Aller au contenu principal

Le Fin Gras du Mézenc s’expose avec les 10 autres filières viandes AOP-AOC

Onze filières viandes arborent une ou plusieurs AOP-AOC en France à l’instar du Fin Gras du Mézenc. Réunies en association, elles proposent une exposition itinérante afin de mieux se faire connaître.

L’exposition a été inaugurée vendredi 7 août à Chaudeyrolles.

Une exposition inédite sur les viandes AOP de France s’installe en août sur le territoire du Fin Gras du Mézenc et devrait ensuite circuler sur les territoires des 10 autres filières viandes AOP-AOC de France. Composée d’une quinzaine de panneaux, cette exposition vous emmène, accompagné de deux protagonistes Aurélie et Thomas, à la découverte de toutes les Viandes AOP de France. L’occasion de découvrir les spécificités de chaque produit, les différents terroirs et bien entendu les savoir-faire de chacun.
Vendredi 7 août, cette exposition était lancée en présence de Jean-Claude Mermet de l’association Les Amis du Mézenc et Bernard Bonnefoy président de l’Association Fin Gras du Mézenc, les 2 entités à l’initiative de cette présentation. On notait également la présence de Jean-Marc Fargier le nouveau président de la Communauté de communes Mézenc-Loire-Meygal, qui insistait sur «l’atout» que représente une AOP sur un territoire et sur la nécessité de «communiquer» autour de ce fleuron local qui «permet  d’installer des jeunes et de conforter des exploitations».


Voyage en France
Cette exposition est un voyage aux quatre coins de France à la rencontre de onze terroirs, onze pratiques d’élevage, onze communautés, onze filières AOP-AOC réunis au sein d’une fédération créée le 5 décembre 2019 et constituée pour valoriser ces productions et défendre leurs intérêts communs. La “Fédération des Viandes AOP de France“ plus communément appelée FEVAO (Fédération des Viandes d’Appellation d’Origine) est présidée par Michel Ocafrain producteur de porcs de Bigorre au pays basque, et son siège social est situé à Chaudeyrolles au cœur du territoire du Fin Gras. Soulignons que c’est Yannick Pochelon qui a longtemps été à l’association Fin Gras du Mézenc qui assure désormais l’animation de cette association.
La première AOP en viande bovine date de 1996 et a été obtenue par le Taureau de Camargue, une viande issue de races de Camargue et élevées sur ce territoire. En France à ce jour, 11 filières viande sont reconnues en Appellation d’Origine Protégée : quatre pour des bovins, trois pour des ovins, trois pour le porc et les charcuteries et un –le plus ancien 1957– concerne les volailles. Pour la filière ovine, sont reconnus AOP, les agneaux de Prés salés de la Baie de Somme ou du Mont-Saint-Michel et ceux de Barèges-
Gavarnie. La volaille de Bresse est seule dans sa catégorie mais avec 2 produits, les volailles et la dinde. Mais en porc, on recense le Noir de Bigorre, les charcuteries de Corse à base de porcs élevés sur l’île et le Kintoa du pays Basque. En viande bovine par contre, elles sont 4 : le Taureau de Camargue donc, le Bœuf de Charolles et celui de Maine-Anjou, et bien sûr le local Fin Gras du Mézenc qu’on ne présente plus tant sa notoriété est assise dans nos contrées.
Bien que représentant des productions issues d’espèces animales différentes, ces filières partagent avant tout, les valeurs qui font l’essence même d’une AOP. Et c’est ce fil conducteur que l’on retrouvera à travers cette  exposition itinérante qui a vu le jour cet été, «conçue sur une initiative commune de l’association Les Amis du Mézenc et de l’association Fin Gras, en partenariat bien sûr avec la FEVAO. Cette réalisation a été rendue possible grâce au soutien des financeurs historiques de l’association Fin Gras que sont les communautés de communes Mézenc-Loire-Meygal et Montagne d’Ardèche, les départements d’Ardèche et de Haute-Loire ainsi que la Région Auvergne-Rhône-Alpes» note le communiqué
Jean-Claude Mermet a souligné le caractère «vivant» de cette exposition, avec la symbolique de 2 personnes qui se déplacent d’une région à l’autre pour découvrir toutes ces appellations. «C’est une invitation à la découverte, à l’échange, et à manger…».
Quant à Bernard Bonnefoy, il voit dans cette initiative, «une invitation autour d’un produit, d’un territoire, d’une culture, d’une histoire…».
C’est aussi un moyen de «réunir agriculture et tourisme» autour d’un fleuron qui contribue au développement d’une région.
L’exposition se déplace au cours du mois d’août (voir encadré ci-dessus) et elle sera visible jusqu’à fin septembre, avant de se déplacer sur les autres territoires.

Où et quand ?
Retrouvez l’exposition cet été dans les lieux suivants :
• La Maison du Fin Gras à Chaudeyrolles (43430) - du 07 au 09/08 et du 16/08 jusqu’à septembre.
• Lac d’Issarlès (07470) - du 10 au 14/08.
• La Ferme de Lagas à Borée (07310) - le 15/08.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Rencontre entre les représentants de l’État et les agriculteurs sur le Gaec du Bois Redon.
Échanges constructifs entre les agriculteurs et le Préfet sur le Gaec du Bois Redon
Le Préfet de Haute-Loire Éric Étienne était en visite le 12 octobre à Saint Beauzire sur le Gaec du Bois Redon. Au menu des…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Isabelle Merlin et Ludovic Alvergnas avec leur saucisse sèche primée d'une médaille d'argent.
Une médaille d’argent pour le Gaec Lou’Vergnas
À Laussonne, dans le village du Montet, Ludovic Alvergnas et Isabelle Merlin élèvent des bovins viande et des porcs, et assurent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne