Aller au contenu principal

«La PAC : 25 millions d’€ supplémentaires par an pour la Haute-Loire»

Gilbert Guignand, candidat sur la liste FDSEA-JA aux élections Chambre d'Agriculture, revient sur le travail conduit sur la PAC par la profession.

Gilbert Guignand est candidat sur la liste FDSEA-JA.

Quel est le rôle de la Politique Agricole Commune (PAC) pour une agriculture comme la nôtre en Haute-Loire ?
Gilbert Guignand : La PAC actuelle, en application depuis 2015,  a été très favorable à notre département. Elle a apporté 25 millions d’€ supplémentaires par an dans notre département. Cette évolution est le fruit du travail conduit sur l’ensemble des productions de notre agriculture reconnues au travers de l’augmentation de l’ICHN, de l’aide laitière et du déplafonnement de la prime à la vache allaitante. Cette PAC a également abouti à une revalorisation de l’aide ovine et à l’application de nouvelles aides (aide à la légumineuse...).
L’installation a fait l’objet d’un soutien plus important ; ainsi depuis un an et demi, un  jeune qui s’installe en Haute-Loire a vu  le montant de sa DJA pratiquement doubler.

Quels ont été les grands chantiers durant ces 6 dernières années ?
GG : En 2013, juste après les élections aux chambres d’agriculture, les équipes se sont attelés à la construction des PDR (programmes de développement rural)  dans chacune des régions en vue de pouvoir gérer les aides (régionalisées) du 2eme pillier de la PAC.
En Auvergne, l’accent a été mis sur l’investissement et notamment sur le PCAE (Plan de compétitivité et d'adaptation des exploitations agricoles) ; un plan aujourd’hui reconnu par l’ensemble des agriculteurs pour sa pertinence.

Quelles sont les priorités de la liste FDSEA-JA pour la prochaine PAC post 2020 ?
GG : Il s’agit en premier lieu d’obtenir un budget à la hauteur des attentes et qui permette à notre agriculture de continuer à être compétitive. Pour cela notre réseau FNSEA-JA se mobilise depuis des mois auprès du ministère de l’agriculture. Nos priorités sont l’ICHN, le pion essentiel de notre politique agricole, ainsi que les politiques filières qui doivent être consolidées via les aides laitière, aux bovins allaitants, aux ovins...
Pour que toutes ces revendications soient entendues, les agriculteurs doivent se mobiliser à l’occasion de leurs élections professionnelles ce mois de janvier. C’est grâce à une participation massive aux élections que notre réseau a été entendu et écouté par le passé. Il faut que cela continue. Alors votez, jusqu’au 31 janvier !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Fabienne Demars devant son compteur Linky.
Contrat d'électricité : grosse frayeur au Gaec des Bouines !
En novembre, les associés du Gaec des Bouines ont appris avec stupéfaction que leur tarif allait augmenter de 300% alors qu'ils…
La présidente Virginie Garnier se félicite de la "bonne santé de la coopérative".
Avec Xpresso, la coopérative XR Repro développe un nouveau service pour ses adhérents
La coopérative de reproduction et génétique XR Repro, tient ses assemblées générales de sections. La première avait lieu le 18…
Du Sarrasin comme diversification des exploitations.
De nouvelles cultures pour diversifier le revenu des exploitations agricoles
Les productions végétales offrent des possibilités de diversification intéressantes aux agriculteurs de notre département et en…
Un dépistage départemental (exploitations laitières et allaitantes) est actuellement en cours (en parallèle des prophylaxies annuelles obligatoires). 90 000€ seront consacrés par le GDS43 à ce dépistage.
Dans le Brivadois, un éleveur laitier a été lourdement touché par la besnoitiose bovine
La besnoitiose bovine, maladie parasitaire spécifique des bovins, émergente en France et en Europe, commence à faire des victimes…
Grâce aux 25 meilleures années, les anciens exploitants pourront  compter sur plus de 100€ supplémentaires par mois.
Calcul de la retraite sur les 25 meilleures années, ce qui va changer pour les futurs retraités
Début décembre 2022, l’Assemblée nationale a adopté la proposition de Loi visant à calculer la retraite des non-salariés…
Les associés du Gaec de la Fontaine du Loup élèvent 550 brebis BMC sur 130 ha de SAU et ont un atelier  de volaille Ardévol de 400 m2.
"L'activité agricole est diversifiée et très riche humainement et physiquement"
A 42 ans, Véronique Roux a déjà vécu plusieurs vies professionnelles. Après une belle carrière dans le salariat, c’est désormais…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne