Aller au contenu principal

Jugement de bétail : Huit jeunes pointeurs de Haute-Loire sélectionnés pour la Finale à Paris

La Finale départementale de Jugement de Bétail avait lieu mercredi 14 décembre au Centre équestre d’Yssingeaux avec une centaine de candidats.

L’épreuve n’est pas si facile devant l’animal…

Ils étaient une centaine de candidats -des élèves des lycées agricoles de Brioude, Yssingeaux ou l’ISVT au Puy ou des jeunes agriculteurs- à participer à la Finale départementale de Jugement de Bétail ce mercredi 14 décembre, sur le site de la ferme équestre d’Yssingeaux. Pour arriver à cette finale, ces jeunes ont dû passer les présélections cantonales ou les épreuves internes à leur lycée.Et à l’issue de cette journée, seront qualifiés les meilleurs pour défendre les couleurs altiligériennes au Salon International de l‘Agriculture à Paris. Ils seront donc 8 au SIA 2017 : Emilie Masclaux, Jérémy Soulier, Hugo Mialhe, Jérémy Roche, Clément Mourier, Frédéric Goudet, Romain Layes et Lou Molimard (voir résultats dans l’encadré).


Autour des animaux

Ce concours, qui met en avant à la fois les jeunes éleveurs ou futurs éleveurs, le syndicalisme jeune et les établissements de formation agricole, est un temps fort pour parler des animaux. En effet pendant et autour des épreuves, les jeunes, les propriétaires des vaches et chevaux, le jury, et les représentants des centre de formation et de JA43 discutent et échangent sur l’élevage. Heureux de voir «des jeunes motivés» et «passionnés» par l’élevage, Jean-Pierre Roberton et Nicolas Russier du Mazet en Salers, Nicolas Peyrard de St Romain en Limousine et Noël Ginhoux d’Yssingeaux en Prim’Holstein (les Montbéliardes appartiennent à la ferme du lycée d’Yssingeaux) voient le Jugement de bétail comme une beau coucours qui «remet l’animal au coeur du métier».Pas toujours simple de juger une vache ou une jument. Les jeunes se sont un peu entraînés entre agriculteurs dans les cantons, ou sur l’exploitation du lycée, mais face à la grille de notation, ils hésitent, tatonnent, gomment… et pourtant tous ont envie de bien faire. Geoffrey en BTS ACSE à Brioude participe pour la 3ème fois. Il a terminé deuxième en 2015 et espère faire au moins autant. «Les montbéliardes, c’est une passion pour moi. Je ne suis pas fils d’agriculteur mais je vais souvent chez mes cousins et j’aime bien regarder les animaux» témoigne-t-il.Les JA43 expliquent le règlement : «Les candidats jugent les animaux selon une grille de pointage : qualités corporelles, corpulence, musculature, membres spécifiques, aplombs, allures, aspect général de l’animal. Les réponses des candidats sont comparées à celles d’un jury de référence», qui établit ensuite le classement.


Temps d’échanges

Lionel de Montregard et Noël de Rosières, deux copains anciens élèves du lycée d’Yssingeaux, participent aussi en tant que JA. Noël est en cours d’installation sur le Gaec de ses parents et Lionel travaille au Service de Remplacement en attendant. «Depuis tout petits, on est passionnés par les animaux» reconnaissent-ils, comme une évidence. «Tous les ans quand le pointeur passe sur l’exploitation, j’aime bien y être… pour garder l’oeil» souligne Noël. Et si le concours s’est avéré difficile pour eux face à «des animaux pas homogènes», l’essentiel pour eux est de profiter de l’occasion pour se retrouver.Le président des JA43 Anthony Fayolle était à Yssingeaux ce mercredi, fier de la «très bonne participation des jeunes agriculteurs et des étudiants», et de l’implication des lycées comme des CCJA. Cet évènement orchestré par le syndicalisme jeune et les centres de formations est un incontournable pour le monde agricole en Haute-Loire.

Suzanne Marion

Palmarès :


Montbéliarde

1- Masclaux Émilie - Cayres

2- Soulier Jérémy - Craponne

3- Monatte Raphaël - Lavoûtel

Prim’holstein

1- Mialhe Hugo - Bonnefont

2- Roche Jérémy - ISVT3- Moulin Antoine - JA Yssingeaux

Limousine

1- Mourier Clément - Monistrol

2- Mejean Bastien - ISVT3- Beaune Guillaume - Bonnefont

Salers

1- Goudet Frédéric - St-Paulien

2- Aubert Anthony - Yssingeaux

3- Laceppe François - Bonnefont

Ovins (toutes catégories)

1- Layes Romain - Bonnefont

2- Ayel Benjamin - ISVT

3- Faure Thibault - Yssingeaux

Équins (toutes catégories)

1- Molimard Lou - Yssingeaux

2- Miramand Lorine - Yssingeaux

3- Riffard Sarah - Yssingeaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

François Terrier jeune agent de remplacement avant de s'installer en Gaec au Mas de Tence
Agent de Remplacement avant de s'installer
Dans le cadre de son stage d'installation, François Terrier a choisi d'être agent de remplacement au Service de Remplacement de…
Pink Lady du Gaec de Berthouzis à Lapte remporte les titres de Championne Espoir et Meilleure Mamelle Espoir au Sommet 2021.
Des éleveurs altiligériens fiers des performances de leurs laitières au Sommet
Peu nombreuses, les 6 prim'holstein de Haute-Loire n'ont pas démérité à l'image de Pink Lady du Gaec de Berthouzis Championne…
Nathalie Grégoire est vice-présidente du syndicat départemental aubrac. Elle vient de suivre une formation pour être juge de concours.
L’Aubrac, tête d’affiche du Sommet de l’élevage
Aubrac La race Aubrac retrouve avec impatience et grand plaisir le Sommet de l’Élevage et les grands espaces du Zénith d'Auvergne…
Entreprise Sabarot
Sabarot dresse un bilan catastrophique pour les lentilles de France
Sabarot fait le point avec ses agriculteurs partenaires, sur les récoltes de lentilles françaises. Les inquiétudes du début d’été…
Sommet de l'Elevage 2021 : responsables professionnels avec le Ministre Denormandie
Au Sommet de l’élevage, le ministre assure le service après-vente de la loi Egalim 2
Présent mardi au Sommet de l’élevage, Julien Denormandie a participé à une séance de questions-réponses aux côtés de Grégory…
Isabelle Merlin et Ludovic Alvergnas avec leur saucisse sèche primée d'une médaille d'argent.
Une médaille d’argent pour le Gaec Lou’Vergnas
À Laussonne, dans le village du Montet, Ludovic Alvergnas et Isabelle Merlin élèvent des bovins viande et des porcs, et assurent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne