Aller au contenu principal

Innov'Action
La prairie et l'autonomie fourragère au centre de la journée Innov'Action

À Lapte au Gaec Les Aulanais, une centaine d'agriculteurs et de nombreux étudiants ont participé à une journée technique autour du thème de la prairie.

Les différents ateliers ont capté l'attention des visiteurs venus nombreux.

Rechercher l'autonomie fourragère et protéique des prairies était le fil rouge de la journée technique Innov'Action, conduite par la Chambre d'Agriculture de Haute-Loire, la FDCUMA et Haute-Loire Conseil Élevage, et l'ensemble des techniciens spécialisés, mardi 6 septembre. Et preuve que ce thème agronomique est au cœur des préoccupations des agriculteurs, ils étaient nombreux, une centaine, à assister à cette journée à Lapte sur les terres du Gaec Les Aulanais. Notons également la participation de plusieurs classes d'étudiants de l'ISVT au Puy-en-Velay et du Lycée agricole George Sand d'Yssingeaux.
Changement climatique, contrain-tes environnementales… les cultures et les techniques culturales s'adaptent ou doivent s'adapter. Plusieurs solutions peuvent être envisagées ; elles concernent les semis et sursemis, la conduite du pâturage, les engrais organiques et leur épandage, la récolte des fourrages…

À la recherche de l'autonomie fourragère
Trois ateliers étaient proposés en matinée. Le premier s'est intéressé à la fertilisation avec notamment un outil de diagnostic que sont les indices de nutrition. Ces derniers permettent à l'agriculteur d'affiner ses apports de phosphore, potasse et azote en fonction des besoins des plantes. Un autre atelier portait sur les cultures de dérobées avec à l'appui la plateforme d'essai en place au Gaec Les Aulanais. Ainsi, les techniciens ont abordé la problématique du semis sous couvert et de son intérêt pour les prairies temporaires, l'influence de la date de semis, la valeur et l'intérêt des méteils, des dérobées estivales… Des comparatifs ont été présentés avec le maïs ensilage.
Le troisième pôle s'est penché sur la maîtrise des charges alimentaires et la gestion du pâturage, et ce dans le contexte actuel d'une grave sécheresse et d'une forte augmentation des charges. Les techniciens ont rappelé l'objectif d'apporter "une ration équilibrée, en quantité, mais aussi riche en qualité pour conserver une certaine rentabilité". Pour eux, il faut "viser une ration dense à 0,9 UFL/kg de MS ingérée et entre 100 et 105 g de PDI/UF. L'idée est d'aller à la recherche de l'autonomie protéïque". Et de cet objectif découlent certaines pratiques. Ont alors été abordées la récolte des fourrages de qualité, la gestion du pâturage pour gagner en compétitivité… et les notions de respect du sol, d'observation, d'adaptation.

Matériels en démonstration
L'après-midi, avec la FDCUMA, les participants ont pu assister à des démonstrations de semis et sursemis de prairies, d'épandage de fumier et de lisier, et cela avec différents matériels. Ces outils de travail étaient présentés en détail avec leurs avantages et leurs inconvénients et avec leurs coûts d'utilisation. Des informations concrètes qui ont permis à chacun de se faire une idée assez précise de l'intérêt de tel ou tel matériel. Ces démonstrations ont été très suivies par des agriculteurs avides d'en savoir plus.
À travers ces divers ateliers, les techniciens de la Chambre d'Agriculture, de la FDCUMA et de Haute-Loire Conseil Élevage, avaient tous le même objectif : maintenir des prairies productives pour assurer le plus d'autonomie possible aux élevages tout en misant sur leur durabilité.
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Thibault Faure en compagnie de Léna Ginhac, conseillère en élevages spécialisés à Bovins croissance  (Chambre d'agriculture), sur l'un de ses pâturages qui souffrent du manque d'eau.
Thibault Faure prépare ses Charolais pour le concours des 23 et 24 septembre
Les 23 et 24 septembre, plus de 200 bovins de races Aubrac, Charolaise, Limousine et Salers du département ont rendez-vous à St-…
Les vainqueurs de la FRL
Un altiligérien en finale nationale
Vingt-sept candidats se sont affrontés dimanche après-midi lors de la finale régionale de labours organisée en Isère par Jeunes…
A ce jour, la zone atteinte par la FCO-8 comprend des secteurs de l’Aveyron, du Cantal, de la Lozère et du Tarn.
FCO-8 : situation préoccupante au sud du Massif-Central
Depuis début août, le Sud du Massif Central est concerné par des cas cliniques de Fièvre Catarrhale Ovine-sérotype 8 sur bovins…
En Haute-Loire, le schéma départemental de gestion cynégétique n'est pas signé
Le torchon brûle entre chasseurs et agriculteurs en Haute-Loire
Le schéma départemental de gestion cynégétique n'est pas signé ; le volet sur la gestion du sanglier pose problème entre…
Le 28 août, partenaires et membres du club ont présenté le ballon géant ainsi que la soirée du 8 septembre dans les locaux de l'usine Borde à Saugues. Un mouton et une vache étaient là pour montrer ce lien fort entre le rugby et l’agriculture.
A Saugues le rugby c'est géant !
Le 8 septembre à Saugues, l'Oval Club Gévaudan donnera le coup d'envoi du match d'ouverture de la coupe du monde de rugby et…
Le 16 septembre, les chiens de troupeaux Border Collie seront au travail.
Comice agricole et concours Spécial Border le 16 septembre à Chaspuzac
 L’Association Chien de Troupeau 43 organise un Concours Spécial Border sur ovins le samedi 16 septembre à l'occasion du comice…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne