Aller au contenu principal

En Aveyron
L'agri-dating, un nouveau concept de rencontres

Pour lutter contre le célibat et l’isolement en agriculture, les JA de l’Aveyron organisent le 3 septembre prochain à Laissac, le premier Agri-dating, un nouveau concept de rencontres pour attirer les jeunes à vivre à la campagne. Au programme activités partagées et repas en commun pour des garçons et des filles de 18 à 45 ans.

Un concept nouveau.
Il y avait, il y a encore des foires aux célibataires pour favoriser les rencontres et permettre aux personnes esseulées de trouver l’âme sœur. «Tout sauf ça», déclare spontanément Bruno Montourcy, le président des JA de l’Aveyron qui entend renouveler le genre en organisant un nouveau concept de rencontres : l’Agri-dating. La première édition se déroulera à Laissac dans l’Aveyron, le 3 septembre prochain.
Sur toute la journée, garçons et filles de 18 à 45 ans auront l’occasion de se rencontrer et d’échanger autour de repas partagés et d’activités conviviales. Il y a en pour tous les goûts : ballade en canoë, randonnée pédestre et VTT, virée en quad, atelier de cuisine… et même initiation à la conduite d’un tracteur.
Aujourd’hui le célibat des agriculteurs est une réalité. Une réalité qui touche principalement les hommes : 26 % d’entre eux ne vivent pas en couple alors que seulement 10 % des agricultrices sont célibataires. Un phénomène qui est en augmentation : à la fin des années 80, seuls 19 % des agriculteurs étaient célibataires. Ce qui n’est pas sans conséquence sur le renouvellement des générations en agriculture : «des jeunes peuvent être amenés à ne pas s’installer» explique Bruno Montourcy.

Les pouvoirs publics interpellés
Premier objectif donc, briser les a priori qui subsistent encore sur le métier d’agriculteur. Finis les clichés : l’agriculteur d’aujourd’hui n’est plus le paysan d’autrefois, esclave de ses bêtes, condamné à ne jamais sortir de sa ferme. Le modèle d’agriculture comme «métier de couple» a disparu et de plus en plus les conjointes de jeunes agriculteurs ont une activité extérieure. Les nouvelles générations d’agriculteurs sont mieux formées et elles sont d’ailleurs plus diplômées que les ouvriers. Bref être agriculteur n’est plus une condition de vie mais un choix de vie, celui d’un entrepreneur, libre de ses décisions.
Au-delà de la rencontre du 3 septembre cette opération de communication se décline avec humour sur le site www.agri.dating où les internautes peuvent découvrir les «10 bonnes raisons de ne pas se fier aux a priori» et les «10 bonnes raisons de vivre à la campagne». Ainsi que quatre «teasers» qui illustrent de manière décalée les clichés que l’on peut avoir sur les agriculteurs.
Mais le sérieux ne sera pas absent de cet évènement. Les Jeunes agriculteurs veulent saisir l’occasion pour interpeller les pouvoirs publics et les organisations professionnelles sur les difficultés de vivre à la campagne et les moyens d’y remédier. Qu’il s’agisse des emplois à créer en milieu rural pour attirer les jeunes, les services à prévoir (école, santé...) ou les loisirs à organiser. Pour être à la fois «agriculteur, jeune et heureux» à la campagne.

Mode d'emploi

L’Agri-dation est réservé aux célibataires majeurs âgés de 18 à 45 ans.
Renseignements : jeunesagriculteurs12@yahoo.fr  Inscriptions ouvertes jusqu’au 16 août.
Prix : 40 euros, chèque à l’ordre de Agri Concept 12, Carrefour de l’Agriculture 12026 Rodez cedex 9

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

L'Association Chien de Troupeau 43 présente son événement estival : la finale nationale de chiens de troupeaux sur bovins le 14 août à Chaspuzac.
21 duos maîtres-chiens en compétition le 14 août à Loudes
Les meilleurs duos maîtres - chiens de France s'affronteront à Chaspuzac sur le site de l'aérodrome de Loudes le dimanche 14 août…
Culture dérobée : avoine.
Semis des dérobées d’automne : attendons la pluie !
Pour compenser une partie des déficits fourragers, on peut envisager le semis de dérobées mais si, et seulement si, il pleut…
Sécheresse sur maïs.
Un constat accablant, une situation inquiétante
Une délégation de la Direction départementale des Territoires s'est rendue sur le terrain pour dresser un bilan intermédiaire de…
Tonne à eau dans un pâturage.
FDSEA et JA sont sur le front…
FDSEA et JA suivent la situation au jour le jour et interviennent auprès de l'administration pour trouver des solutions.
Maïs à floraison impacté par la sécheresse.
Les maïs mal fécondés doivent être ensilés
Manque de pluie et températures élevées confrontent de nombreuses parcelles de maïs au stress hydrique et thermique. Les…
Présentation La Route de la Lentille 2022
54 attelages ont rendez-vous ce week-end à St Christophe sur la Route de la Lentille

La 7ème édition de la Route de la Lentille empruntera les chemins du Plateau du Devès, les 5, 6 et 7 août.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne