Aller au contenu principal

Intempéries
La grêle a lourdement frappé les exploitations

La FDSEA, les JA et la Chambre d'agriculture ont fait le point sur les dégâts occasionnés par la grêle à St Julien Chapteuil sur le Gaec des Capitoliens.

La profession agricole mobilisée pour venir en aide des agriculteurs impactés par la grêle.

Saint-Julien Chapteuil fait partie des communes fortement impactées par les chutes de grêle de ces derniers jours en Haute-Loire. Le 5 juillet dernier, la FDSEA, les JA et la Chambre d'agriculture se sont déplacés sur le terrain pour constater les dégâts sur deux exploitations : le Gaec des Capitoliens chez David et Sébastien Mallet et chez Alain Roux.


Un tableau décourageant
Le violent orage qui s'est abattu le 3 juillet en fin de journée sur le secteur du Meygal a laissé des traces sur les bâtiments et les parcelles de cultures de ces deux fermes. Chez Alain Roux, éleveur de vaches laitières, les dégâts sont très lourds sur les cultures de maïs et de céréales ; certaines de ses parcelles sont entièrement touchées par la grêle. Des tiges de céréales coupées en leur milieu et des épis sans grains au sol : un tableau décourageant d'autant que cette année la récolte de céréales s'annonçait plutôt bien sur cette exploitation.
Heureusement, sur certaines de ces parcelles moins impactées, les cultures vont certainement repartir...
La grêle a littéralement percé la toiture de 650 m2 de son bâtiment qui abrite ses vaches laitières et ses fourrages qui ne sont désormais plus à l'abri.
Au Gaec des Capitoliens, la grêle a également occasionné des dégâts sur le toit de la stabulation et sur les cultures.
Autant de casse qui pèsera lourd sur les trésoreries de ces exploitations qui doivent de surcroît faire face à un épisode de sécheresse qui ne semble pas vouloir prendre fin en ce début d'été.

La balle dans le camp des assureurs
La balle est aujourd'hui dans le camp des assureurs. Les responsables professionnels attendent de leur part de la rapidité et de l'efficacité ; ils entendent également contacter le Département, le Préfet et la Région pour faire avancer ce dossier au plus vite.
Ces chutes de grêles induisent des problèmes techniques sur les exploitations. "Que fait-on des céréales à terre et des graines qui se trouvent au sol et qui germeront en saison suivante ?
Sur ce point, le président de la Chambre d'agriculture, Yannick Fialip, a proposé l'intervention de ses conseillers spécialisés. "Par quel type de toiture remplacer les plaques de fibro-ciment endommagées ?", «les assurances financeront-elles l'installation d'une toiture bac acier isolé (qui permet d'éviter la condensation dans les bâtiments) ? Dans le contexte actuel de pénurie de matériaux et de manque de disponibilité des artisans, qui va venir couvrir ces bâtiments désormais ouverts aux quatre vents ?" s'interroge la FDSEA. Autant de questions qui sont pour l'instant encore sans réponse...
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

L'Association Chien de Troupeau 43 présente son événement estival : la finale nationale de chiens de troupeaux sur bovins le 14 août à Chaspuzac.
21 duos maîtres-chiens en compétition le 14 août à Loudes
Les meilleurs duos maîtres - chiens de France s'affronteront à Chaspuzac sur le site de l'aérodrome de Loudes le dimanche 14 août…
Culture dérobée : avoine.
Semis des dérobées d’automne : attendons la pluie !
Pour compenser une partie des déficits fourragers, on peut envisager le semis de dérobées mais si, et seulement si, il pleut…
Sécheresse sur maïs.
Un constat accablant, une situation inquiétante
Une délégation de la Direction départementale des Territoires s'est rendue sur le terrain pour dresser un bilan intermédiaire de…
Tonne à eau dans un pâturage.
FDSEA et JA sont sur le front…
FDSEA et JA suivent la situation au jour le jour et interviennent auprès de l'administration pour trouver des solutions.
Maïs à floraison impacté par la sécheresse.
Les maïs mal fécondés doivent être ensilés
Manque de pluie et températures élevées confrontent de nombreuses parcelles de maïs au stress hydrique et thermique. Les…
Présentation La Route de la Lentille 2022
54 attelages ont rendez-vous ce week-end à St Christophe sur la Route de la Lentille

La 7ème édition de la Route de la Lentille empruntera les chemins du Plateau du Devès, les 5, 6 et 7 août.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne