Aller au contenu principal

«La filière avicole est à la recherche d’éleveurs»

Interview de Claire Souveton présidente de la section avicole de la FDSEA, avant la Journée avicole du vendredi 14 avril à l'Immeuble interconsulaire au Puy en Velay.

Rendez-vous le 14 avril au Puy-en-Velay pour la Journée avicole.

FDSEA et JA 43 organisent une journée avicole. Dans quel but ?
La filière avicole est à la recherche d’éleveurs, et en particulier sur notre département. En effet, la demande augmente surtout en volailles de qualité, sous label et en bio. Les Fermiers de l’Ardèche recherchent aussi des ateliers de poules pondeuses. en plein air ou en bio. La production avicole reste encore à développer sur notre département.
Dans ce contexte favorable, pour faire mieux connaître la production avicole et les opportunités à saisir, la FDSEA, les JA et la Chambre d’Agriculture ont donc souhaité organiser une journée avicole, ce vendredi 14 avril à partir de 10h à l’immeuble interconsulaire au Puy-en-Velay.

Déjà en 2015, une telle journée avait été organisée. Qu’en était-il ressorti ?
C’est vrai, cette journée à Cayres avait réuni plusieurs personnes intéressées par l’aviculture. Et suite à cette rencontre, dans les mois qui ont suivi, une quinzaine de poulaillers ont été installés avec différents abatteurs, Ets Vey, Fermiers de l’Ardèche.

Quels seront les thèmes abordés lors de cette journée du 14 avril ?
On fera le point sur la filière avicole en Auvergne-Rhône-Alpes et en Haute-Loire avec Laurence Romanaz, chargée de mission aviculture et cuniculture à la Chambre d’Agriculture d’Auvergne. Quelques résultats technico-économiques en Haute-Loire, par la Chambre départementale d’agriculture, permettront de montrer l’intérêt de cette production.
Ensuite, l’abattoir les Fermiers de l’Ardèche nous présentera son organisation et son fonctionnement et fera part de ses attentes.
De même pour Euréa Coop.
Et bien sûr, cette réunion prévoit un temps d’échanges et de témoignages avec des éleveurs.

En tant qu’éleveuse, que pouvez-vous dire à des personnes intéressées par cette filière ?
Avec un recul de 20 ans, je peux dire qu’en regard du temps passé, en moyenne sur l’année 1 heure par jour et par atelier, c’est une des productions agricoles qui rapporte le plus. En contrat avec un abatteur, nous bénéficions d’un appui technique, et d’une relative garantie de revenu dans la mesure où les prix sont assez stables.
C’est une production à la portée de tout le monde, pour peu que l’on fasse preuve de rigueur. Le principal travail, c’est de la surveillance. Je dirais aussi qu’un atelier de volailles laisse pas mal de temps libre dans la journée et pendant les périodes de vide sanitaire (21 jours entre chaque bande). Je rappelle que pour les investissements, nous bénéficions d’aides de la Région.
Alors, oui, face à la demande actuelle, j’encourage des éleveurs à se lancer dans la filière avicole.

Rendez-vous vendredi 14 avril à 10h, à l’Immeuble interconsulaire au Puy-en-Velay.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Sommet de l'Elevage 2021 : responsables professionnels avec le Ministre Denormandie
Au Sommet de l’élevage, le ministre assure le service après-vente de la loi Egalim 2
Présent mardi au Sommet de l’élevage, Julien Denormandie a participé à une séance de questions-réponses aux côtés de Grégory…
Isabelle Merlin et Ludovic Alvergnas avec leur saucisse sèche primée d'une médaille d'argent.
Une médaille d’argent pour le Gaec Lou’Vergnas
À Laussonne, dans le village du Montet, Ludovic Alvergnas et Isabelle Merlin élèvent des bovins viande et des porcs, et assurent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne