Aller au contenu principal

Le GEDRA va s'appeler "Service de Remplacement Haute-Loire"

À l'occasion du repas annuel de fin d'année des salariés du GEDRA et d'Aide Agri 43, la présidente Sandrine Cottier a annoncé le changement de nom de l'organisation professionnelle. C'est donc désormais sous le nom de "Service de Remplacement Haute-Loire" que seront regroupé tous les services qui ont trait à la main d'oeuvre : remplacement, aide occasionnel, groupements d'employeurs., et ce dans un souci d'unité au niveau national.

Les salariés du Gedra et d’Aide Agri 43 étaient réunis vendredi 18 décembre à l’hôtel-restaurant Alizé à Chaspuzac pour le repas de fin d’année. Sandrine Cottier, présidente du Gedra, a remercié l’ensemble des salariés pour le travail réalisé tout au long de l’année. Sandrine Cottier a expliqué, que compte tenu de la difficile réalité économique des exploitations agricole, le Conseil d’administration a décidé de ne pas trop augmenter le coût de la journée de remplacement.
«Après Via Lacta, c’est l’URCVL qui est confrontée à des difficultés pour trouver un repreneur. Mais il n’y a pas que le secteur laitier qui est touché, toutes les filières sont concernées, ce qui entraîne une forte baisse de notre acitivité, y compris pour Aide Agri 43 même si actuellement les scieries et les entreprises de paysages sont plus demandeuses. Nous constatons également une baisse  des subventions extérieures. Nous avons passé le cap de 2008/2009, mais 2010 sera encore difficile. J’espère que cette nouvelle année verra enfin le bout du tunnel.»
La présidente a ajouté que le Gedra travaillait peu avec certains seteurs agricoles comme la transformation fromagère et charcutière, ainsi que l’accueil à la ferme. Une réflexion doit être menée pour choisir les bons creneaux et aller de l’avant au moment opportun.

Service de remplacement Haute-Loire

Dans cette morosité ambiante, Sandrine Cottier a annoncé une bonne nouvelle. La fédération nationale a défendu le dossier du crédit d’impôt pour le motif congé qui est reconduit jusqu’à fin 2012. «Le crédit d’impôt représente 22 % de notre activité, ce qui n’est pas moindre.»
La présidente a ensuite annoncé aux salariés que dès la prochaine assemblée générale, le GEDRA s’appellera Service de remplacement Haute-Loire.  «Désormais, tous les services de remplacement de France porteront le même nom. Vous aurez le service de remplacement France, le service de remplacement Auvergne et le service de remplacement Haute-Loire. Cette entreprise nationale représente près de 10 000 salariés et plus de 570 000 journées, tandis que l’échelon Haute-Loire compte 100 salariés avec Aide Agri 43  et près de 17 000 journées.
Sandrine Cottier a conclu en remerciant les agents de remplacement et a souhaité bonne chance aux 4 agents qui ont quitté le Gedra en cours d’année 2009 : 3 se sont installés comme agriculteur et 1 travaille dans une entreprise de maçonnerie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Julien Gérenton devant son troupeau de brebis
Julien Gérenton est heureux : ses brebis, blanches ou noires, sont
Julien Gérenton, installé à St Vincent, vient de réceptionner son troupeau de brebis Blanches du Massif central  qui arrivent du…
Fille et poulet
JA et FDSEA claquent la porte de la CDOA
Lors de la dernière CDOA, mercredi 21 octobre, les représentants JA et FDSEA de Haute-Loire, ont exprimé leur mécontentement et…
Petit veau dans une case paillée
2020 : une année catastrophique
Les cours des petits veaux de lait s'effondrent depuis déjà plusieurs années. Le point avec les opérateurs de la filière en Haute…
jeune garçon à la traite d'une montbéliarde
Affaires qui marchent cherchent repreneurs
Les chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent pour favoriser le renouvellement des générations en agriculture…
Brebis BMC en bergerie
La filière ovine recrute
Faire naître de nouvelles vocations d’éleveurs ovins est la colonne vertébrale du programme Inn’ovin initié par l’interprofession…
Forêt de résineux Haute-Loire
Aléas climatiques : assurez vos forêts
À partir du 16 novembre, les propriétaires forestiers membres du réseau Fransylva pourront assurer leurs parcelles contre les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne