Aller au contenu principal

Lait : Quel avenir pour l’élevage laitier en Haute-Loire ?

La Chambre d’Agriculture lance une enquête pour recencer les perspectives des 1 600 producteurs de lait pour les 10 ans à venir.

Tableau 1 : productivité des exploitations laitières de haute-Loire.
Tableau 2 : producteurs laitiers et références laitières 
par canton en Auvergne.

On compte aujourd’hui 1 600 exploitations laitières en Haute-Loire  pour un volume de lait produit de 410 millions de litres. Depuis 20 ans 3 à 4 % des exploitations disparaissent chaque année du simple fait de la pyramide des âges et du déficit de repreneur. Jusqu’à aujourd’hui cette diminution du nombre a été compensée par un agrandissement des structures et par un accroissement du volume moyen produit. Mais qu’en sera-t-il dans les années qui viennent : aurons-nous la capacité à trouver davantage de repreneurs ou à produire encore plus sur les structures existantes ?La dernière étude prospective date de 2000 avec une vision à 10 ans. A posteriori les résultats de cette étude ont été confirmés : 2 100 producteurs en 2010 contre 2 300 prévus par anticipation. Aujourd’hui l’intérêt de reconduire ce type d’enquête est évident, il faut se donner une vision à moyen terme de notre filière laitière. La Haute-Loire aura-t-elle les moyens de maintenir son volume de  lait produit qui en fait l’un des premiers départements laitiers au sud de la Loire ? Cette question conditionne l’avenir des éleveurs, mais aussi celui des transformateurs, des organismes agricoles et de toutes les entreprises de services qui travaillent avec les producteurs laitiers. Certaines zones sont peut-être plus sensibles que d’autres, il est indispensable de les identifier et de dégager des possibilités d’évolution si le lait n’y est plus la production envisagée.La Chambre d’Agriculture lance dès maintenant une étude qui permettra de recenser les perspectives des 1 600 producteurs laitiers pour les 10 années à venir. Les éleveurs seront interrogés par les conseillers qu’ils ont l’habitude de voir sur leur exploitation. Les questions posées seront très simples, l’objet étant de cerner quelles exploitations produiront encore du lait dans 10 ans et avec quel volume. Bien entendu l’exploitation de ces informations sera strictement anonyme et seules des données statistiques seront diffusées. Je remercie d’avance les producteurs de participer à cette enquête en prenant quelques minutes pour y répondre. Je vous donne rendez-vous à l’automne 2017 pour la diffusion des résultats.

Michel CHOUVIER

Vice-président de la Chambre d’Agriculture

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Fabienne Demars devant son compteur Linky.
Contrat d'électricité : grosse frayeur au Gaec des Bouines !
En novembre, les associés du Gaec des Bouines ont appris avec stupéfaction que leur tarif allait augmenter de 300% alors qu'ils…
La présidente Virginie Garnier se félicite de la "bonne santé de la coopérative".
Avec Xpresso, la coopérative XR Repro développe un nouveau service pour ses adhérents
La coopérative de reproduction et génétique XR Repro, tient ses assemblées générales de sections. La première avait lieu le 18…
Du Sarrasin comme diversification des exploitations.
De nouvelles cultures pour diversifier le revenu des exploitations agricoles
Les productions végétales offrent des possibilités de diversification intéressantes aux agriculteurs de notre département et en…
Un dépistage départemental (exploitations laitières et allaitantes) est actuellement en cours (en parallèle des prophylaxies annuelles obligatoires). 90 000€ seront consacrés par le GDS43 à ce dépistage.
Dans le Brivadois, un éleveur laitier a été lourdement touché par la besnoitiose bovine
La besnoitiose bovine, maladie parasitaire spécifique des bovins, émergente en France et en Europe, commence à faire des victimes…
Grâce aux 25 meilleures années, les anciens exploitants pourront  compter sur plus de 100€ supplémentaires par mois.
Calcul de la retraite sur les 25 meilleures années, ce qui va changer pour les futurs retraités
Début décembre 2022, l’Assemblée nationale a adopté la proposition de Loi visant à calculer la retraite des non-salariés…
Les associés du Gaec de la Fontaine du Loup élèvent 550 brebis BMC sur 130 ha de SAU et ont un atelier  de volaille Ardévol de 400 m2.
"L'activité agricole est diversifiée et très riche humainement et physiquement"
A 42 ans, Véronique Roux a déjà vécu plusieurs vies professionnelles. Après une belle carrière dans le salariat, c’est désormais…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne