Aller au contenu principal

FIN GRAS DU MéZENC
Le Fin Gras du Mézenc accède au rang d’Appellation d’Origine protégée

Le 13 mai, l’INAO vient de mettre fin au long processus engagé par notre AOC en viande bovine, en l’enregistrant AOP.

Le président de l'Association des éleveurs Fin Gras du Mézenc fier de cette reconnaissance qui encourage à poursuivre sur la voie de la « très haute qualité ».

Une bonne nouvelle vient de tomber. L’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) a annoncé le 13 mai que le Fin Gras du Mézenc AOC (Appellation d’origine Contrôlée) depuis 2006, vient d’accéder à l’échelon supérieur, l’échelon européen avec l’AOP (Appellation d’Origine Protégée).
Le chemin a été long, semé d’embûches mais la récompense est là et les nombreux défenseurs de cette appellation  sont aujourd’hui soulagés, à l’instar de Bernard Bonnefoy président de l’Association des éleveurs Fin Gras du Mézenc qui ne cache pas sa satisfaction. «Nous avons travaillé durement pour monter notre dossier et ce travail a payé.  Je tiens à saluer tout particulièrement l’implication de Yannick Pochelon technicien de l’association, de Jean-Claude Mermet président de l’Association Mézenc-Gerbier, sans oublier Jean-Marie Marcon, éleveur, qui s’était beaucoup investi sur ce dossier et qui serait aujourd’hui très fier de cette reconnaissance». 
Rappelons qu’à peine les prestigieuses et précieuses lettres de noblesse obtenues en 2006, le Fin Gras du Mézenc a dû se lancer à nouveau dans les dossiers pour l’obtention de cette reconnaissance européenne. En effet, l’AOC est une reconnaissance franco-française non reconnue au delà de nos frontières. Il fallait donc absolument accéder à cette AOP pour conserver une appellation. «Aujourd’hui, l’épée de Damoclès que nous avions au dessus de la tête est levée. Le Fin Gras du Mézenc peut poursuivre sereinement son chemin».

(...) Retrouvez la suite de l'article dans notre édition papier de la Haute-Loire Paysanne du vendredi 17 mai.

Suzanne Marion

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Rendez vous en Terrain JA au Gaec de Ste Croix à St Just Malmont pour l'installation de Adrien Riocreux.
Rendez-vous en terrain JA sur une exploitation mixte, chèvres et vaches, tournée vers l'avenir
Dans le cadre de leurs Rendez-vous en Terrain JA, les Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire ont mis en avant l'installation d'Adrien…
Eric pauchon, Denis Chirouze et Adeline Mialon du GIE Fruits rouges des Monts du Velay.
Petits fruits cherchent producteurs
La filière Fruits rouges des Monts du Velay continue à se développer avec plus de 1 125 tonnes de fruits commercialisés en 2020.
Laine de BMC et de Noire du Velay.
Tricolor, un collectif pour développer une filière lainière à haute valeur ajoutée
Alors que la filière lainière est en difficultés depuis plusieurs années, un collectif “Tricolor“ est en cours de création pour…
Robot distributeur d'alimentation sur vaches laitières au Gaec de Ste Croix à St Just Malmont.
Le robot distributeur d'alimentation, un ouvrier à temps plein
Au Gaec de Ste Croix à St Just Malmont, les associés ont opté pour une alimentation robotisée plutôt qu'un robot de traite.
Exploitation cunicole de M. et Mme Porte à Valprivas.
Un élevage de lapins à reprendre
Avant de partir en retraite, Jean-Michel et Christine Porte souhaitent transmettre leur élevage de lapins, un atelier de la…
Yannick Fialip, président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire et administrateur FNSEA
Réorienter l'aide sociale vers l'alimentation
Interview de Yannick Fialip, président de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire et administrateur FNSEA
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne