Aller au contenu principal

Alimentation
La Communauté d’agglomération récompensée pour son « Projet Alimentaire Territorial »

La labellisation du PAT de la communauté d'agglo du Puy-en-Velay a été officialisée le 25 mars à Craponne/Arzon.  

Les élus de la communauté d'agglomération du Puy-en-velay devant la Coopérative Agricole des Producteurs de Plants de Pommes de Terre du Haut Velay

Afin d’officialiser la labellisation du Projet Alimentaire Territorial (PAT), véritable booster de la filière agricole et des circuits courts pour offrir à la population une alimentation locale de qualité mais aussi pour maintenir et développer l’emploi dans la filière alimentaire, les élus se sont rendus à Craponne-sur-Arzon, à la Coopérative Agricole des Producteurs de Plants de Pommes de Terre du Haut Velay, associée au PAT en tant qu'acteur de l'alimentation sur le territoire.


Une distinction pour la filière agricole locale
Le 3 mars dernier, la Communauté d’agglomération était à l’honneur au Salon International de l’agriculture de Paris. Le vice-président de la Communauté d’agglomération, Philippe Meyzonet, entouré notamment du Président de la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire, Yannick Fialip, avaient fait le déplacement afin de recevoir ce jour-là des mains de Bruno Ferreira, directeur général de l’alimentation au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le prix décerné dans le cadre de l’appel à projets du Programme National pour l’Alimentation, catégorie « Projet Alimentaire Territorial » (PAT).
Lancé en novembre 2021 et porté par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, en partenariat avec le Ministre des Solidarités et de la Santé ainsi que de l’ADEME, cet appel à projets récompense en effet les initiatives et les projets mis en place pour répondre aux enjeux alimentaires de demain, en favorisant les filières agricoles et les circuits courts.


Le symbole d’un terroir riche
De nombreuses filières de qualité, structurées et dynamiques, valorisent les démarches de producteurs engagés et attachés à leur terroir, à l’instar de notre célèbre Lentille Verte du Puy AOP, du Fin Gras du Mézenc AOP, des fruits rouges des Monts du Velay, des Veaux des Monts du Velay, du Porc de Haute-Loire ou encore du fromage l’Artisou de Haute-Loire.
Le territoire est donc riche d’un tissu d’entreprises agro-alimentaires varié, parmi lesquelles quelques « pépites » de l’industrie agro-alimentaire et ne cesse d’en attirer de nouvelles ! Le PAT de la Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay a donc pour objectifs notamment de développer les filières agricoles locales et de qualité, de renforcer l’économie agro-alimentaire et de favoriser l’accès pour tous à une alimentation saine et durable. Comme le souligne Philippe Meyzonet, « un retour vers une consommation de produits locaux et de qualité est indispensable pour le développement de notre territoire rural, c’est encore plus vrai dans le contexte actuel de crise ».
« Le PAT vise à mettre en réseau les producteurs et les débouchés locaux et à structurer le marché local, afin de s’engager dans une logique de filière courte, du champ à l’assiette » comme aime à l’expliquer Michel Joubert. Plus qu’une aide financière, c’est aussi un label qui reconnait un projet de territoire avec l’ensemble des acteurs de la filière : agriculteurs, artisans, industries de la transformation, commerces, associations caritatives, communes et habitants, etc.

 

Zoom sur ...
La Coopérative Agricole des Producteurs de Plants de Pommes de Terre du Haut Velay, un acteur de l’alimentation sur le territoire
Sur les terres de Craponne, où chacun le sait, la pomme de terre tient une place de choix dans la terre et dans les cœurs, la Coopérative Agricole existe depuis 1980. Aujourd’hui, elle regroupe 9 producteurs répartis sur une quarantaine d’hectares, ce qui permet de produire environ 1 000 tonnes de production par an pour une quinzaine de variétés. Celles-ci réparties dans la vente de semences (autour de 90 % du chiffre) et de pommes de terre de consommation (10 %) constituent donc une véritable réussite au niveau local. Pour Jean-Michel Darle, le président de la Coopérative et membre du comité de pilotage du PAT, « chaque année, la demande en pommes de terre de consommation est d’ailleurs de plus en plus forte et on s’aperçoit que les gens viennent parfois de très loin pour venir se servir chez nous. Nous produisons de bons produits, il faut donc en profiter ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Nicolas et Lise Russier avec Florent Gagne, conseiller énergies renouvelables à la Chambre d'agriculture (à gauche sur la photo).
Pas de bâtiment sans panneaux photovoltaïques !
Au Gaec Salers et Bol d'Air, l'énergie photovoltaïque tient une place très importante. Deux centrales (100 kWc et 190 kWc) sont…
Ici en compagnie de Maurice Imbert, Jérôme Ambert élève 300 brebis sur 70 ha et commercialise ses agneaux  au marché de Saugues.
2 brebis et 1 agneau dévorés : le loup a laissé des traces à St Jean de Nay
Le loup a encore frappé, cette fois-ci sur la commune de St Jean de Nay, en plein cœur du département. L'éleveur, totalement…
Les différents ateliers ont capté l'attention des visiteurs venus nombreux.
La prairie et l'autonomie fourragère au centre de la journée Innov'Action
À Lapte au Gaec Les Aulanais, une centaine d'agriculteurs et de nombreux étudiants ont participé à une journée technique autour…
Sécheresse et application de la loi Ega : le ministre attendu de pied ferme au Sommet
Alors que la décapitalisation du cheptel s’accélère dans des proportions inquiétantes, les éleveurs du berceau des races à viande…
La table ronde était animée par l'agence Excepto, société qui édite votre journal la Haute-Loire Paysanne.
Congrès FNO : "La contractualisation donne des perspectives d'avenir à notre métier"
Cinq intervenants ont débattu sur l'application, en filière ovine, de la contractualisation rendue obligatoire par la loi Egalim…
Louis Merle avec son taureau Montrésor qui défilera bientôt à Cournon.
L'élevage Merle en pleins préparatifs du National Charolais à Cournon
A St Maurice de Lignon, les associés du Gaec Élevage Merle se préparent à participer au concours national Charolais organisé dans…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne