Aller au contenu principal

VEAUX MONTS DU VELAY-FOREZ
La filière Veaux des Monts du Velay-Forez recrute de nouveaux éleveurs

Face à une production qui s’érode, la coopérative a décidé de réagir en partant à la recherche de nouveaux éleveurs sur sa zone de production.

La filière veaux des Monts du Velay-Forez était en AG au Puy-en-Velay le 21 février.

Retrouvez l'article dans son intégralité, avec l'intervention de Françis Rousseau, de l'association "le veau sous la mère", dans les pages de votre journal la Haute-Loire Paysanne du vendredi 28 février 2014.


«La production de veaux de lait baisse depuis trois ans maintenant et nous avons perdu environ 2300 veaux sur cette même période. Le conseil d’administration de la coopérative est conscient que la filière Veaux des Monts du Velay-Forez est à un tournant de son histoire» a signalé Michel Ramousse, président de la coopérative et de l’association des Veaux des Monts du Velay-Forez à l’occasion de l’assemblée générale des deux structures le 21 février au Puy-en-Velay.

En 2013, la coopérative a produit 374 veaux de moins qu’en 2012. Les responsables de la filière expliquent cette lente érosion de la production par le contexte entièrement défavorable à la production de veaux et davantage favorable aux productions concurrentes : le lait et le viande rouge. La coopérative n’a toutefois pas l’intention de rester passive face à cette évolution. Il y a 6 mois, le conseil d’administration a décidé de lancer une campagne de recrutement auprès des éleveurs de la zone de production, qui s’étend sur les départements de la Haute-Loire, la Loire et les cantons limitrophes de l’Ardèche, du Puy-de-Dôme et du Rhône.



Redynamiser la filière

Pour redynamiser la filière, la coopérative, épaulée par une société de communication, vise une certaine catégorie d’éleveurs : «les éleveurs laitiers qui gèrent mal le problème des cellules ou les éleveurs qui ne pourront se lancer dans une production de lait ou de viande à grande échelle». Les responsables de la coopérative restent convaincus que le veau sous la mère a sa place dans notre région. «La production de veaux permet aux éleveurs d’obtenir un revenu tout à fait intéressant avec des outils de production qui souvent nécessitent moins d’investissement que pour d’autres productions. Nous disposons d’une filière organisée avec le Label Rouge qui permet de bien valoriser les animaux et de marchés haut de gamme qui réclament ce type de produit. Dans notre zone de production, nous disposons d’un réel savoir-faire dans le veau de lait haut de gamme. Et comme le confirment les études menées par la Chambre d’Agriculture et CERFRANCE Haute-Loire, les éleveurs de veaux de lait qui maîtrisent techniquement leur production dégagent un revenu tout à fait intéressant» a expliqué le directeur Michel Joumard. Si le volume de production de veaux baisse, le nombre d’adhérents reste stable et a même tendance à augmenter ; un élément encourageant pour le directeur : «en 2013, la coopérative a accueilli 16 nouveaux adhérents ; il s’agit d’éleveurs qui se sont spécialisés dans le veau sous la mère».

(...)


Véronique GRUBER

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Marlène Begon responsable de la contrée des saveurs, un drive fermier à Brioude
La Contrée des Saveurs, un drive local pour rendre les produits locaux accessibles à tous
 A Saint Just Près Brioude, Marlène Begon propose un drive local pour rendre les produits locaux accessibles à tous. Rencontre.  
Lucas Bayard avec Michel Brustel, le frère de Brigitte, installé à St George d'Aurac..
Une installation-transmission précipitée à Mourgeat, sur la ferme des Brustel
Lucas Bayard s'est installé plus tôt que prévu sur une ferme de son village dont l'exploitante est subitement tombée malade en…
Pour l'occasion, Béatrice Rousset avait préparé de délicieuses pâtisseries à base de lait et de beurre Mont Lait.
Fermes ouvertes Mont Lait les 18 juillet et 8 août
7 exploitations agricoles adhérentes à la démarche Mont Lait se préparent à ouvrir leurs portes les 18 juillet et 8 août. Une…
Une agricultrice et un agriculteur avec une vache limousine
Le Point Accueil Installation Transmission, un guide sur le chemin de l'installation
Un service commun Installation-Transmission, à la Chambre d'agriculture, propose un accompagnement des porteurs de projets comme…
Philippe et Andrée Massardier devant leur gîte en compagnie d'Aurélie Sarda de la Chambre d'agriculture.
Philippe et Andrée agriculteurs et hôtes à Riotord
À Riotord, Philippe Massardier agriculteur et son épouse Andrée se sont lancés dans l'hébergement en ouvrant un gîte à la ferme…
Vaches laitières au pâturage
Le Conseil supérieur d’orientation précise le PSN
Réuni la veille du 14 juillet, le Conseil supérieur d’orientation et de coordination de l'économie agricole et alimentaire (CSO)…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne