Aller au contenu principal

Manutention
La Cuma des Hautes Terres tente l'expérience de la location d'un télescopique

Au Bouchet St Nicolas, la Cuma des Hautes Terres a décidé de louer son téléscopique via la plateforme CamaCuma. La formule de la location comportant de nombreux avantages.

Lors de la remise du télescopique Bobcat à la Cuma des Hautes Terres en avril dernier.

Depuis le mois d'avril, la Cuma des Hautes Terres, qui rassemble une dizaine d'adhérents et dispose de 7 matériels
(2 rouleaux, 1 gyrobroyeur, 1 enrubanneuse, 1 pulvérisateur, 1 plateau fourrager et 1 télescopique) sur les communes du Bouchet
St Nicolas et Cayres, loue un télescopique Bobcat à la centrale d'achat CamaCuma. Il s'agit d'un matériel de 130 cv doté d'une flèche de 7 mètres, d'un godet multi-benne et d'une fourche à palettes. Pour compléter ce matériel, la Cuma s'est dotée d'une griffe pour déplacer le fourrage.


Tenter l'expérience
La formule "location", qui s'étale sur 5 ans, a séduit ce groupe d'agriculteurs qui a souhaité tenter l'expérience il y a seulement quelques semaines. "Nous payons une mensualité en fonction du nombre d'heures d'utilisation de l'appareil ; nous sommes partis sur 450 heures/an pour 6 utilisateurs. Pour ce nombre d'heures, la mensualité s'élève à 900 €/mois mais plus nous l'utiliserons, moins cela nous coûtera !" souligne le président de la Cuma, Guillaume Julien. Mais ce qui a particulièrement attiré ces adhérents Cuma, ce sont tous les avantages liés au système de location : "L'assurance et l'entretien du télescopique sont compris dans le tarif de la location. L'entretien est assuré par le concessionnaire local de la marque Bobcat et comme le télescopique est géolocalisé, le nombre d'heures d'utilisation est comptabilisé et l'on nous contacte directement lorsqu'il est temps de faire l'entretien de l'appareil ; c'est très pratique pour nous car c'est du travail en moins ! Les frais du contrôle technique du matériel de levage, à faire régulièrement, est compris dans le coût de la location. Dès 2500 heures d'utilisation, les pneumatiques sont changés gratuitement, tout comme la lame d'usure du godet. Reste à la charge de la Cuma, l'assurance avec le bris de glace et la responsabilité civile. Quant aux utilisateurs, ils payent au prorata de leur utilisation du télescopique. Si l'on avait acheté le télescopique, avec les subventions que nous aurions perçues, le tarif aurait été sensiblement le même. Mais comme c'était un nouvel atelier pour la Cuma, nous avons souhaité tester le système proposé par la CamaCuma" ajoute-t-il.
Pour des raisons pratiques, le télescopique est uniquement utilisé dans le village du Bouchet pour l'instant, mais le président Julien n'exclut pas de le proposer aux adhérents d'autres villages.
Le télescopique qui a passé le cap des 50 heures de fonctionnement il y a trois semaines est utilisé pour charrier du fumier, pour faire du terrassement, pour manipuler des charges lourdes (palettes..) et pour charger de l'herbe sur le silo d'ensilage. Si cette formule de location via la centrale d'achat CamaCuma donne satisfaction, la Cuma des Hautes Terres fera certainement appel à ses services pour d'autres matériels.
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Nicolas et Lise Russier avec Florent Gagne, conseiller énergies renouvelables à la Chambre d'agriculture (à gauche sur la photo).
Pas de bâtiment sans panneaux photovoltaïques !
Au Gaec Salers et Bol d'Air, l'énergie photovoltaïque tient une place très importante. Deux centrales (100 kWc et 190 kWc) sont…
Ici en compagnie de Maurice Imbert, Jérôme Ambert élève 300 brebis sur 70 ha et commercialise ses agneaux  au marché de Saugues.
2 brebis et 1 agneau dévorés : le loup a laissé des traces à St Jean de Nay
Le loup a encore frappé, cette fois-ci sur la commune de St Jean de Nay, en plein cœur du département. L'éleveur, totalement…
Les différents ateliers ont capté l'attention des visiteurs venus nombreux.
La prairie et l'autonomie fourragère au centre de la journée Innov'Action
À Lapte au Gaec Les Aulanais, une centaine d'agriculteurs et de nombreux étudiants ont participé à une journée technique autour…
Sécheresse et application de la loi Ega : le ministre attendu de pied ferme au Sommet
Alors que la décapitalisation du cheptel s’accélère dans des proportions inquiétantes, les éleveurs du berceau des races à viande…
La table ronde était animée par l'agence Excepto, société qui édite votre journal la Haute-Loire Paysanne.
Congrès FNO : "La contractualisation donne des perspectives d'avenir à notre métier"
Cinq intervenants ont débattu sur l'application, en filière ovine, de la contractualisation rendue obligatoire par la loi Egalim…
Louis Merle avec son taureau Montrésor qui défilera bientôt à Cournon.
L'élevage Merle en pleins préparatifs du National Charolais à Cournon
A St Maurice de Lignon, les associés du Gaec Élevage Merle se préparent à participer au concours national Charolais organisé dans…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne