Aller au contenu principal

Fermiers d'Or 2021
L’édition 2021 des Fermiers d’Or est ouverte

La crise sanitaire n’aura pas eu raison du concours Fermier d’Or, dès le 22 mars, les chambres d’agriculture d’Auvergne- Rhône-Alpes ont ouvert les inscriptions aux producteurs fermiers. Vous avez jusqu’au 30 avril 2021 pour vous inscrire.

Fermier d'Or 2021 Inscription

Les producteurs fermiers ayant déjà participé au concours nous l’expliquent eux-mêmes. La possibilité de confronter son produit face aux autres concurrents est un objectif important du concours Fermier d’Or. Didier Vincent, producteur de charcuterie fermière dans la Drôme en témoigne : " J’ai pu me situer par rapport aux autres producteurs et ça m’a conforté dans l’idée que mes produits peuvent plaire au-delà de mes clients actuels ".

Des appréciations pour avancer

Second intérêt du concours, la possibilité pour les candidats d’accéder aux commentaires détaillés des membres du jury. Une manière de se réassurer, de progresser… Primé en 2020, Francis Berne, producteur de fromages dans la Loire estime que ces éléments sont essentiels : " Les remarques étaient très positives mais il faut que je m’améliore pour atteindre la première place ! J’ai revu le mode de séchage, le mode d’affinage et je suis plus rigoureux sur les températures ". Pour d’autres, comme Jérôme Farjaud producteur fermier dans l’Allier, le concours Fermier d’Or est l’occasion de tester de nouveaux produits, avec à la clé des retours précieux.
Une reconnaissance
Sur le plan commercial, un produit Fermier d’Or gagne en notoriété et voit ses ventes boostées. Sur le plan personnel, l’attribution d’un prix valorise évidemment le travail des producteurs, de leurs associés et salariés. Stéphane Gonnon, producteur de foie gras en Haute-Savoie, primé à plusieurs reprises explique : " Il y a de la reconnaissance pour le travail de tous ". Sans oublier que le concours permet de présenter fièrement les produits du terroir. Pour Emmanuel et Christèle Perrier, maraîchers récompensés pour leur gaspacho en 2020 : " Promouvoir le patrimoine ardéchois " en étant primé leur tenait à cœur.                  

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Yannick et Frédéric Salgues sont inquiets pour la santé de leur troupeau.
Des vaches perturbées et des éleveurs inquiets… à Mazeyrat d'Allier, l'antenne 4G est visée
À Mazeyrat d'Allier, les associés du Gaec du Coupet sont démunis face à leur troupeau en détresse, victime, selon eux, des…
Vache abondance
SODIAAL et déclassage du lait biologique : à quand la fin de la mascarade ?
JA Aura réagit face à l'annonce de la coopérative laitière Sodiaal sur le prix du lait bio. Tribune….
Fabrice Bouquet et Anne Rogues, passage de relais à la direction de la FDSEA
Anne Rogues est la nouvelle directrice de la FDSEA
Le directeur Fabrice Bouquet a quitté son poste, le 1er septembre 2021, après 4 années passées à la direction du syndicat…
Les organisateurs de l'événement avec Julien Michel et ses animaux qui participeront à la journée allaitante  à St Paulien.
Journée allaitante, rendez-vous le dimanche 19 septembre à Saint-Paulien
Dimanche 19 septembre, les plus beaux animaux allaitants du département ont rendez-vous à la halle du Chomeil de St Paulien. Une…
Paysages du brivadois, Paysas Bas
La profession demande un délai d'un an pour les nouvelles zones vulnérables
FDSEA, JA et Chambre d'Agriculture de Haute-Loire dénoncent une trop rapide mise en application des programmes d'actions pour les…
Troupeau charolais s'abreuve au pré
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !
Le Conseil régional prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Dépôt de dossier jusqu’au 6 octobre
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne