Aller au contenu principal

Vautours-corbeaux
L'agnelage : période critique en présence de vautours et de corbeaux

Les agnelages de printemps attirent les vautours et les corbeaux dans les pâturages. Deux exploitations de Haute-Loire déplorent des victimes sur leur cheptel.

Les éleveurs constatent un regain d'activité chez les vautours et les corbeaux autour des exploitations. Ici Cédric Lin avec son troupeau de Bizet.

En Haute-Loire, les vautours et les corbeaux refont à nouveau parler d'eux... Deux exploitations agricoles ont malheureusement fait les frais de leur passage sur leurs terres récemment. À St Privat du Dragon, le Gaec du Chu, une exploitation ovine (700 Noires du Velay) et laitière (60 Prim'Holstein) de 145 ha, déplore la perte de 2 brebis pleines. Le 2 mai dernier à 19h, Georges Roche rend visite à ses brebis en pâture sur l'une de ses parcelles et surveillées par un chien de protection, "les brebis pleines étaient en bonne santé" indique son fils Loïc. "Le lendemain matin à 10h, mon père a retrouvé les deux brebis entièrement dévorées ; il ne restait que leur carcasse en compagnie d'un vautour et d'une dizaine de corbeaux. J'ai envoyé les photos des carcasses des deux brebis à l'OFB et je n'ai eu aucun retour de leur part" signale Loïc.

"Notre revenu s'envole !"
Si pour ces éleveurs c'était la toute première attaque imputable, selon eux, à des vautours, les assauts des corbeaux sont quant à eux beaucoup plus fréquents et même réguliers sur cette exploitation. "Nous subissons des attaques systématiques de la part des corbeaux (choucas) en période d'agnelage. Et la dernière date du 13 février 2022". Ce jour-là les éleveurs ont retrouvé des agneaux dont les yeux avaient été consommés tout comme leur langue, leur nombril et leur anus... "Et quand ils ne dévorent pas les animaux d'élevage, les corbeaux consomment l'ensilage de maïs. C'est décourageant. Et Le problème, c'est que c'est notre revenu qui s'envole !" indique Loïc Roche que l'on sent pas très serein en ce moment, puisque ses agnelages de printemps devraient débuter d'ici quelques jours...
 "J'aimerais pouvoir rencontrer les élus et les représentants de l’État pour leur parler de ce problème et leur demander s'ils veulent des agriculteurs et du pastoralisme sur nos territoires ou bien alors des espèces protégées ?".

60 à 80 agneaux perdus par agnelage
À la Chomette, une exploitation fait régulièrement les frais de l’assaut des grands corbeaux ; il s'agit du Gaec du Chausse géré par Cédric Lin et son épouse. "Lorsque j'ai repris l'exploitation en janvier 2021, le propriétaire m'avait prévenu que les corbeaux s'en prenaient systématiquement aux agneaux pendant l'agnelage. Il perdait à chaque fois entre 60 et 80 agneaux par agnelage..." explique l'éleveur. Or, dès les premiers agnelages l'an dernier, Cédric a été confronté au problème. "Je récupérais l'agneau attaqué par les corbeaux et je le ramenais à la maison pour que mon épouse le soigne. Mais pendant que j'amenais l'agneau, les corbeaux en attaquaient un autre ! Et cela a recommencé cette année. J'ai perdu entre 60 et 80 agneaux, ce qui occasionne une perte de plus de 10 000€ pour nous. Alors certes la solution serait de passer à de l'agnelage à l'intérieur mais je suis en système bio et je tiens tout particulièrement à faire agneler mes brebis à l'extérieur". Cédric Lin se trouve sans solution et aimerait pouvoir limiter la présence des corbeaux en période d'agnelage ; mais comme il s'agit d'espèces protégées, peu de solutions sont envisageables. Il se dit toutefois rassuré de ne pas être le seul éleveur dans cette situation... Si les vautours n'occasionnent pas de lourdes pertes sur cette ferme, hormis certaines brebis fragiles consommées très occasionnellement, Cédric Lin, qui a repéré 7 ou 8 vautours qui tournent régulièrement au dessus de son exploitation, redoute que leur présence s'intensifie et aboutisse d'ici quelques années à un carnage sur les cheptels.
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Agriculteurs, candidats et élus locaux ont participé en nombre à ce temps d'échange au Gaec de la Petite Croix
Le grand oral de trois candidates
Le 27 mai, la FDSEA et les JA de Haute-Loire ont rencontré les candidats de la 1ère circonscription sur le Gaec de la Petite…
Les anciens exploitants ont participé en nombre à l'assemblée générale de la section.
Les anciens exploitants toujours mobilisés !
Le 7 juin, les membres de la Section Départementale des Anciens Exploitants de la FDSEA de Haute-Loire (SDAE 43) se sont réunis à…
Yannick Salgues avec Nathan et les représentants de la FDSEA et des JA tout près de l'antenne relais que l'on aperçoit à gauche.
L'avertissement de la FDSEA et des JA
Alors que la justice a ordonné la suspension provisoire de l'antenne relais, 17 jours après elle était encore en fonctionnement.…
Le Fin Gras du Mézenc a attiré les foules de visiteurs ce dimanche à St Front.
Affluence autour du Fin Gras du Mézenc à Saint-Front
La fin de la saison de commercialisation de l'AOP Fin Gras du Mézenc a été célébrée en beauté le dimanche 5 juin à Saint-Front.…
Les 7 candidats qui ont répondu à l’invitation de la FDSEA et des JA le 3 juin à Saugues.
Problématiques agricoles : les candidats de la 2ème circonscription à l'épreuve
Le 3 juin c'était au tour des candidats de la 2ème circonscription de présenter leurs programmes et ambitions pour l'agriculture…
Le 26 janvier dernier, à l'appel de la FRSEA Auvergne Rhône-Alpes, la mobilisation s'est organisée à  Clermont-Ferrand en soutien aux producteurs de Coopal dont les contrats de productions sont bafoués  par leur opérateur SLVA, filiale de Terra Lacta.
SLVA joue la montre, 300 producteurs de lait menacés
De nouveaux rebondissements dans l'affaire qui oppose la coopérative laitière des Monts d’Auvergne à Coopal.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne