Aller au contenu principal

J.P. Vigier et les présidents des chambres auvergnates

Le député Jean-Pierre Vigier a rencontré les responsables des 4 chambres d’agriculture auvergnates, dans le cadre de la Mission d'information relative aux chambres d'agriculture de l’Assemblée nationale.

Les présidents ou représentants des chambres d’agriculture auvergnates autour du député Jean-Pierre Vigier.

En tant que président de la Mission d'information commune aux commissions des affaires économiques et des finances, relative aux chambres d'agriculture de l’Assemblée nationale, le député Jean-Pierre Vigier a réuni, jeudi 9 juillet, des représentants des chambres d’agriculture auvergnates : pour l’Allier, Jean-
Michel Serrier (élu à la Chambre d’agriculture) ; pour le Cantal, Chantal Cor (vice-présidente) et David Noyer (Directeur) ; pour la Haute-Loire, Yannick Fialip (Président) et Christian Buffière (Directeur) ; et pour le Puy-de-Dôme, David Chaume (Président).
Ensemble, ils ont évoqué différents enjeux relatifs aux chambres d’agriculture, notamment ceux liés aux questions des missions de ces organismes, de leur organisation territoriale, et de leur financement.
Tous ont affirmé leur attachement à ces structures départementales.
En effet, Jean-Pierre Vigier a tenu à rappeler que «les chambres d’agriculture départementales jouent un rôle précieux de proximité, en ce qui concerne l’accompagnement et le conseil à nos agriculteurs : son rôle et ses missions au niveau départemental doivent donc être préservés. Leur complémentarité avec, notamment les chambres d’agriculture régionales, permet ainsi un maillage complet et efficace du territoire».
Yannick Fialip insiste aussi sur le rôle majeur de l’échelon départemental et l’illustre par l’épisode récent du confinement : «Il est apparu que pendant le confinement, l’interlocuteur principal des pouvoirs publics était la chambre d’agriculture au sein de la cellule de crise en Préfecture. Heureusement qu’on avait les chambres départementales, sinon on n’aurait pas eu la même réactivité pour l’ouverture des marchés, ou le maintien de l’activité dans les filières…».
David Chauve du Puy-de-Dôme argumente : «La perte de proximité avec les agriculteurs est un risque. Et cet élément est à prendre en compte avec sérieux… On assiste déjà aujourd’hui à une hémorragie de la production ; la Ferme France serait en recul de 10% sur son chiffre d’affaires. C’est toute une économie qui est fragilisée, si en plus les organismes comme les chambres départementales s’éloignent davantage du terrain, cela ne fera qu’accentuer le phénomène». Et Yannick Fialip d’ajouter : «L’ADN des chambres d’agriculture c’est la proximité, c’est la présence sur le terrain, pour un meilleur conseil…». Alors plutôt que la régionalisation, les professionnels souhaitent s’orienter davantage vers l’interdépartemen-
talisation c’est-à-dire, «un partage de compétences». Le président altiligérien explique : «Pour implanter quelques hectares de vigne en Haute-Loire, on peut s’appuyer sur des départements comme l’Ardèche ou la Drôme. Par contre on peut mettre nos connaissances de l’élevage au service d’autres départements…». 
Comme l’illustre cette réunion d’échanges, Jean-Pierre Vigier tient à recueillir les avis des acteurs de terrain afin que les conclusions de cette Mission correspondent aux attentes de nos agriculteurs et de leurs représentants. Et du côté des professionnels, à l’instar de Yannick Fialip, on sait que «Peter Vigier est attaché à la notion de territoire et de proximité, et c’est plutôt un atout…». On attend désormais le rapport de cette commission fin 2020, semble-t-il, et par ailleurs, sur le financement, «un travail est à mener avec le nouveau ministre de l’agriculture…».
D’après communiqué

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La Haute-Loire Paysanne.

Les plus lus

Jean-Luc Chauvel aux côtés d’Hugues Pichard, qui vient de lui succéder à la présidence de Races de France.
La génétique au service de l’économie des territoires
Avant de passer la main, Jean-Luc Chauvel, président de l’organisme de sélection races ovines des Massif (Rom Sélection), est…
Paysage rural près de St Paulien avecparcelles labourées.
La future PAC s’écrit à deux plumes, européenne et nationale
Les membres des Bureaux FDSEA et JA de Haute-Loire étaient réunis la semaine dernière pour une présentation des grandes lignes de…
«L’agriculture, un métier qui fait vivre des hommes et des femmes…»
La présidente des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire, Laurine Rousset, analyse à chaud les propos du Ministre de l’Agriculture…
Julien Denormandie Ministre de l'Agriculture
« J’appelle les agriculteurs à prendre part massivement au recensement agricole »
Une nouvelle campagne de recensement agricole va démarrer le 1er octobre. Interrogé par Agra Presse et un pool de journalistes de…
Les producteurs de fromage aux artisous se lancent sur la route vers l'AOP.
Le fromage aux artisous en route pour l'AOP
Les producteurs de fromages aux artisous avancent dans leur démarche pour l'obtention de l'AOP. Ils ont désormais toutes les…
Chatain Philippe, secrétaire général de la FDSEA de Haute-Loire
Agriculture et agriculteur, des notions à éclaircir…
Philippe Chatain, secrétaire général de la FDSEA de Hte-Loire, regrette que le ministre de l’Agriculture n’ait pas de positions…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de la Haute-Loire Paysanne
Consultez les revues de la Haute-Loire Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la Haute-Loire Paysanne