Aller au contenu principal

FDSEA - VIDEO DU CONGRES
La FDSEA prête pour relever les défis de demain

"Les défis de demain en agriculture", tel sera le thème du Congrès 2012 de la FDSEA de Haute-Loire qui se tiendra ce mardi 3 avril à la salle polyvalente de St Germain Laprade. Dans notre édition de la semaine, le président Gilbert Guignand nous dévoile quelques idées qu'il exposera dans son rapport d'orientation. Il invite les adhérents à venir nombreux participer à ce rendez-vous annuel.

C’est aux «défis de demain en agriculture» que les responsables de la Fédération Départementale des Syndicats des Exploitants Agricoles de Haute-Loire ont souhaité s’intéresser à l’occasion du Congrès annuel qui se déroulera mardi 3 avril à la salle polyvalente de St Germain Laprade.
À partir d’une «photographie» de l’agriculture départementale aujourd’hui, Gilbert Guignand président et son équipe ont donné leur vision de ce que sera l’agriculture des années à venir.
Dans son rapport d’orientation, présenté cette année sous forme audiovisuelle, le président insistera sur les grands axes que la profession devra emprunter pour relever «le défi de nourrir une population toujours plus nombreuse».
Pour gagner ce challenge, l’agriculture devra être «ambitieuse». L’agriculteur devra, plus encore qu’aujourd’hui, endosser un véritable rôle de chef d’entreprise qui devra faire des choix stratégiques pour son exploitation, bien connaître les marchés, les réglementations, pour s’adapter au mieux à son environnement et anticiper les aléas qui pèsent sur le milieu agricole.
Mais les responsables professionnels veulent aussi que les revenus des agriculteurs augmentent sans pour cela qu’ils deviennent plus dépendants encore des aides. Et enfin, ils attendent pour l’avenir une amélioration des conditions de travail, conditions indispensables pour séduire des jeunes et installer.
Le monde agricole est en perpétuelle mutation. Il a connu de nombreux changements et en connaîtra encore. Pour faire face à cela, l’information, la formation et la communication sont des priorités depuis les premiers pas dans le métier et tout au long d’une carrière.

Des défis : un projet
La FDSEA et les JA se sont donc lancés, pour accompagner les agriculteurs de ce département, dans un grand projet baptisé «D.É.F.I. 2020», projet dont votre hebdomadaire «La Haute-Loire Paysanne» s’est largement fait l’écho dans ses colonnes au cours des semaines précédentes.
La FDSEA va donc travailler sur 3 axes principaux, à savoir la volorisation des produits et du métier, l’accompagnement des agriculteurs et la représentation de la défense agricole. Pour mener à bien ce «défi», Gilbert Guignand parie sur l’importance du réseau syndical, «une force pour nous».
Sur le thème de la valorisation des produits, la FDSEA insiste sur l’importance de se démarquer et de se lancer dans des démarches collectives. On prendra pour exemple le lait de Montagne qui fait son chemin ou encore le «Porc de Haute-Loire» qui a déjà pris son envol. Communiquer plus et mieux sur nos produits, mais aussi sur le métier d’agriculteur, là aussi les agriculteurs ont du travail à faire.
La FDSEA et les JA se proposent d’accompagner les agriculteurs dans ces orientations. Ils vont donc réfléchir en partenariat avec les Organisations Professionnelles Agricoles, à une évolution du statut d’exploitant, à des axes de diversification des exploitations, à l’utilisation de nouveaux outils de gestion des risques, à un meilleur équilibre entre agriculture et environnement…
Le troisième axe porte sur la défense des agriculteurs. Là aussi le syndicalisme fait des propositions. La FDSEA dit stop aux complexités administratives, stop aux multiplications des normes environnementales qui empêchent de produire, stop aux augmentations galopantes des charges qui asphyxient les exploitations…
Voilà quelques idées dévoilées aujourd’hui par Gilbert Guignand, qui invite les adhérents FDSEA à venir nombreux assister à la présentation de ce projet commun FDSEA/JA et de ses axes de travail, et au débat qui suivra. Il insiste «c’est tous ensemble que nous arriverons à faire bouger les lignes…».

Joël Limouzin invité national au Congrès de la FDSEA


C’est un vendéen, Joël Limousin, vice-président de la FNSEA, qui viendra porter le message national lors du prochain congrès de la FDSEA, le 3 avril à St Germain.
Joël Limouzin a 50 ans, marié et père de 3 enfants, il est associé dans un gaec à 5, sur une exploitation de 350 ha en polyculture élevage, lait, viande bovine, porcs, céréales autoconsommées plus irrigation.
Il assume plusieurs responsabilités au sein du monde agricole :
. Président de la F.D.S.E.A. de Vendée depuis 1997 ; . Président de la F.R.S.E.A Pays de la Loire depuis 2002 ; . Vice-Président de la F.N.S.E.A. depuis 2011, en charge des dossiers gestion des risques, fonds de mutualisation et animation des régions.
Il est par ailleurs conseiller municipal et conseiller communautaire
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Julien Gérenton devant son troupeau de brebis
Julien Gérenton est heureux : ses brebis, blanches ou noires, sont
Julien Gérenton, installé à St Vincent, vient de réceptionner son troupeau de brebis Blanches du Massif central  qui arrivent du…
Fille et poulet
JA et FDSEA claquent la porte de la CDOA
Lors de la dernière CDOA, mercredi 21 octobre, les représentants JA et FDSEA de Haute-Loire, ont exprimé leur mécontentement et…
jeune garçon à la traite d'une montbéliarde
Affaires qui marchent cherchent repreneurs
Les chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent pour favoriser le renouvellement des générations en agriculture…
Petit veau dans une case paillée
2020 : une année catastrophique
Les cours des petits veaux de lait s'effondrent depuis déjà plusieurs années. Le point avec les opérateurs de la filière en Haute…
Brebis BMC en bergerie
La filière ovine recrute
Faire naître de nouvelles vocations d’éleveurs ovins est la colonne vertébrale du programme Inn’ovin initié par l’interprofession…
Forêt de résineux Haute-Loire
Aléas climatiques : assurez vos forêts
À partir du 16 novembre, les propriétaires forestiers membres du réseau Fransylva pourront assurer leurs parcelles contre les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne