute-Loire, le Cantal et le Rhône d'où vient la Grande Championne.

Dès l'entame, le concours espoir a fait la part belle aux génisses altiligériennes avec à la clé les titres de Championne et de Meilleure Mamelle. Paella (Macintosh/Istapic) du Gaec du Pivert à St Pal en Chalencon est sacrée Championne Espoir après avoir pris la première place de sa section. "On a de la qualité ; c'est une vache très bien construite" dira d'elle le juge Gaetan Laprevote. Et sa dauphine est aussi altiligérienne ; il s'agit de Radieuse (Nekfeu/Cargo) du Gaec du Lilas Blanc à St Martin de Fugères qui fait aussi un 1er prix de section.

Pour le prix de la Meilleure Mammelle Espoir, elles étaient 9 en lice dont 6 de la Haute-Loire. Et c'est finalement Pinky (Noelcernerneu/Ingenio) du Gaec Castanet à St Arcons de Barges qui monte sur la plus haute marche, après avoir manqué d'un cheveu le 1er prix de sa section. Le juge devait souligner : "Elle a tout d'une belle primipare pour bien vieillir". Venu remettre le prix de Championne espoir, le président de la Région Laurent Wauquiez fier de voir la Haute-Loire sur le podium, a salué le "mérite" des éleveurs, "des passionnés qui méritent notre soutien et notre respect".

Solidité, puissance et raffinement

Le concours devait se poursuivre avec les sections Jeunes qui, dès le premier groupe, affichaient "de grandes qualités" selon le juge qui à plusieurs reprises a avoué sa difficulté à départager certaines candidates tellement le niveau était bon. Mais il a toujours garder le même cap, en privilégiant "les caractères de solidité, de puissance mais aussi de raffinement". Et c'est une rhodanienne qui remporte haut la main le titre de Championne jeune. Onctueuse (Lochness/Ursule) du Gaec Bochard à Deuxgrosnes dans le Rhône, "une vache que l'on ne peut pas prendre en défaut…" dixit le juge, a fait forte impression et ce jusqu'au bout du concours puisqu'elle remporte également le prix prestigieux de Grande Championne du Concours 2022. Sa réserve est puydomoise, Puce (Jiteuf JB/Bourgueil) du Gaec Élevage Morel à La Goutelle. Le prix de Meilleure Mamelle Jeune part aussi dans le Rhône avec Podium (Merchant/Istapic) du Gaec Les Tilleuls à St Clément les Places.

Dernier groupe, les adultes affichant 4 lactations au moins, certaines bien au-delà. Et là, c'est au tour du Cantal de briller, avec deux 1er prix de section pour commencer. La Championne adulte est donc cantalienne. Il s'agit de Lafay (Ilax/Enzo Rocs) du Gaec Élevage Merle de Neussargue en Pinatelle, une vache d'exception qui cumule les récompenses. Grâce à "quatre systèmes mammaires exceptionnels" comme l'a souligné Gaëtan Laprevote, elle reçoit aussi le titre de Meilleure Mamelle Jeune et termine Grande Championne Réserve du concours. La Championne Adulte Réserve vient de la Loire : Lidole (Hobbit/Focillon) du Gaec des Délices Fermiers de la commune de Lay.

Challenge départemental pour le Cantal

Pour compléter le tableau, le juge a attribué le titre de Meilleure Fromagère à Houby (Valfin JB/Redon) du Gaec de Ladrellet à St Genes Champespe dans le Puy-de-Dôme, cette vache née en 2012 a produit en matière utile (TP, TB), durant sa carrière, l'équivalent de 1000 St Nectaires Fermier, selon les mots du commentateur. Et le titre de Meilleure Laitière 2022 revient à la doyenne du concours, Galactique (Urocher/Rizoto) du Gaec Élevage Cussac Fouillet d'Alleuze dans le Cantal, qui à 11 ans, affiche encore une production de 11 130 kg de lait en 305 jours. 

Le show se terminait par le concours des lots d'élevage. 4 départements, Cantal, Loire, Haute-Loire et Rhône étaient en lice avec un groupe présenté sous étiquette Occitanie (Aveyron et Lozère). Sans trop de suspense, c'est le Cantal qui remporte le challenge devant le Rhône et la Haute-Loire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Deux robots de traite dernière génération ont été installés au Gaec des Calards.
Une journée professionnelle autour de l'installation de deux robots de traite
  Une journée professionnelle centrée sur le robot de traite s'est déroulée mercredi 2 novembre à St Paulien, organisée par Eurea…
Le sous-préfet d'Yssingeaux prend connaissance des dossiers sur une exploitation à Tence
Le 10 novembre, la FDSEA et les JA de Haute-Loire ont invité le sous-préfet d'Yssingeaux sur l'exploitation de Yvon Charra à…
Des prix du lait qui ne sont pas à la hauteur des charges des producteurs
 Les membres de la section lait de la FDSEA et du groupe lait JA se sont réunis le 25 novembre pour échanger sur les dossiers du…
Zoom sur le PSN, le budget et les acquis
 A partir de 2023, une nouvelle réforme de la Politique Agricole Commune entrera en vigueur après plusieurs années de négociation…
Le président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip et le directeur Christian Buffière.
Une préoccupante spirale à l'inflation
 Réunis en session le 28 octobre dernier, les élus ont évoqué les grands dossiers du moment au premier rang desquels la…
Plus que jamais, Haute-Loire Conseil Élevage veut apporter un conseil de proximité
 Haute-Loire Conseil Élevage tenait son assemblée générale jeudi 3 novembre à Saugues en même temps que le Syndicat des Éleveurs…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne